MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

3117 : un numéro qui vous parle ?

2
Publié le 2/05/2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le 09 février 2011, le 3117, un numéro d’urgence jusque-là réservé aux usagers de la ligne D du RER a été généralisé à l’ensemble du réseau SNCF en Ile de France afin d’apporter plus de services aux clients.

Nos études marketing clientèles actuelles nous montrent que ce service est souvent méconnu et souffre d’un manque de notoriété.

Pourquoi ce numéro a-t-il été créé ?

En cas de besoin, ce numéro facilite l’intervention des services de secours dans les trains et RER Transilien SNCF du réseau Ile-de-France. Ce numéro complémentaire ne se substitue pas aux numéros des services de secours publics compétents : pompiers 18 – police 17 – samu 15 – urgence en Europe 112.

Comment ça marche ?

En appelant le 3117, vous êtes mis en relation avec un correspondant du centre d’appels Transilien SNCF dédié à ce numéro :

• Le correspondant vous demandera quelques informations pour localiser l’appel.

• Votre numéro de téléphone sera identifié pour pouvoir vous rappeler en cas d’interruption de communication.

• Votre appel sera enregistré.

Les informations clés à communiquer au moment de l’appel :

• La nature de l’appel : malaise ou danger encouru par un voyageur.

• La localisation : gare et heure de départ, gare arrivée, l’endroit du train où se passe l’incident (avant, milieu, arrière du train).

Si vous êtes victime ou témoin d’un danger encouru par un voyageur ou d’un malaise à bord d’un train, composez le 3117.

Connaissiez vous ce numéro ? L’avez vous déjà utilisé ?

2 commentaires pour “3117 : un numéro qui vous parle ?”

  1. julian dit :

    Bonjour et merci pour ces infos, je ne connaissais pas ce numero de detresse

  2. claude dit :

    Bonjour Frédéric Bellechasse,
    J’ai utilisé cette hiver le 3117 un soir de retour de Paris-Nord au Gros-Noyer-St-Prix sur le parcourt pédestre pour me rendre à mon domicile je passe par le premier passe à niveau après ma gare ou j’ai constaté qu’une longrine (traverse en bois le long du rail) du PN était soulevé et bougé au passage de la circulation routière pour qu’elle soit fixé par les tir-fonds et éviter que cela continue à ce dégrader ou l’interruption de la circulation sur ma ligne.

Les commentaires sont fermés.