MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Incident du lundi 17 septembre 2012

17
Publié le 17/09/2012

Bonjour à toutes et à tous,

Ce matin vos déplacements ont été fortement impactés et vous trouverez en cliquant ici la communication qui accompagne cet incident.

Bonne journée

17 commentaires pour “Incident du lundi 17 septembre 2012”

  1. baroPasser au statut dit :

    Le document joint à ce post indique bien qu’il s’agissait d’une grève inopinée de certains personnels SNCF, comme cela a été indiqué ce matin sur les écrans InfoGare et via les annonces sonores effectuées dans les gares.

    Cependant, Mr Bellechasse, ce document ne répond pas à la question que je posais tout à l’heure, à savoir, étant donné que d’après les informations communiquées en gare ainsi que dans les médias, il s’agissait d’un arrêt de travail concernant uniquement les personnels du RER B, pourquoi la ligne H a t’elle été impactée, alors que ces deux lignes sont censées être totalement indépendantes l’une de l’autre d’un point de vue exploitation et gestion du personnel ?

  2. Hervé Dubois dit :

    Je souhaite réagir par rapport à la grève surprise de ce matin. D’une manière générale, je suis plutôt compréhensif vis à vis des problèmes d’exploitation de la SNCF et RATP, y compris grève.

    Cependant, je trouve ce comportement de grève surprise totalement irrespectueux et vis à vis des voyageurs et inacceptable. Lors de grèves précédentes, la SNCF a été capable d’informer les voyageurs à l’avance, ce qui permets de prendre des disposition pour aller travailler ou étudier, ce qui est à mon sens une amélioration appréciable, qui prouve que, quand on veut, on peut.

    Ce type de comportement de grève inopinées, devrait-être proscrit voire interdit. Cela génére, faut-il le rappeler, des galères, du stress et des problèmes professionnels ou scolaires pour des dizaines de milliers de personnes.

    Je ne ferai pas de commentaire sur le motif de la grève dans le communiqué de presse… On a du mal à comprendre en quoi cela nécessite une grève surprise, on peut être capable de négocier sans mettre tout le monde dans l’embarras.

    Le deuxième point qui fait bondir, c’est que les train qui ont été en circulation sont les vieux petits gris, largement sous-dimensionnés. Résultat, nous avons été transportés dans des conditions épouvantables, comme des bestiaux. Le trajet Enghien-Paris a duré plus d’une heure dans ces conditions (1/4 d’heure en temps normal). Dans la mesure du possible, il faudrait des trains plus récents qui peuvent transporter les gens dans des conditions à peu près correctes.

    Merci à la SNCF et à la RATP, Direction comme collaborateurs, d’éviter ce genre de galères pouvant passer les limites du supportable.

    Cordialement

    HD

  3. NicolasFPasser au statut dit :

    baro, les médias se fichent éperdument de la ligne H qui ne représente rien pour eux ils ont donc uniquement parlé de la ligne B bien connu des français, les conducteurs de la ligne H était eux aussi en droit de retrait

    • baroPasser au statut dit :

      « les médias se fichent éperdument de la ligne H qui ne représente rien pour eux »

      Ca, c’est vrai. Lorsqu’il y a eu la paralysie générale de toutes les lignes au départ de Paris Nord, le 2 avril 2009, suite à une panne du transformateur qui alimente les aiguillages situés à l’entrée de la gare, l’information n’a été traitée par aucun média, excepté le journal régional de France 3, où le sujet a été repoussé en fin d’édition.

      Si l’information était passée en une de tous les journaux, la médiatisation de cette affaire aurait sans doute poussé la SNCF à annoncer un geste commercial pour les centaines de milliers d’usagers qui ont été pénalisés ce jour-là. Malheureusement, les usagers de la ligne H n’ont jamais été indemnisés, suite à cet incident, et la SNCF n’a jamais reconnu sa responsabilité, alors que la panne du transformateur était consécutive à une intervention de maintenance sur ce dernier.

    • NicolasFPasser au statut dit :

      nous sommes d’accord

    • CQFDire dit :

      Les usagers (comme vous dites et non clients lol) sont déjà indemnisés à hauteur de 50% 🙂

  4. Hallucinant dit :

    C’est donc une grève et non pas un droit de retrait Nicolas. Grève illégale car il n’y a pas eu de préavis. J’espère que monsieur Marin sanctionnera sévèrement les grévistes.

  5. Hallucinant dit :

    Ce n’est pas la direction qui décide ? Bon et bien nous verrons bien.

  6. Al60Passer au statut dit :

    Attention, si un conducteur en cabine qui ne conduisait pas au moment d’un accident de personne ne bénéficie pas d’un arrêt temporaire de travail + prise en charge (ce qui semble être l’objet de ce « droit de retrait »), le risque concernant la sécurité ferroviaire est bien réel puisqu’il peut être appelé à conduire un train quelques heures après.

    Wikipedia : « 19 novembre 1993. Baillargues (Hérault) : déraillement d’un train Corail suite au non-respect d’une limitation temporaire de vitesse à 60 km/h sur une zone de travaux. L’accident a fait 30 blessés légers. On imputa le non-respect de la limitation de vitesse au choc psychologique subi par le mécanicien lorsque quelques heures auparavant, avec ce même train il avait percuté un piéton sur un passage à niveau à Castelnaudary. Depuis cet accident, lors d’un accident de personne, d’un suicide ou autre événement traumatisant, les mécaniciens des trains de la SNCF sont systématiquement remplacés sur les lieux de l’accident. »

  7. seb95 dit :

    Mais ca impacter aussi le rer d en faite cà impacter le réseau nord

  8. seb95 dit :

    et j ai oublié la ligne k aussi

  9. Vanessa dit :

    Pardon Mr Bellechasse mais vous ne nous apprenez pas grand chose..
    J’imagine ne pas être la seule à en attendre d’avantage sur ce qui s’est passé hier matin.
    Tout cela on le savait deja. Le minimum serait également dans le communiqué officiel de présenter des excuses…
    Je suppose que nous n’aurons pas de réponse de la direction mais personnellement j’aimerais bien avoir leur point de vue. Et surtout comment justifie-t-on ce genre de pratique illégale ??
    Devons nous encore usagers subir encore et encore et ne rien dire ?
    Un geste commercial est-il envisagé ?
    Beaucoup de questions je sais… Mais pour ma part le communiqué est encore dans la lignée de ce que nous avons l’habitude d’entendre de la part de la SNCF, de la langue de bois…

  10. SHEPHERDPasser au statut dit :

    J’aimerais bien que la SNCF communique sur la raison qui a « contraint » les conducteurs de la ligne H à invoquer leur droit de retrait. Une telle décision est forcément motivée. Donc : quel était le motif ? Ou bien c’était une grève sauvage, comme cela a été évoqué à plusieurs reprises. En effet : si on ne peut pas obtenir la raison de ce droit de retrait, il s’agit bel et bien d’une grève et j’espère, dans ce cas, que « nous autres » usagers sauront contraindre la direction de la SNCF à prendre des sanctions vis a vis de ces irresponsables.

  11. Hallucinant dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je voulais m’excuser auprès des personnes que j’aurai offensé dans mes messages postés hier. Un début de semaine difficile, avec en plus une grève surprise qui n’a pas arrangé les choses.

    En ce qui concerne le droit de retrait d’hier, j’ai lu ceci dans la définition de droit de retrait : Le salarié confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, a le droit d’arrêter son travail et, si nécessaire, de quitter les lieux pour se mettre en sécurité. L’employeur ou les représentants du personnel doivent en être informés. Ce droit de retrait est un droit protégé. La décision du salarié ne doit cependant pas créer pour d’autres personnes une nouvelle situation de danger grave et imminent.

    AI60 je suis d’accord qu’il était dangereux pour le conducteur ayant assisté au suicide de conduire des trains après. Il pouvait donc appliquer son droit de retrait. Mais ce n’était pas justifié pour les autres conducteurs. Ils n’étaient pas confrontés à un danger grave et imminent pour leur vie ou leur santé. Pour moi c’est donc une grève maquillée en droit de retrait, car le droit de retrait n’entraîne ni sanction, ni retenue sur salaire. J’espère que la direction de la ligne h agira en conséquence.

    Concernant l’incident à La barre ormesson, il n’est marqué nul par que l’accès à ce local est interdit aux voyageurs contrairement aux cabines de conduite. Le contrôleur n’avait donc pas a en interdire l’accès.

    Quant au chef de régulation, je ne comprends pas sa décision de rendre le train direct Paris alors qu’il était omnibus. Il y avait des gens dans ce train qui voulait peut être descendre à Epinay ou St Denis. Comment aurait-il fait ? Je ne comprends pas non plus que les trains suivants ne se soit pas arrêté à La barre ormesson alors qu’il n’y avait pas eu de train depuis 45 minutes. Vu le retard, tous les trains auraient du être omnibus.

  12. SHEPHERDPasser au statut dit :

    M. Bellechasse : Je vous rappelle mon message d’hier. Pourquoi est-ce si long à obtenir une réponse ? La question est pourtant simple !
    J’aimerais bien que la SNCF communique sur la raison qui a “contraint” les conducteurs de la ligne H à invoquer leur droit de retrait. Une telle décision est forcément motivée. Donc : quel était le motif ? Ou bien c’était une grève sauvage, comme cela a été évoqué à plusieurs reprises. En effet : si on ne peut pas obtenir la raison de ce droit de retrait, il s’agit bel et bien d’une grève et j’espère, dans ce cas, que “nous autres” usagers sauront contraindre la direction de la SNCF à prendre des sanctions vis a vis de ces irresponsables.

  13. Bonjour Shepherd,
    Le motif qui a conduit certains conducteurs de la ligne H a procédé à l’arrêt de leur travail est le suivi des agents ayant vécu un accident de personne. Concernant l’issue des négociations qui font suite à cet évènement, je n’en sais pas plus. Dès que cela statué je pourrai vous communiquer des informations concrètes.
    Bonne journée

Les commentaires sont fermés.