MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La ligne H : Samedi 20 avril 2013, des RER B seront présents voie 30 à 36

8
Publié le 19/04/2013

Bonjour à toutes et à tous,

Afin de vous permettre d’anticiper vos déplacements samedi au départ de la gare de Paris Nord, je tenais à vous informer qu’un mouvement social aura lieu le 20 avril prochain sur la ligne B et qu’il imposera une rupture d’interconnexion en gare de Paris Nord.

Quelles sont les conséquences de ce mouvement social ?

  1. Un départ des trains du RER B vers le nord en gare de surface (voies 30 à 36)
  2. Un départ des trains du RER B vers le sud en gare souterraine (voies 44).

Ce mouvement social aura t-il des répercussions sur la ligne H ?

La ligne H ne sera pas impactée par ce mouvement social sauf :

  1. En cas de retard ponctuel et d’incident,
  2. Pour le train direct spécial Auvers sur Oise (18h06 au Départ d’Auvers sur Oise pour une arrivée à Paris Nord à 18h39) qui arrivera en gare de Paris Nord voie 20 au lieu des voies 30 à 36 habituellement.

A noter :

Vous trouverez la liste des trains de la ligne B pour samedi 20 avril 2013 : Vers la gare de Paris Nord et Vers la gare d’Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV

8 commentaires pour “La ligne H : Samedi 20 avril 2013, des RER B seront présents voie 30 à 36”

  1. Mirza dit :

    Merci de donner les raisons de cette greve !

  2. escoam dit :

    Nous avons de la chance que ce week-end soit celui du début des vacances. La grève par conséquent à lieu samedi, sinon elle se serait déroulée en semaine et là nous aurions été bon pour une nouvelle journée sympathique.
    Bon courage à ceux qui espérent partir de Roissy samedi et tout mon soutien aux grévistes.

  3. Elias dit :

    Bonjour M Bellechasse,

    Concernant le train REVO (Persan 17h54 : Auvers 18h06 : Paris 18h39) que j’ai emprunté hier, voici mes remarques.

    – Tout d’abord, en gare de Persan, le train REVO est bien mis à l’affichage, mais n’a pas de voie de départ, ou alors celle-ci  » GG  » , ce qui n’aide pas beaucoup les voyageurs ! Bon, le seul train à quai à ce moment là était une RIB sur la voie 5, je suis donc allé voir le chef de bord qui me confirme qu’il s’agit bien du direct Auvers-Paris. C’est dommage de ne pas le mettre correctement à l’affichage –> le samedi tout du moins, ce train complète à merveille un trou d’offre en train rapide de Persan vers Paris.

    – A bord du train, les chauffages fonctionnaient : vu les températures hier, je pense que ce n’était pas nécessaire !

    – Nous avons effectué un Freinage d’Urgence entre les gares de Champagne et l’Isle, puis un arrêt de 1 à 2′ en pleine voie. Malgré cela, nous n’avons quitté Auvers sur Oise qu’avec 4′ de retard, et nous avons pu être à l’heure sur le reste du parcours (ce qui est primordiale vu que nous dépassons un train Omnibus en gare de Champ de Course d’Enghien).

    – Nous sommes bien arrivé Voie 20 à Paris nord avec 3′ de retard (soit presque rien 😉 ) Je tiens au passage à souligner la qualité des annonces du chef de bord qui a réalisé tout au long du parcours ses annonces en français et en anglais ! Il a de plus réalisé une annonce à Auvers sur Oise pendant l’arrêt en gare pour souhaiter la bienvenue aux passagers, ce qui est vraiment une très bonne chose !

    Juste une question, plus générale : hier dans la RIB, il n’y avait pas foule, alors pourquoi le chef de bord n’a pas réalisé d’opérations de contrôle des titres de transport (ça fait aussi parti des missions qui leur sont allouées) ?
    De même, sur la Transversale, les contrôles sont inexistants, alors que les contrôleurs sont présents sur chaque circulation !
    Le déficit de la ligne est « abyssale » d’après quelqu’un du STIF sur l’axe Creil-Pontoise, peut-être que faire payer chaque usager à l’effort collectif serait un bon début non ?

    Bien à vous,

    • Al60Passer au statut dit :

      Bonsoir,
      Ce qui est dommage, c’est qu’il n’y ait pas plus de communication sur ce train direct ! Je découvert par hasard qu’il existait encore il y a quelques jours en voyant la mission « REVO » affichée. Peut-être un petit article Mr Bellechasse ? 😉

      Concernant la Transversale, il faudrait déjà que l’offre théorique soit attractive et que les (rares) trains prévus circulent réellement pour que le déficit soit moins « abyssale » !!!
      Et puis avant de faire des contrôles il faudrait déjà que les agents commerciaux aient de quoi vendre des billets sur eux 🙂 (ce n’est pas toujours le cas).

    • Hallucinant dit :

      Un contrôle sur la transversale serait vécu comme une provocation. Les trains manquent, tombent en panne, rien n’est fait pour arranger la situation, et en plus on em**** les voyageurs avec un contrôle. Le contrôleur est pas fou il ne veut pas aller au casse pipe.

    • Elias dit :

      Oui, certes, mais la situation n’est pas dégradée depuis 3 ans, or se faire contrôler sur la transversale ça a toujours été hyper rare…

      Il y a des agents commerciaux dans chaque circulations commerciale sur cette ligne, or actuellement ils ne servent qu’à siffler et fermer les portes à chaque arrêts. Je comprends que le Stif aimerait bien s’alléger de cette charge.

      Pourtant ces agents, sans rien changer à leur statut, pourraient :
      -passer dans les voitures au lieu de rester dans leur local entre les arrêts, et ainsi faire baisser les incivilités (tels que les fumeurs, et il y en a pas mal entre Valmondois et Persan).
      -vendre des billets (assez souvent ils n’ont pas le matos pour)
      -contrôler et faire rentrer un peu d’argent dans les caisses car le déficit de la ligne est « abyssale » .

      A ce moment là, les agents actuellement présent dans chaque train pourraient vraiment justifier leur présence à bord, autrement que par les contraintes du matériel utilisé.

    • Al60Passer au statut dit :

      C’est sûr que sur une ligne où il faut payer des conducteurs de trains qui sont obligés d’attendre 49 minutes en gare au lieu de rouler tellement la fréquence est faible en HP (bonjour la productivité), des agents commerciaux qui ne font pas de contrôles et ne sont pas toujours équipés pour faire de la vente, des bus de substitution à plein temps pour pallier aux défaillances quotidiennes de la SNCF, le déficit ne peut être qu’abyssale.

  4. Bonjour, al60, c est une très bonne idee, j’en ferai un a ce sujet très prochainement.

Les commentaires sont fermés.