MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La ligne H : Les travaux d’accessibilité en gare de St leu la Forêt impacteront prochainement vos déplacements certains week-ends

14
Publié le 21/01/2015
Sans titre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Les travaux d’aménagement de la gare de St-Leu La Forêt sont engagés et ceci pour une durée de 15 mois pour améliorer l’accessibilité de cette gare. Ces travaux auront des conséquences importantes sur vos déplacements certains week-ends impactés par des interruptions totales de circulation des trains sur l’ensemble de l’axe Ermont Eaubonne- Valmondois – Persan Beaumont.

5 week-ends d’interruption des circulations sur l’axe Ermont-Valmondois-Persan Beaumont.

Durant les week-ends du 24/25 janvier 2015, 7/8 février 2015, 14/15 février 2015, 28fev/1er mars 2015 et 21/22 mars 2015, aucun train ne circulera sur l’ensemble de l’axe Ermont Eaubonne- Valmondois – Persan Beaumont. A cet effet, un service de bus de substitution sera mise en place du 1er au dernier train initialement prévu.

Vous pouvez télécharger dès à présent le flyer explicatif en cliquant ici.

La Région Île de France et le STIF mobilisés pour vos transports.

Pour rappel, le Syndicat des Transports en Île-de-France (STIF) et la Région Île-de-France sont les principaux financeurs du développement des transports en commun d’Île-de-France. Le STIF imagine, organise et finance les transports publics pour tout les Franciliens. Il décide et pilote les projets de modernisation et de developpement de tous les transports, dont il confie l’exploitation à des transporteurs. Parmi les nombreux domaines d’interventions du STIF et de la Région Île-de-France, le développement des transports en banlieue et l’amélioration de leur accessibilité aux personnes à mobilité réduite consitutent deux priorités. Les travaux réalisés dans la gare de St Leu la Forêt en sont la représentation concrète. Ils permettrent le cheminement en autonomie des Personnes à Mobilité Réduite, du parvis de la gare au train et facilitent également l’accès pour l’ensemble des voyageurs.

Le montant des travaux

Le montant des travaux est de 7 M€ qui sont répartis en  50% STIF, 25% RIF, 19% RFF et 6 % SNCF.

14 commentaires pour “La ligne H : Les travaux d’accessibilité en gare de St leu la Forêt impacteront prochainement vos déplacements certains week-ends”

  1. Thomas dit :

    Franchement c’est lamentable ! Pour la deuxième fois en moins d’un an vous bloquer la ligne avec aucun train rien du tout même pas un toute les heures !
    J’en ai marre de vos travaux dont on ne voit même pas les résultats car il y a encore des problèmes sur la ligne H…
    Vous vous fichez de vos clients mais là vous me dégoutez !

    • Al60Passer au statut dit :

      Donc vous êtes contre le fait que les personnes à mobilité réduite puissent progressivement utiliser les transports en toute autonomie ? C’est vous qui me dégoûtez mon cher monsieur !
      Ou alors vous allez nous donner votre solution pour poser une passerelle au-dessus des voies et reconstruire les quais sans interrompre les circulations certains jours peut-être ?
      Heureusement, la plupart des usagers sont bien plus compréhensifs que vous.

    • Thomas dit :

      A dire vrai je travaille avec des handicapé depuis plus de deux…le week-end justement. Donc vos jugements de valeurs sans connaître une personne vous pouvez vous les garder 🙂
      Les travaux de nuit ça existe il me semble ? Ou bien laisser libre une voie et travailler sur un autre espace pendant ce temps !

    • Al60Passer au statut dit :

      Bonsoir,
      Votre commentaire est encore moins compréhensible si vous travaillez avec des handicapés, mais bon passons…
      Figurez-vous que les travaux sont aussi réalisés de nuits durant plusieurs semaines. Sauf que certaines phases (les opérations les plus lourdes) nécessitent des interruptions plus longues.
      Faire rouler les trains sur une seule voie pourrait être une possibilité (après tout on peut tout imaginer) mais les contraintes techniques et sécuritaires, dans certains cas insolubles, seraient telles que les travaux prendraient beaucoup plus de temps.
      Il y aura d’autres week-end d’interruption, c’est chiant, mais ces désagréments sont justifiés par l’ampleur des travaux réalisés (ce n’est pas le cas sur toutes les lignes).
      Bon week-end.

  2. baroPasser au statut dit :

    A propos de travaux, j’ai deux remarques à formuler :

    1) En ce qui concerne les bus de substitution, je constate que la SNCF a fait l’effort cette fois-ci de faire appel à un transporteur local (En l’occurence, les Cars Lacroix) pour assurer les navettes entre Ermont-Eaubonne et Valmondois. Le seul problème, c’est que certains conducteurs ne connaissaient pas le chemin et ont commis des erreurs d’itinéraires, notamment entre les gares de Taverny et de St Leu.

    2) En ce qui concerne les travaux sur le pont de la Briche : pourquoi la SNCF applique t’elle une limitation de vitesse sur la totalité des 10km de voies entre Paris Nord et Epinay sur Seine (Certains trains ralentissant même entre Epinay et La Barre Ormesson, dans les deux sens) alors que la zone en travaux ne fait qu’une centaine de mètres de long. La direction de la ligne H peut-elle faire le nécessaire pour déplacer les signaux de limitation de vitesse afin de réduire la longueur de la zone concernée par ladite limitation ? Ceci est fortement nécessaire, car cette limitation de vitesse pour le moins abusive induit des retards de 2 à 5 minutes sur les trains des branches Pontoise et Valmondois.

    • Bonjour M.BARO, voici les éléments qui viennent de m’ont été communiqués sur le sujet.

      1) Hélas, la ligne H ne choisit pas son autocariste. L’attribution d’un lot de substitution répond à des règles. Ensuite, SNCF procède à un appel d’offre.Le moins-disant remporte l’appel d’offre.

      2) Les limitations de vitesses (LTV) sont imposées par RFF en fonction des travaux réalisés. Celles-ci pénalisent nos clients et nos engagements vis à vis du STIF. Concernant les LTV du pont-rail Fort de la Briche, celles-ci sont de 400 mètres maximum et nous avons étudié les répercussions sur notre offre à savoir :
      Nos études montrent que les LTV retardent les sillons de 50 s maximum. Durant cette période, les LTV n’ont pratiquement pas influé le taux de régularité de la H ( à plus de 05min).

      Bonne journée

    • NicolasFPasser au statut dit :

      Pour confirmer les propos de M Bellechasse j’ai effectivement constaté un ralentissement au niveau des travaux mais pas sur 10 Km.

      Cdt

  3. Laurence dit :

    Bonjour Mr Bellechasse.
    Ce week end aucun train ne circule en gare de Gros Noyer. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi la programmation des annonces sonores sur les quais n’est pas revue en conséquence ? Pourquoi, alors qu’il n’y a aucun voyageur sur les quais pendant deux jours, imposer aux riverains de la gare d’entendre comme d’habitude le flot d’annonces, notamment celles sur la sécurité ? Par ailleurs, l’annonce « Soyons vigilants ensemble. Merci de signaler tout bagage… » n’a jamais été autant diffusée chaque heure, même aux heures creuses et le WE alors qu’il ne passe que deux trains par heure ! Là aussi c’est exagéré et bien désagréable pour ceux qui vivent à proximité des gares.
    Merci de votre retour

    • Bonjour Laurence,

      Effectivement sur les périodes précédentes nous avions pris soin de lever les programmations habituelles de trains sans arrêts des gares concernées. Le message a été transmis pour renouveler cette manipulation ce prochain week-end.
      Cependant, restant en plan vigipirate attentat et certains clients restant distraits sur le sujet de la surveillance des bagages, il y aura toujours des annonces sur la sécurité.

    • Laurence dit :

      Merci pour ce retour.
      Est-il nécessaire en revanche de diffuser autant l’annonce de surveillances des bagages alors qu’il ne passe le WE que deux trains par heure ?

  4. baroPasser au statut dit :

    A propos de nuisances sonores, j’ai constaté que les conducteurs de la ligne K ont l’habitude d’actionner plusieurs fois le disjoncteur de la locomotive lorsqu’ils prennent leur service à Paris Nord (Voie 32). Or, le bruit de claquage du disjoncteur des locomotives BB17000 qui tractent les RIB sur la ligne K ainsi que la transversale Pontoise-Creil est très agressif pour les oreilles (Ce bruit, en partie lié à la tension de 25KV présente dans les caténaires, dépasse les 90Db), et il vient s’ajouter au niveau sonore de ces locomotives, qui est déjà élevé en soi, du fait de la vétusté de ce type de matériel roulant (A titre d’information, il est impossible de tenir une conversation à proximité de la locomotive, du fait que la motorisation est très bruyante). De plus, je ne vois pas l’intérêt de cette manoeuvre, bien que certains conducteurs de la ligne K, que j’ai interpellé sur ce problème, invoquent une procédure de sécurité obligatoire. Monsieur Bellechasse, serait-il possible de demander aux conducteurs de la ligne K de ménager nos oreilles (Ou, à défaut, à la régulation de faire partir les trains de cette ligne depuis les voies 19 à 21, en attendant l’arrivée du Francilien sur la ligne K)? Par ailleurs, je pense qu’il faudrait que la SNCF étudie la possibilité d’étudier les matériels roulants neufs d’un type de disjoncteur moins bruyant (Actuellement, on est loin du compte, car les matériels roulants neufs comme le Francilien utilisent encore à peu de choses près la même technologie que les BB17000, agées, elles, d’un demi-siècle).

    • Al60Passer au statut dit :

      Désolé Baro, la SNCF ne va pas supprimer les procédures de préparation courante des trains (qui ont notamment pour but de contrôler le fonctionnement des systèmes de freinage d’urgence) à votre demande.
      Faire partir les trains de la ligne K depuis les voies 19 à 21 serait d’une stupidité sans nom puisque cela imposerait de cisailler inutilement les voies départs et arrivées Monstoult. De plus, expliquez-moi sur quelles voies vous reporteriez les TER qui sont prévus sur ces voies ? Sur les 32-33 dont les quais sont trop hauts ? et vous viendrez ensuite vous plaindre des fumées des TER Paris Laon !
      Sur le dernier point, encore désolé, mais les constructeurs doivent tenir compte de contraintes bien plus fondamentales que la sensibilité de Monsieur Baro dans la conception des disjoncteurs 25 kV.
      Sacré Baro, c’est toujours un moment de franche rigolade de lire vos commentaires le soir entre amis ! 🙂

    • baroPasser au statut dit :

      Je ne vois pas trop le rapport entre le freinage d’urgence et le fait d’actionner plusieurs fois le disjoncteur avant le départ du train, où alors c’est qu’il doit s’agir d’une procédure spécifique à ce type de matériel roulant. J’ai un jour vécu un freinage d’urgence sur l’axe Ermont-Valmondois (Sur un train conduit par un conducteur en cours de formation : il s’agissait d’un exercice effectué à la demande du formateur, qui était présent en cabine de conduite), et il n’y a pas eu de coupure de l’alimentation électrique de la rame à ce moment-là. Je précise qu’il s’agissait d’une mission assurée en Francilien, après le retrait des matériels roulants anciens (RIB, VB2N, Z6100) sur cet axe.

    • Al60Passer au statut dit :

      Un freinage d’urgence (en l’occurence provoqué par les essais Veille Automatique et KVB) provoque l’ouverture du disjoncteur, quelque soit le type de matériel.

Les commentaires sont fermés.