MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

L’automne sur la ligne H : Nos équipes se mobilisent

19
Publié le 1/10/2015

automne2015Automne rime avec feuilles mortes.

Chaque année, nos équipes se mobilisent pour minimiser l’impact sur vos déplacements.

 

Cependant, des phénomènes comparables à l’aquaplaning peuvent avoir lieu. Ils se produisent lorsqu’il y a un dépôt de feuilles sur les rails. En formant un paquet humide, il entraîne le glissement des roues. Des actions sont mises en place pour parer au mieux à la période automnale.

Le Francilien un train qui réagit bien

Grâce à sa motorisation répartie tout au long de la rame, à l’instar d’un « 4×4 », le Francilien accroche le rail et gère les phénomènes de patinage et d’enrayage.

Des mesures exceptionnelles

Vaporisation d’un produit sur les rails… Il permet d’augmenter l’adhérence des trains de 15% pendant cette période.

Préparation de nos conducteurs… Tous les ans, une formation spécifique à ces conditions de circulation est dispensée à nos conducteurs. Ces derniers jouent un rôle clef en signalant, aux équipes de l’infrastructure, les zones sensibles. Ainsi, les agents peuvent intervenir plus rapidement.

Élagage, débroussaillage et désherbage… Tout au long de l’année, les équipes de l’infrastructure entretiennent les abords des voies pour limiter les chutes de branches et de feuilles.

Le flyers : Automne 2015

Pour en savoir plus : Feuilles Mortes – Impact trafic et solutions

Adaptation de la circulation sur l’axe Pontoise <> Creil

Pour éviter les phénomènes de patinage et d’enrayage, dûs à l’automne, nous adaptons les horaires des trains entre Pontoise et Creil.

Affiche « horaires des trains » valables du 12 octobre au 12 décembre 2015.

19 commentaires pour “L’automne sur la ligne H : Nos équipes se mobilisent”

  1. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    Pourriez-vous SVP nous faire un retour concernant les perturbations intervenues hier matin sur l’axe Ermont-Valmondois ? En particulier, je m’interroge sur le motif invoqué sur les alertes infotrafic publiées sur le compte twitter de la ligne H, qui faisait état d’inondations dans les souterrains de trois gares (Bessancourt, Gros Noyer St Prix, et Ermont-Halte). D’une part, je ne vois pas le rapport entre la présence d’eau dans les souterrains et le fait que la circulation sur l’axe puisse se trouver désorganisée, et d’autre part, je suis étonné par ce motif, car s’il a effectivement plu hier matin, la quantité de précipitations tombée n’était pas de nature à provoquer des inondations dans les gares de la ligne.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse,

    Cordialement,

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Baro,
      Lundi et mardi matin, le soleil n’était pas au rendez-vous. Il avait laissé sa place à des nuages et surtout une pluie abondante. Cette pluie s’est retrouvée stagnante dans les sous terrains des certaines gares. Le fait d’avoir un sous terrain inondé peut susciter l’envie à quelque personne de traverser les voies pour rejoindre le quai. Pour éviter les risques, les conducteurs sont invités à rouler à très faible vitesses. Ce qui a engendré des perturbations sur la ligne.
      Les agents se sont rapidement mobilisés pour écoper et pomper l’eau avec des pompes de relevage. Je vous joins quelques photos qui pourront vous donner une idée de la quantité d’eau se trouvant dans nos sous terrains.
      Bonne journée

      Souterrain inondéSouterrain inondé

  2. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    Pourriez-vous SVP communiquer sur le blog concernant les raisons pour lesquels le trafic a été totalement désorganisé ce matin sur l’ensemble de la ligne H, faisant perdre une matinée de travail à plusieurs dizaines de milliers d’usagers (En ce qui me concerne, 2h30 pour faire le trajet de Taverny à Paris Nord, qui prend habituellement 30 minutes, et je suis arrivé sur mon lieu de travail à 11h00 au lieu de 08h45), et voir avec Mme Sibert pour que les usagers soient indemnisés, conformément à ce qui est prévu par le contrat d’objectif STIF-SNCF ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Cordialement,

  3. PinpinPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Bravo à la ligne H ce matin départ de méry sur oise 7h12 arrivée gare du nord 10h35.
    Le premier train on annonce qu’il il avait un des collègue conducteur qui avait fait une mauvaise manip et que son train c’était arrêté en pleine voie, qu’il y avait bouchons comme sur les autoroutes lors des grands départs en vacances ….
    On nous fait changer de train et là on annonce qu’il il avait un train en panne. Impossible d’accéder aux lignes de bus. On nous aurait signaler à Ermont Eaubonne qu’il y avait un grand souci pour atteindre la gare du nord, j’aurais pu récupérer un train pour Saint Lazare ou le RER C. Merci encore une fois à la ligne H qui est de plus en plus galère. Matin et soir il n’y a pas une semaine ou les usagers rencontrent un souci.

  4. Mica_95Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Cie déjà notifié je vous confirme et vous invite à vérifier la véracité de les dires:
    3 incidents la semaine dernière, déjà 2 en 3 jours cette semaine dont les fameuses feuilles d’automne…
    Les gares de Deuil et Groslay ont de multiples annulations et retards, maintenant je triez un oeil sur sarcelles direction Paris, pas de perturbations hormis les omnibus….
    Cela confirme ce que les agents de gare du nord m’ont remonter à savoir que les gares ne payant pas la dîme deviennent la variable d’ajustement, révoltez vous….

  5. Mica_95Passer au statut dit :

    J’en suis à 4 incidents, et engendrant et retards et annulations de trains cette semaine, vivement que vous nous annonciez 97% de trains à l’heure comme à chaque fois, on doit pas côtoyer les mêmes trains, où alors est-ce les mêmes équipes qui comptabilisent les chômeurs en France… Bravo vous êtes très fort en maquillage des statistiques et des incidents.

  6. LPCTPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,
    pouvons nous avoir des explications du pourquoi du comment des retards de ce matin ?
    D’avance, merci !

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour LPCT,

      Ce matin, une personne se trouvait aux abords des voies au niveau de la gare de Saint Denis.
      Un train a déclenché son frein d’urgence en la voyant, ce qui a déclenché à son tour l’alerte radio et l’arrêt des circulations. L’accident de personne a été évité de peu.
      Dans ce genre de situations, il est demandé d’identifier la ou les personnes sur les voies et de s’assurer que ces personnes quittent les emprises de circulation. Quand la garantie en est donnée, il est possible de reprendre les circulations.
      Ce matin, lors de la reprise, il a été nécessaire de réorganiser le trafic préalablement interrompu et donc de faire un équilibrage des allers-retours des trains pour faire correspondre les horaires du trafic et la circulation en reprise progressive.
      L’interview de Sébastien va pouvoir vous éclairer sur les méthodes de reprise progressive et d’équilibrage.
      Bonne journée,

    • SHEPHERDPasser au statut dit :

      Toute une matinée pour UNE personne sur les voies ? ? ?

    • baroPasser au statut dit :

      Personnellement, j’aimerais aussi savoir pourquoi mon train a été, vers 9h05, retenu une dizaine de minutes à quai à St Denis, alors que la signalisation l’autorisait à repartir, et que la circulation se faisait normalement sur l’autre voie.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Shepherd,
      La réglementation de la sécurité ferroviaire impose de vérifier et d’identifier les individus traversant ou marchant sur les voies. Nous devons ensuite les inviter à quitter les emprises ferroviaires et, quand toutes les garanties sont prises, nous pouvons reprendre les circulations. Effectivement, une personne peut donc, par son inconscience ou sa volonté de nuire, perturber considérablement le trafic.
      Bonne journée.

  7. SHEPHERDPasser au statut dit :

    +1.
    C’est ce que j’ai demandé sous un autre post, mais cela a été supprimé.
    Peut être est ce le mot « bor.el » écrit en toute lettre ? ? ?
    En tout cas aucune explication n’est venue spontanément, ce qui est, de nouveau, très appréciable.
    Le coup des personnes sur les voies entre 8h et 12 h (voir les tweets sur la droite) c’est un peu gros à avaler.
    Deuxième question : c’était quoi tous ces trains stockés à l’arrivée de la GdN ce matin ?
    Pourquoi faut il systématiquement quémander les explications sur ce blog ?
    Vous avez jeté un oeil sur ceux de la ligne J ou C ?

  8. Florine dit :

    Bonjour,

    Ce matin en effet, gros bazard sur la ligne h.
    Je trouve que l’explication « excuse » de la SNCF à savoir « personne sur/dans ou aux abords des voies » est de plus en plus fréquente. Avez vous des explications sur ce phénomène? La grande question est pourquoi les gens se retrouvent ils sur les voies?

    je te tiens à témoigner encore une fois de la communication déplorable de la SNCF. Je me suis retrouvée coincée à champ de course d’Enghien pendant 30 minutes. 2 trains pour Paris Nord étaient à quai en même temps. Aucune indication n’a été donnée pour savoir quel train partirait le premier. Lors du bip bip de la fermeture des portes des gens se sont donc précipités d’un train à l’autre. Trouvez vous ca normal en terme de sécurité?
    Est ce trop demandé aux agents de la SNCF d’utiliser leurs micros?

    1h10 pour faire saint leu la foret paris nord, je vous remercie encore!!!!

    • Al60Passer au statut dit :

      « La grande question est pourquoi les gens se retrouvent ils sur les voies? »
      Il faut peut-être le demander à ces personnes plutôt qu’à la SNCF…

    • Florine dit :

      Je veux dire par là, comment les personnes « dans » les voies ont elles accès auxdites voies? C’est quand meme un comble… qui reve de se promener sur les voies? Sont elles devenues des circuits de randonnée réputés?

    • CédricPasser au statut dit :

      Al60, Florine,
      J’aimerais aussi savoir pourquoi des personnes se retrouvent sur les voies ? ou du moins dans nos emprises.
      Ayant fait une Intervention en Milieu Scolaire récemment, il m’a été dit que « la flemme » était l’une des causes : utiliser les passages souterrains serait plus long que de traverser les voies pour récupérer son train. Parfois, les raisons m’échappe…
      Bonne journée.

  9. LPCTPasser au statut dit :

    L’autre grande question est aussi, comme le souligne Shepherd, pourquoi doit-on toujours demander des explications sur les raisons du(des) problème(s) quand il y a des perturbations? C’est assez pénible de devoir demander à chaque fois.

Les commentaires sont fermés.