MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

21 000 œufs !

3
Publié le 13/04/2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 6 avril, vous avez pu voir tous les acteurs de la chaîne de services de la ligne : les vendeurs, les  contrôleurs, les agents d’accueil, les agents sonos, les conducteurs, les agents sûreté ; se mobiliser dans les gares et dans les trains pour vous souhaiter via des annonces sonores  » Un bon week-end et de joyeuses fêtes de Pâques » et vous distribuer des œufs de Pâques.

Au total, c’est environ 21000 œufs qui ont été distribués. En avez-vous profité ? J’aimerais savoir si vous avez apprécié cette initiative car nous avez prévu de renouveler ce type d’opération à l’occasion de moments particuliers en 2012.

D’après les retours que j’en ai eu, sachez que les agents qui étaient présents ont pris plaisir à échanger avec vous et à participer à ce moment de partage.

3 commentaires pour “21 000 œufs !”

  1. Seb dit :

    On pourrait avoir des trains longs et a l’heure plutot que des oeufs ?

  2. Bonjour,

    Nous avons eu d’importantes avaries du matériel lundi dernier qui ont entraîné la mise en place de trains courts. Ce souci s’ajoute au fait que nous avons du retard dans les livraisons du Francilien, ce qui met à mal notre matériel « classique » vieillissant.

    Malgré les efforts mis en œuvre par le Technicentre (notre service qui entretien le matériel), nous ne sommes pas à l’abri de phénomènes conjoncturels tels que ceux vécus ces derniers jours.

    Nous essayons de limiter ces désagréments dans le temps sachant que le Technicentre met rapidement des moyens supplémentaires pour réparer les trains en panne.

    Je tiens aussi à vous dire que depuis vendredi dernier, le Francilien est fortement touché par des actes d’incivilités (vitres cassées) sur l’axe Paris- Monsoult.
    Résultat :
    Nous avons eu des vitres cassées sur notre matériel à 10h44 à Ecouen, à 17h42 à Sarcelles St Brice et à 14h29 à Paris Nord.

    Ces évènements ont également eu des répercussions sur notre régularité car il faut savoir qu’en cas de bris de vitre impactant notre matériel en ligne, nos procédures ferroviaires nous imposent de rapatrier le matériel endommagé à la vitesse de 20km/h dans nos ateliers de réparation. Ce qui est très préjudiciable.

  3. Halluciant dit :

    Notons également que lors d’un bris de vitre sur du matériel classique, il suffit de condamner l’accès à la voiture. Avec le nouveau matériel, il est impossible de condamner la voiture. Donc c’est le train qui est supprimé !

Les commentaires sont fermés.