MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Ligne H Transilien : un point sur la démarche « tranquillité » par Philippe MOURGUE

2
Publié le 5/10/2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Suite à vos nombreuses remontées sur la démarche « tranquillité », j’ai jugé utile d’interviewer M. Philippe MOURGUE en charge de la sûreté sur la ligne H.

Bonjour Philippe,

Pouvez-vous nous dire si vous envisagez prochainement d’autres actions pour lutter contre les incivilités sur la ligne H ?

Dès ce mois-ci, les équipes s’attaquent aux souillures et aux nuisances sonores dans les trains dans le cadre de la démarche tranquillité et à la demande de nombreux clients. De plus, l’axe Paris-Pontoise sur lequel nous enregistrons le plus grand nombre d’incivilités, fait l’objet d’opérations menées par notre Equipe d’Assistance Rapide. Cette équipe est spécialisée dans les actions de prévention contre les incivilités grâce à un effectif composé à la fois d’agents d’accueil et d’agents de la sûreté ferroviaire. Ils mènent leurs interventions sur les tranches horaires les plus critiques dans les gares pour appuyer leurs collègues dans le rappel des règles d’usage des lieux, l’orientation et l’accueil des clients et la gestion des situations de crise.

Le ressenti  des clients souligne un gros problème d’insécurité en gare du nord; Quel est votre champ d’action à ce sujet ?

En effet, je partage avec l’ensemble des responsables en charge de la gare du nord l’avis des clients. Nous avons décidé de mettre en place prochainement un plan d’action tranquillité portant sur un diagnostic du parcours client. Je m’explique : nous identifions actuellement chacun des parcours client réalisé en gare afin de déterminer les actions « tranquillité » à mener avec les contrôleurs, les équipes sûreté et d’accueil qui se mobilisent déjà au quotidien sur le sujet. Notre objectif est de vous apporter à chaque moment de votre parcours, une attention particulière en matière de tranquillité (propreté, climat de sécurité, présence accrue de notre personnel, moment de convivialité…). Nous comptons relayer via le club client et le blog, les résultats obtenus suite à ces actions ainsi que les suggestions que vous nous apporterez.

Selon vous Philippe, quelles solutions proposez-vous pour diminuer les incivilités dans les gares et dans les trains ?

Je pense qu’il faut rendre les espaces plus conviviaux et plus humains et encourager le sens civique de l’ensemble de nos clients afin qu’ils vivent leur voyage comme un moment agréable et non comme une contrainte. D’ailleurs, nous renforcerons prochainement le dispositif d’intervention en milieu scolaire sur le thème des incivilités et déploierons cette démarche au sein des entreprises qui le souhaitent. Les entreprises intéressées peuvent me contacter à l’adresse suivante : tranquilliteligneH@sncf.fr .Enfin, je tiens à souligner que les équipes sûreté, les contrôleurs et bientôt les agents d’accueil ont engagé un partenariat avec leurs homologues de la région PACA pour perfectionner leurs gestes métiers face aux incivilités mais aussi pour partager leur expérience.
Merci philippe pour toutes ces indications et bonne journée.
N’hésitez pas à réagir sur cette interview et à nous faire part de vos remarques.

2 commentaires pour “Ligne H Transilien : un point sur la démarche « tranquillité » par Philippe MOURGUE”

  1. z20944 dit :

    Bonjour,

    Dans l’immediat, pour améliorer le sentiment de sécurité de la gare du nord, il faut ameliorer l’entretien des équipements :
    -depuis au moins 5 ans, un portillon pmr est toujours ouvert correspondance ligne B/D => metro 5.
    – au niveau de la verriere, une porte automatique RATP, est en position ouverte depuis des mois, laissant un libre acces au métro et RER
    – au niveau de de la voie 30/31, un portillon est systématiquement en « acces libre », pour sortir de la gare

    Je suis persuadé que tout cela est volontaire, afin d’acheter la paix sociale et d’eviter les degradations sur les autres portillons

    Ensuite, il faut reellement lutter contre les souillures, en instaurant la gratuité des toilettes transiliens : les 50cts d’acces ne couvrent pas les frais, mais ils dissuadent un certain nombre de personnes d’aller aux toilettes. A mon avis, le nettoyage des souillures revient plus cher que d’instaurer la gratuité des toilettes.

    Il faut une presence beaucoup plus importante de la suge/police/gendarmerie/paf, etc, dans les trains, et dans la gare, et pas seulement au niveau grande ligne, a toute heure du jour et de la nuit, y compris samedi, dimanche et jours feries.

    Enfin, il faut lutter contre la fraude, par des controles fréquents et efficaces, en gare et des les trains, car actuellement les controles sont inexistants

    Deja, en appliquant tout cela, on aura fait un grand pas

    Cordialement

  2. Al60Passer au statut dit :

    Entièrement d’accord avec Z20944 concernant les contrôles, un peu moins concernants les WC en gare dont le prix symbolique peut éventuellement éviter qu’ils ne se transforment en squat, le mieux serait peut-être de les rendre accessible gratuitement avec un pass Navigo où un ticket en cours de validité ou 50cts pour ceux qui n’en ont pas…

    Pour ce qui est de la SUGE dans les trains, c’est très bien mais cela n’a aucun intérêt si les agents descendent du train avant son terminus … « C’est bon les keufs sont parti on est tranquil ».

Les commentaires sont fermés.