MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La ligne H : Une opération de prévention à grande échelle contre les actes de malveillance

24
Publié le 23/04/2013

Bonjour à toutes et à tous,

Vos nombreux commentaires et remarques sur le thème de la Tranquillité et des incivilités, ont poussé nos équipes à mettre en place une opération de prévention de grande envergure contre les actes de malveillance et la délinquance. Pour cela, les équipes de la ligne H se sont associées à ses partenaires externes pour mettre en place cette démarche le 16 et le 17 avril 2013 de 16h00 à 19h00.

suge

Une démarche basée sur un partenariat entre la Police Nationale, les services de Police municipale de la Communauté d’agglomérations de la Vallée de Montmorency, d’Epinay sur Seine et d’Enghien les bains.

IMG_2040

 

 

 

 

Comme vous pouvez le constater sur cette photo, les équipes ont échangé ensemble et ont été briefées avant de passer ensuite à l’action. Durant 2 jours, de 16h00 à 19h00, toutes ces équipes ont travaillé ensemble pour lutter contre les actes de malveillance et la délinquance auxquelles vous pouvez être confrontés sur la ligne H. Pour cela, ils ont accompagné au total 191 trains de l’axe St Denis /Enghien les Bains et de l’axe Epinay  Villetaneuse /Sarcelles St Brice, puis  ils se sont positionnés également dans les gares de ces axe.

 

 

 

 

 

Des résultats probants

Lors des ces opérations, les équipes ont dressé 71 procès verbaux et un dépôt de plainte pour outrage. Elles ont également évité un gros incident sur le passage à niveau de Deuil Montmagny. En effet, suite à la panne d’un véhicule coincé entre deux autres véhicules sur ce passage à niveau, les équipes présentes sont intervenues pour évacuer ce véhicule et rassurer la cliente présente à bord de celui-ci.  Au total, c’est environ 80000 clients qui ont vu et rencontré l’ensemble des acteurs de cette démarche et de ce dispositif

 

24 commentaires pour “La ligne H : Une opération de prévention à grande échelle contre les actes de malveillance”

  1. SnorkYPasser au statut dit :

    Bonjour et merci pour ce retour. J’ai en effet vu récemment un effectif très impressionnant aux abords de la gare de La Barre Ormesson (SUGE + Police Municipale), environ 15 personnes si ce n’est plus. Pour le coup je pensais qu’il y avait eu un incident dans la journée.

    45 procès verbaux en deux jours, comme quoi quand on veut on peut. Dommage que cette action soit « unique » sans perdurer, car cela devrait se faire de manière quotidienne et à toutes heures de la journée.

    Et concernant la conductrice bloquée sur le passage à niveau, à priori elle n’était donc pas « cliente »… 🙂

    • Bonjour SNORKY,

      Au vue du succès de cette démarche, je pense que ces actions seront renouvelées sur la ligne H.
      Bonne journée

    • Charles dit :

      Bonjour,
      C’est bien de faire des opérations comme celle ci mais…2jours..!!! Ça ne sert à rien si il n’y a pas de dispositif tous les jours..!
      Le vrai soucis de cette ligne,selon moi,c’est qu’aujourd’hui au 21ème siècle on ne peut pas sortir son Mac ou encore son IPhone dans le train par risque et par peur de se le faire arraché dans les 20min qui suivent..

  2. CC40100 dit :

    C’est clair que ce genre d’action devrait perdurer et être effectué à tout moment de la journée.

    Ce que l’on peut craindre, c’est que les auteurs de ces actes de malveillance et autres incivilités se disent « bon, leur opération est terminée, maintenant on est tranquille »… Tandis que s’ils se disent que la SUGE et / ou les polices peuvent leur tomber dessus à tout instant, ça les calmera peut être

  3. seb95 dit :

    C est bien de faire ça mais il faudrait qu’ils développent par que sur une partie de la ligne h mais sur tout les axes de la ligne et surtout le soir pck des fois il y a des vol de portabl

    • Bonjour SEB95, en plus de ces actions qui vont être reconduites. Les équipes de la sûreté ferroviaire, les contrôleurs et les agents des gares se mobilisent dans ce sens sur toute la ligne H.
      Dernièrement ces équipes ont procédé à une communication sur le 3117 lors d’une rencontre en gare.

  4. SnorkYPasser au statut dit :

    Monsieur Bellechasse je voulais également revenir sur un point, qui concerne également la sûreté.

    En effet, depuis l’ouverture du blog (1 an), nous ne faisons que rabâcher le sentiment d’insécurité qui règne en gare du nord. En effet, il est quotidien de voir des rassemblements des jeunes gens, qui fument, boivent, se drogue, et crie en toute impunité en voie de surface et généralement en bout de quai voie 34/35.

    Ces jeunes gens sont toujours là, toujours aux heures de pointes, ce point est pourtant fixe. Pour autant, ni la SNCF, ni la sécurité de la gare du nord ne semblent vouloir « virer » ces groupes. Quelles en sont les raisons ?

    Il en est de même, lors des rares balades de la SUGE sur les quais, plus un seul fumeurs ! Étonnant… Pourquoi n’y a t’il pas plus d’agent de la SUGE en civil, ou tout simplement la sécurité ?

    Le jeu du chat et de la souris ne fonctionne pas… Après tant d’années, la situation ne fait que ce déplacer et empirer. C’est triste.

  5. SHEPHERDPasser au statut dit :

    La remarque de Snorky me fait me rappeler d’une situation récurrente que je souhaitais signaler.
    Gare du Nord. Un des différents accès aux voies de surface. Celui qui est en face du marchand de journaux / tabac. Tous les jours des agents estampillés brassard orange « sécurité » soutiennent le poteau face aux « tourniquets » (qui n’en sont pas, mais vous voyez ce que je veux dire…..). Une fois sur deux (pour ne pas dire quatre sur cinq) des resquilleurs zonent en attendant de vous voir valider votre Navigo et se faufilent derrière vous avant que les portes ne se referment. PAS UNE SEULE FOIS ces agents « sécurité » qui font face à ces fameux tourniquets ne sont intervenus, ni n’ont signalé l’infraction à des collègues qui sont habilités à intervenir (au cas où ils ne le soient pas eux mêmes en tant qu’agents de « sécurité » !)
    Et bien voyez vous : deux choses me gonflent profondément : les resquilleurs bien sûr, et le fait qu’ils puissent agir pile-poil devant des « agents de sécurité » sans même risquer de se faire souffler dans les bronches.

    • CC40100 dit :

      J’ai également constaté ça. Et au chapitre des choses qui gonflent, on peut ajouter le fait que si le voyageur lambda a le malheur d’oublier son navigo ou de se tromper de zone, il est sur de se faire allumer en cas de contrôle.
      Le survet à capuche serait il devenu un titre de transport ???????

    • ulixPasser au statut dit :

      Tout à fait d’accord Shepherd. Et il n’y a pas qu’à cet endroit que les agents de sécurité stationnent. En gare souterraine devant les tourniquets qui mènent entre autre à la ligne 5 du métro, je suis quotidiennement outrée par leur attitude. Les tourniquets sont très encombrés le matin. Et j’ai le loisir de voir les 3 ou 4 agents qui discutent accoudés aux anciens guichets. Il n’est pas rare que je me fasse bousculer par des resquilleurs qui profitent de mon passage en toute impunité. Tout comme il n’est pas rare que la cabine photomaton toute soit squattée par des énergumènes sans qu’on les en dégage. A cet endroit, le sentiment d’insécurité est fort sans que les agents de sécurité ne soient dissuasifs.

    • Julien01 dit :

      +1 concernant les agents de sécurité à Gare du Nord qui sont plus en train de discuter entre eux que d’assurer la sécurité. Concernant les fraudeurs, il faudrait songer à fermer le portail situé à droite de la ligne de « tourniquets » (en arrivant du métro 4 vers les escaliers pour les voies 30) car la majorité des gens y passent, aussi bien pour aller ou sortir de la zone SNCF. Il y en a peut-être qui le font pour éviter de valider car il est vrai que les tourniquets sont long à valider, il m’est déjà arrivé d’en changer car rien ne se passait et une fois parti la porte s’ouvrait donc on ne peut plus valider, mais dans le lot il doit y avoir des personnes sans titre de transport.

    • CC40100 dit :

      Les tourniquets qui ne valident pas, ou qui valident à retardement sont un autre problème récurrent à la SNCF. Je ne rencontre jamais ce problème avec les tourniquets RATP…

  6. Jim dit :

    J étais a sarcelles st Brive c était super tout ces forces de l ordre ça en jette

  7. Jim dit :

    J étais a sarcelles st Brice c était super tout ces forces de l ordre ça en jette

  8. NicolasFPasser au statut dit :

    je trouve que cette action ainsi que la promotion en gare avec les interlocuteurs de la sécurité frôle la perfection !

    • Al60Passer au statut dit :

      A condition que ces actions soient régulières, se déroulent à n’importe quelle heure et que la SUGE fasse souvent des rondes dans les trains d’extrème soirée sur la totalité de leurs parcours ainsi que dans les gares terminus.

    • seb95 dit :

      Bah c est ce que je dis tout le temps il faut que la suge fasse des contrôles sur tout le parcours et surtout le soir et en journée

    • NicolasFPasser au statut dit :

      tout à fait !

  9. CQFDire dit :

    Oui c’était une bonne action, agréable de voir un peu de présence policière mais maintenant on est re-livré à soit même et le sentiment d’insécurité revenu.

    La gare du nord est devenu un squat géant avec tous les détraqués mentaux agressifs qui gueulent, fument, boivent, pissent qui viennent de toutes les citées pourries du nord…
    Sur la mezzanine le samedi c’est le pompom !! mais qu’est ce qu’ils peuvent bien foutre de leur journée ? je ne comprends pas.
    Qu’attent on pour virer les débiles qui gueulent des après midi et soirées entières sur les voies 34/35 comme signalé précédemment ?
    Des « jeunes irradiés du bulbe » pour rester polie squattent (encore) tout au bout de la voie 36 (derrière le batiment pour aller sur une piste) et boivent/fument des substances pas très catholiques.. ça les rends agressifs (encore aussi), pk ne sont ils pas virés ?
    Et cette odeur d’urine omniprésente dans les narines, s’en est écoeurant … je n’en n’ai jamais vu autant pi**er sur les murs, pk on ne fait rien ?
    Maintenant pour la clope on est passé un cran au dessus puisque maintenant ça recommence à fumer dans les trains. Avant c’était sur le quai ou au bord de la porte.
    Bref ya beaucoup à faire.. on se sent vraiment pas bien dans c’te gare..

    • Al60Passer au statut dit :

      Au moins, les touristes qui débarquent à Paris Nord sont tout de suite mis au parfum 😉

    • CC40100 dit :

      Voire même un peu avant s’ils arrivent en avion… Le syndrome du RER B est très connu chez les Japonais (quand on voit la propreté et la qualité des liaisons ferroviaires ville-aéroport dans les grandes métropoles asiatiques, on comprend que le choc doit être rude !)

      Sinon CQFDire a parfaitement décrit l’atmosphère de la gare du nord

  10. Cgb_fr dit :

    Je confirme que la présence des énergumène alcoolisés et hurleurs de la voie 34/35 est pénible. J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi la SNCF ferme les yeux alors que c’est précisément ce genre de présence qui contribue à donner de cette gare une image déplorable et un sentiment d’insécurité …

  11. ulixPasser au statut dit :

    La démarche prévention est finie! retour à la case départ. C’est même pire. Ce soir, train de 18h40, Gare du Nord, direction Persan via Montsoult. 4 énergumènes fument des substances illicites qui ne font rire qu’eux, chacun le sien dans le train. Une tabagie nauséabonde inonde le wagon. Ils se vantent même de commettre ce forfait sous les cameras! un voyageur leur demande gentiment de cesser. S’en suivent des noms d’oiseaux que la courtoisie m’interdit de retranscrire. Je ne demande pas l’intervention du conducteur qui à mon avis aurait passé un sale quart d’heure. Mais puisque tout se passait sous les cameras, le conducteur n’a-t-il pas la possibilité de demander une intervention par radio? L’impunité reste trop coutumière à mon goût.

  12. Bouten dit :

    À mon humble avis , il faudrait un retour de la suge en civil dans les trains, souvent les delinquants attendent que passe la suge pour commettre leurs méfaits…

Les commentaires sont fermés.