MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

La ligne H : Lisez le compte rendu du ch@t de la ligne H réalisé avec Céline SIBERT

34
Publié le 23/05/2013
Bonjour à toutes et à tous,
Le 1er Ch@t de la ligne H avec céline SIBERT vient de se terminer et vous pouvez dès maintenant avoir accès au compte-rendu de ce Ch@t. Céline a beaucoup apprécié ce moment d’échange et vos commentaires.
 

celine

 

Vous pouvez lire le compte-rendu de ce tchat.

Pour cela, vous devez vous rendre sur le site suivant : http://www.tchatligneh.transilien.com. Vous aurez accès à tout le fil de la discussion sachant que je répondrai dans les meilleurs délais aux quelques questions qui n’auront pas pu être traitées durant ce tchat.Rendez-vous donc le 19 juin prochain pour discuter avec notre expert Tranquillité : M. MOURGUE Philippe. Vous pouvez dès à présent poser vos questions « Tranquillité’ sur le tchat.

34 commentaires pour “La ligne H : Lisez le compte rendu du ch@t de la ligne H réalisé avec Céline SIBERT”

  1. SnorkYPasser au statut dit :

    Monsieur Bellechasse,

    Désolé d’insister lourdement, mais le sujet des BIPS de fermetures des portes me tiens à cœur et aux oreilles. La réponse de Madame Sibert sur cette question ne me convient absolument pas, du moins pas suffisamment précise.

    Voilà pourquoi :

    Sa réponse : « […]son volume sonore qui impactent la fermeture des portes, sont régis par une norme européenne handicap à laquelle nous sommes tenus de répondre ».

    – Pourquoi la ligne H, est-elle LA SEULE ligne a avoir ces BIPS ?
    – La RATP qui a pourtant du matériel flambant NEUF (or réhabilitation) n’a pas ce genre de sonneries ?
    – Ma SNCF qui reçoit toujours des rames neuves pour les TER n’a pas non plus cette sonnerie.
    – Où peut-on trouver cette « norme » svp ? Qui devrait indiquer les décibels…

    Et pour répondre, non ce n’est pas un mauvais réglage d’une ou deux rames, mais l’ensemble des rames en circulation actuellement. Faut-il faire appel à une association afin de prendre les mesures acoustiques et vous prouver qu’il y a bien un problème ?

    • Bonjour Snorky,

      Je viens d’avoir un retour de la personne en charge du Francilien. Même s’il s’avère que le volume répond aux normes en vigueur, il reconnaît cependant l’existence d’un problème de niveau sonore excessif du bruiteur porte intérieur. Il travaille actuellement avec ses équipes à la recherche de solution focalisée sur un nombre limité de dispositifs bruiteurs de Francilien.
      Il est important de souligner qu’en 2012, suite à vos nombreuses remontées sur ce sujet qui pointaient notamment certaines rames en particulier, ils ont réalisé des mesures qui ont confirmé l’existence sur le matériel Francilien de certains dispositifs sonores émettant à des niveaux bien supérieurs au niveau maximum de 72dB, donc non-conformes au type validé. De ce fait, un ensemble de ces dispositifs a alors été déposé et remis au fournisseur afin d’en faire l’expertise. Début 2013, ces expertises ont été suivies d’essais de tenue au vieillissement, afin de tester l’hypothèse d’une dégradation dans le temps de bruiteurs. SNCF attend très prochainement la communication par le fournisseur du résultat de ces essais afin d’engager les actions nécessaires à garantir le respect du niveau sonore maximum sur l’ensemble du parc d’automotrices Francilien.
      Bonne journée

    • baroPasser au statut dit :

      Pour compléter les propos de Snorky, je pense qu’il faudrait aussi vérifier le niveau sonore des hauts-parleurs qui émettent les annonces dans les rames. En effet, dans certaines rames Franciliens, le volume des annonces est réglé très fort, et je suis obligé régulièrement de porter des bouchons de protections dans mes oreilles pour éviter d’avoir des troubles auditifs.

    • Bonjour Baro,
      Comme j’ai pu le demander à Snorky et aux autres clients, pouvez-vous me remonter le numéro des Francilien impactés de façon à ce que je remonte ensuite l’information à notre service en charge du matériel.
      Merci d’avance

    • NicolasFPasser au statut dit :

      je note au fur et à mesure pour moi il y a la 92H, les autres étaient dans les 80 mais je ne notais pas à l’époque…

    • Laurence dit :

      Mr Bellechasse, un petit effort de plus.
      Vous semblez soudain prendre en compte la problématique de la gêne sonore des bruiteurs du Francilien et de certaines annonces dans les trains…. Alors n’oubliez pas aussi le pb des nuisances sonores des annonces pour les riverains…
      Vous avez su réduire le volume sonore du jingles sncf (à défaut de le supprimer), alors poursuivez dans cette voie en pensant environnement quand vous programmez toutes vos annonces et en agissant pour améliorer la qualité de vie des riverains.
      Le STIF sera fier de vous….

      Surtout, ne répondez pas à ce message. J’y suis maintenant habituée et cela me fait sourire.

      Très bonne fin de journée.

    • baroPasser au statut dit :

      Les rames 41H et 45H ont également un volume sonore très élevé, surtout en ce qui concerne le « bip-bip » qui accompagne le déploiement de l’emmarchement mobile et des comble-lacune.

    • Bonjour M.BARO,
      Merci pour ce retour

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Monsieur Bellechasse, encore une fois merci pour vos réponses. J’imagine que celles-ci ont été faîtes conjointement avec Mme Sibert, à qui j’ai envoyé le contenu de mon premier commentaire par email.

      Cependant quelque chose ne va pas dans la gestion des problèmes dont nous faisons part. Désormais, vous reconnaissez clairement qu’il y a bien un problème avec les bruiteurs. Houra ! Cependant, la gestion de ce problème me laisse vraiment perplexe. Voilà pourquoi :

      « […]pouvez-vous me remonter le numéro des Francilien impactés[…] », cette phrase est issue d’une de vos réponses précédente.

      Sachez que n’importe quelle société (privée ou publique), qui aurait effectivement décelée un problème touchant à la tranquillité et à l’aspect qualitatif, aurait immédiatement diligenté une enquête, et du personnel, afin de vérifier les rames et tenir un listing des rames déjà expertisée. Par exemple après chaque passage en atelier.

      Comment la SNCF, et la direction de la ligne H, peut-elle reconnaître un problème et parallèlement de demander à SES usagers de signaler le numéro de rame ? Alors que ce problème concerne l’ensemble des rames.

      Si il y a un problème, il faut alors le régler au cas par cas et faire un suivi des rames dont les travaux ont été effectuées. Ce n’est pas à nous de systématiquement remonter cette anomalie. Imaginez, si chaque citoyen devait remonter, à sa mairie, une ampoule grillée ?! Ils y a des maintenances effectuées, qui inclus diverses vérifications.

      Il y a du mieux sur notre ligne H, cependant quand je lis ce genre de chose, cela ne me conforte absolument pas sur le « service qualité » que j’attends de la part de la SNCF.

    • Hallucinant dit :

      Monsieur Bellechasse, j’aimerai savoir pourquoi à chaque fois que l’on se plaint vous nous répondez en gros que c’est comme ça parce que c’est le stif qui l’a décidé, et quelques semaines plus tard vous reconnaissez finalement il y a bien un problème. Vous nous avez déjà fait le coup plusieurs fois. Pourquoi ne pas reconnaitre tout de suite qu’il y a bien un problème au lieu de vous cacher derrière les normes du stif ?

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Merci pour cette réponse, cette fois-ci elle me convient. Par contre, je ne comprend absolument pas, pourquoi il aura fallu attendre plus d’un an pour avoir au moins une réponse en ce sens ?

      Depuis la mise en place de la première rame en test sur Luzarche, ce défaut était remonté, tout comme celle des freins, qui grand hasard a été corrigé bien plus rapidement.

      Pour autant, je ne comprend toujours pas (et vous n’avez pas répondu), pourquoi les autres trains (TGV, TER, …) ne sont pas concernés par ces « normes » que Mme Sibert a citée. D’ailleurs la RATP n’en a jamais entendu parlé non plus, une raison ?

      Ce sont des normes Canadienne peut-être ? (Bombardier…)

    • Al60Passer au statut dit :

      Les prétendues « normes » ne sont pas si restrictives que cela puisque le niveau sonore est acceptable dans les rames bien réglées.
      Il reste quand même des défauts de conception qui ne sont toujours pas résolu : par exemple, les portes restent ouvertes inutilement lors des arrêts prolongés ou lorsque la rame est à son terminus. Cela crée des courants d’air froid l’hiver et laisse la chaleur entrer l’été alors que la clim tourne à fond, ce qui provoque certainement de nombreuses pannes des groupes chauffage/réfrigération alors que le problème pourrait être résolu en programmant ene fermeture automatique de chaque porte à vitesse réduite au bout d’environ une minute (éventuellement seulement si pas de passage pendant un certain temps).
      Un système similaire existe sur les tramway et certains TER et ça marche très bien.
      J’avais évoqué ce problème l’année dernière mais je n’ai pas eu de nouvelles depuis.

    • NicolasFPasser au statut dit :

      @AI60 comme les Paris beauvais à étages voie 20-21 ? les portes ont déjà du mal à se fermer sur une NAT en temps normal par pitié évitons les pannes à répétitions 😡 j’ai également vu se système sur les Tramway à Saint denis et là ça marche plutôt bien je trouve

    • SnorkYPasser au statut dit :

      @Al60 tout à fait. Cependant, Monsieur Bellechasse à dit précédemment que cela n’était pas programmable… J’ai un gros doute à dessus, les portes étant gérée électroniquement.

      D’ailleurs, en dehors des TER, un autre matériel roulant de la SNCF gère cette fermeture automatiquement, c’est le T4 (Bondy Aulnay). Comme quoi, tout est faisable, même sur du matériel faisant des arrêts extrêmement court !!

      Bizarre qu’il y ai des règles pour le volume sonore, mais rien concernant l’économie d’énergie (chauffage / clim)…

    • baroPasser au statut dit :

      « Un système similaire existe sur les tramway et certains TER et ça marche très bien. »

      C’est vrai. Tous les matériels TER mis en service depuis la fin des années 90 (X72500, X73500, TER2NNG, AGC…) en sont équipés, et je pense que ce sera également le cas des nouveaux trains Régiolis et Régio2N, qui arrivent bientôt (On verra notamment le Régiolis circuler sur la ligne Paris Nord – Laon).

      Et il y a sur ces matériels roulants TER une autre idée qui aurait dû être reprise par Transilien SNCF et par le STIF pour le Francilien : c’est l’EAS totalement embarqué. Les matériels TER disposent en effet de caméras fixées sur les faces latérales des voitures, qui permettent aux conducteurs de voir ce qui se passe sur les quais. Avec cette technique, il n’y a plus besoin ni de caméras sur les quais, ni d’antenne EAS sur la voie… Et les trains peuvent s’arrêter au plus près des accès aux quais, ce qui n’est pas le cas pour les trains Transilien. Je pense notamment aux gares de Vaucelles et de Montigny-Beauchamp pour les trains courts, et je sais que ce problème n’est pas spécifique de la ligne H (Par exemple sur le RER C à Champ de Mars Tour Eiffel, il y a le même problème). Et le dernier avantage de l’EAS totalement embarqué, c’est qu’avec ce système, le Francilien aurait pu circuler sur la transversale Pontoise-Creil et éviter la galère que subissent actuellement les usagers de cette ligne, à cause de la vétusté des RIBs+BB17000.

    • Elias dit :

      Bonjour Baro,

      vous voyez quand vous n’êtes pas centré sur le malheur des usagers de l’axe Valmondois vos messages sont très intéressant et constructifs !

      Une toute petite erreur : les 72500 ne possèdent pas ce système de fermeture des portes temporisée !

      Bonne journée,

  2. Hallucinant dit :

    Je suis d’accord avec SnorkY, et je l’ai dis également sur le tchat : ce n’est pas quelques rames qui ont ce problème, mais toutes les rames ! Et comme par hasard, le modérateur n’a pas affiché mon message… Ces bips sont insupportables ! Il faut faire quelque chose monsieur Bellechasse, car ça ne peut plus durer comme ça !

  3. Al60Passer au statut dit :

    Bonsoir Mr Bellechasse,
    Aujourd’hui j’ai voulu prendre le train TOLI de 13h09 (départ de Creil 12h54) à Boran sur Oise pour me rendre à Paris.
    Je jette un oeil sur transilien.com en partant de chez moi, tout est sois-disant normal sur la H.
    J’arrive sur le quai à 12h56, annonces automatiques attention aux trains sans arrêts, travaux sur le RER C, de nouveau « trains sans sans arrêts… » Bon ça me fait une belle jambe mais au moins la sono fonctionne.
    13h09, pas de train à l’horizon… puis aucune information utile à part les mêmes annonces automatiques qui ne me concernent pas jusqu’à 14h09 (oui, une heure plus tard !!), heure à laquelle est passé le train suivant. Autant dire que j’étais le seul restant sur le quai au bout d’une heure sans info, vous avez atteint votre objectif !!
    Donc une fois dans ce train, je vais à la rencontre d’autres usagers qui me confirment qu’il n’y a pas eu d’information non plus à St Leu d’Esserent, et de l’ASCT qui n’a pas plus d’information que moi… Bref une heure de retard sur un trajet de 7 minutes, alors qu’il n’y a pas d’incident particulier, belle performance bravo !!
    Et ça ne s’arrête pas là : à Persan, alors que 2 autres RIB+BB17000 étaient à quai, le train TSOL suivant était affiché supprimé, et les suppressions ont ensuite continuées dans l’après midi.

    Alors je me demande bien comment Mme Sibert imagine un seul instant être crédible lorsqu’elle réponds que les problèmes rencontrés sur la transversale sont dues au froid, aux accidents de personnes et que la SNCF fait tout ce qu’il faut pour que la situation s’améliore, parce que clairement non, pour l’instant c’est très très loin d’être la cas puisque les retards/suppression sont toujours quotidiens quelque soit le temps et l’heure, et l’information est souvent incomplète ou inexistante, comme je l’avais évoqué dans ce massage auquel vous n’avez pas répondu : http://maligneh.transilien.com/2013/05/16/la-ligne-h-les-equipes-de-la-surete-ferroviaire-vous-accueillent-en-gare-de-pontoise/comment-page-1/#comment-14110

    Cordialement.

    • Elias dit :

      C’est vraiment affligeant de constater à quel point le service ne s’améliore pas…

      Allez au bénéfice du doute on va dire que votre rame s’est faite caillassée à Creil, d’où la suppression 😉 !!!!

      Enfin, même dans ce cas (j’y crois pas trop) ça ne justifie en rien l’absence d’annonce…

      Monsieur Bellechasse : vous deviez récemment nous présenter en quoi consiste les actions de vos équipes pour rétablir un service fiable sur la ligne.
      Dans le même état d’esprit, pouvez-vous nous dire ce qu’il va être fait pour améliorer la situation en terme d’info voy ?
      Attendre 1h dehors (heureusement qu’il ne fait plus trop froid), sans aucune info , sans nous donner la possibilité de savoir ce qu’il se passe, vous trouvez ça correct ?

      Dans l’attente de vos réponses,
      Cordialement,

    • Al60Passer au statut dit :

      Je ne pense pas Elias, il me semble que la rame qui est arrivée à Creil à 12h05 et qui devait faire le 12h54 (supprimé) a fait le 13h54. La rame qui devait théoriquement faire 13h54 n’a pas été acheminée à Creil.
      Donc pas de caillassage dans cette gare.

    • Elias dit :

      Les caillassages de rames ne se font pas forcément en gare.
      Une rame a peut-être été vandalisée dans la matinée, obligeant à réduire le plan de transport !

      Je sais je vais chercher la petite bête , on va dire que c’est au bénéfices du doute en faveur de la Sncf, car il y a plein d’autres raisons 😉 !

      De toute façon ça n’excuse pas le manque d’info !

    • Al60Passer au statut dit :

      Oui mais en l’occurrence non, la rame qui devait faire mon train (TOLI 12h54) était à priori bien à Creil, mais elle y est restée pour faire le TOLI une heure plus tard (13h54), une des deux autres rames qui étaient à quai à Persan aurait très bien pu être acheminée à Creil pour faire le 13h54 si la rame de Creil avait fait comme prévu le 12h54.

      Enfin en l’absence de réponse de M. Bellechasse on peut supposer tout ce que l’on veut, n’est-ce pas ? 😉

    • Bonjour Elias,

      En effet, je n’ai pas eu le temps de vous répondre rapidement. Méa culpa.
      Depuis le début de l’année, afin de retrouver le niveau de qualité escompté, nous avons mis en place de nombreuses actions telles que le remplacement en anticipation de circuits électriques pour éviter que les rames ne tombent en panne.Ces actions auraient du améliorer la ponctualité des trains de la branche Pontoise- Creil mais elles ont été fortement péjorées par la période de grand froid cumulée à une recrudescence des actes de malveillance, des accidents de personne et des bris de barrières aux passages à niveau. Aussi, comme je vous l’indiquais dernièrement, l’immobilisation d’une rame fortement accidentée depuis 2012 ne nous a pas permis d’être aussi réactifs que nous le souhaitions. C’est pourquoi nous avons recherché des rames supplémentaires auprès des autres lignes Transilien. A ce jour, il s’avère qu’elles ne sont pas en capacité de nous aider. Enfin, je reconnais que la fiabilité du reste du parc de cet axe n’est pas au niveau attendu malgré tous les plans d’actions mis en place.
      Face à cette situation, et pour satisfaire le maximum de clients, nos équipes de production ont mis en place un plan d’action qui doit améliorer rapidement la situation. En effet, depuis le 14 mai 2013, nos équipes ont positionné une rame à Persan Beaumont afin de gagner en réactivité en cas d’incident sur la branche. Nous avons également mobilisé de nombreux dépanneurs et spécialistes d’autres sites SNCF pour renforcer les équipes des ateliers de maintenance de Joncherolles afin de remettre en service le plus rapidement la rame accidentée. Je suis convaincu que cette situation va s’améliorer car céline SIBERT, nos équipes production, matériel sont fortement mobilisées sur ce sujet et feront tout pour vous apporter une qualité de service optimale.

      Bonne journée

    • Al60Passer au statut dit :

      Bonjour Mr Bellechasse,
      Merci pour cette réponse (qui a été donnée dans le tchat) mais cela n’explique pas les suppressions que nous avons subi samedi en milieu de journée alors que des rames étaient à quai à Persan (cf mes messages précédents) et encore moins l’absence totale d’information constatée à plusieurs reprises dans certaines gares (une heure d’attente sans aucune annonce utile).
      Avez-vous lu mes messages précédents ? avez vous fait remonter ces réclamations aux personnes concernées ?
      Dans l’attente de vos réponses,
      Cordialement.

    • Oui Bonjour AL60,
      J’ai fait remonter toutes ces informations à nos services concernés pour appréhender et régler rapidement cette situation. Malheureusement samedi, le conducteur qui devait assurer le train n’a pas pu le faire ce qui a entraîné la suppression totale des trains 121034 et 121027 et la suppression partielle des trains 121031 et 121046. Concernant, le problème d’information voyageurs que vous soulevez, j’ai alerté la responsable de l’information voyageurs de ce dysfonctionnement.
      Voici les éléments dont je dispose.

    • Al60Passer au statut dit :

      D’accord !
      Le fait que plusieurs trains aient été supprimés pour un problème de personnel n’est pas du tout satisfaisant sur le fond, mais au moins votre réponse est honnête et je vous en remercie.
      Je vais également faire remonter le problème d’information à la gare de Creil de mon côté puisqu’ils sont également en mesure de passer des annonces sur cette partie de la ligne (ils le font parfois).
      Cordialement.

    • Laurence dit :

      Mr Bellechasse, la problématique est bien là. Comme le souligne AI60 « aucune annonce utile ».
      Vous le voyez (= lisez) une fois encore, toutes vos annonces automatiques, diffusées en boucle toute la journée ne sont pas celles attendues par les voyageurs.

      Oups, j’avais oublié…. Elles sont pour nous riverains des gares….

    • Hallucinant dit :

      Monsieur Bellechasse 6 mois pour réparer une rame accidentée c’est pas un peu exagéré ? D’accord un train n »est pas une voiture, mais quand même ! Ca doit pas sentir la sueur dans les ateliers de maintenance !

    • SnorkYPasser au statut dit :

      C’est exactement ce que j’ai pensé en ayant vu la réponse de Mme Sibert…

    • Al60Passer au statut dit :

      C’est simplement qu’une rame devant subir une réparation importante n’est pas traité tout de suite, il y a une liste d’attente en quelque sorte, plus ou moins longue en fonction des accidents qui surviennent.
      Une rame qui a subi des dégâts très lourds nécessitants une reconstruction partielle peut rester immobilisée plusieurs années le temps d’expertiser la faisabilité économique des réparations, réaliser chaque pièce en fonction des plannings de chaque corps de métier (chaudronniers, câbleurs, peintres…), recevoir les pièces de fournisseurs externes et trouver des solutions de substitution lorsqu’elles n’existent plus, faire l’assemblage final et les essais…
      Dans notre cas, je ne connais pas l’état de cette RIB, mais si les dégâts sont trop importants, il se pourrait qu’elle ne soit pas réparée puisque d’autres rames identiques seront libérées progressivement et sans utilisation.
      Ce qui est par contre moins compréhensible, c’est que des rames restent parfois immobilisées bien plus longtemps que nécessaire pour de réparation plus légères (vitres cassées, pantographe endommagé, essieu en limite d’usure) faute de personnel et de stocks de pièces suffisants aux technicentres (ce n’est propre à la ligne H, les exemples que je connais concernent les TER), ou tout simplement parce que son acheminement au centre de maintenance est parfois effectué plusieurs jours apres la panne.
      La SNCF s’adapte à la société actuelle finalement : tout tends à fonctionner en flux tendu.

    • Bonjour Hallucinant,
      La rame a été fortement endommagée, c’est pourquoi nos équipes doivent passer beaucoup de temps sur ces réparations.

  4. Al60Passer au statut dit :

    Bonsoir,
    Comme promis mon petit retour :
    Ce soir, en arrivant à Creil, je remarque que mon train (TOLI 17h54) n’est pas à quai, ça s’annonce mal !
    En effet, son équilibre TSOL qui devait arriver à Creil à 17h07 a été limité à Persan (alors qu’il n’était annoncé qu’avec 5′ de retard sur SNCFdirect…). Le 17h54 a, comme je le craignais, été rendu origine Persan.
    Un autre aller-retour a ensuite été supprimé entre Persan et Creil, soit au final la moitié des trains de la période de pointe, je me demande donc à quoit sert la rame de réserve.
    D’autre part, on m’a informé qu’au même moment, une RIB 4 voitures était à quai à Paris Nord… Etrange non ?
    Au niveau de l’information, des annonces ont été diffusées dans les gares entre Persan et Creil concernant la suppression du Persan 18h42 > Creil 19h05 (en général le PIVIF fait bien son boulot dans ce sens-là), mais cette suppression n’était pas annoncée sur Transilien.com.
    Par contre, je ne peux pas vous dire si les suppressions des trains dans le sens Creil > Persan ont été annoncées cette fois-ci, n’étant pas dans ma gare à ce moment là.
    Cordialement.

  5. JulienPasser au statut dit :

    Bonjour à tous,
    Quand comprendrez-vous, usagers naïfs ou bêtes (ce que je ne vous ferai pas l’injure de croire) que tout ce « bla-bla » (verbiage en bon français) de communication a été mis en place avec vos sous par la SNCF pour masquer sa totale incapacité à régler ses problèmes en interne.
    Aucune concertation entre les services, des réunions inutiles et coûteuses qui permettent à des cadres « bien-pensants » de se hisser au sommet de leur hiérarchie sans assumer leurs responsabilités. Et surtout, la terreur toujours présente mais jamais avouée (gros tabou) de la puissance syndicale, certes divisée, mais crainte car ces messieurs « directeurs de ceci ou de cela » savent qu’au moindre mécontentement des roulants, on bloque le trafic, on sabote le service d’une manière ou d’une autre …..
    Tout cela aboutit à la situation ubuesque, la même depuis des années tout particulièrement sur la ligne H, et qui empire sans cesse. L’exemple des sonneries hurlantes des nouveaux wagons en est une illustration parfaite parmi bien d’autres (quand on connaît la « boutique du rail » de l’intérieur) !
    Alors, bon courage à tous ces « cochons de payants », exploités, méprisés qui continuent courageusement, faute de mieux, d’engraisser une administration pléthorique ingérable… n’est-ce-pas M. Bellechasse ?
    Bien à vous.

    • Bonjour Thorel,
      Je tiens à vous rappeler que vos propos « ces “cochons de payants” doivent rester en accord avec les points établis par la charte de ce blog. Je serai contraint de vous exclure de celui-ci si vous ne respecter pas cette charte.
      Bonne journée

Les commentaires sont fermés.