MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

LA LIGNE H : RÉSULTATS PONCTUALITÉ EN JUILLET 2013

39
Publié le 13/08/2013
SNC_Illu_Outils_16-02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

En juillet 2013, la ponctualité a été de 94,4% sur la ligne H contre 94,1en juin 2013. Pour rappel, ces résultats se basent sur un seuil de 5 minutes qui a été fixé dans le contrat liant la SNCF et le Syndicat des Transport en Île de France.

En déclinant, ces résultats Ponctualité par axes, on obtient les points suivants en juillet 2013:

 91,2% sur l’axe Creil-Pontoise contre 90,3% en juin,

– 95,8% sur l’axe Paris nord- Ermont Eaubonne- Persan Beaumont contre 95,0% en juin,

– 95,7% sur l’axe Paris nord- Ermont Eaubonne- Pontoise contre 95,0% en juin,

– 92,1% sur l‘axe Paris nord- Monsoult Maffliers-Luzarches contre 92,9% en juin,

– 92,3sur l’axe Paris nord- Monsoult Maffliers- Persan Beaumont contre 92,7% en juin.

N’hésitez pas à réagir afin de me dire si ces éléments correspondent à votre ressenti.

39 commentaires pour “LA LIGNE H : RÉSULTATS PONCTUALITÉ EN JUILLET 2013”

  1. Elias dit :

    Pour ma part oui ça correspond …
    Clairement je ressens les progrès sur Creil Pontoise …

    Merci !
    Fallait galérer 6 mois mais désormais vs êtes sur la bonne voie je crois, c’est le cas de le dire 😉 !

    • Bonjour Elias,
      Merci pour ce retour, cela fait plaisir de voir que les actions quotidiennes de nos équipes portent leurs fruits.
      Je leur ferai un retour en ce sens.
      Bonne journée

  2. Benjamin dit :

    Bonjour, je m’interroge toujours sur les statistiques de ponctualité : comment sont comptabilisés les trains supprimés, ou dont la desserte est modifiée (rendu direct vers son terminus par exemple) ? Sont-ils considérés en retard, ou retirés du calcul ?
    Merci.

  3. baroPasser au statut dit :

    Je suis content que les chiffres soient très bons sur l’axe Paris-Valmondois, ceci malgré les problèmes qu’il y a eu la dernière semaine de Juillet (Retards du 124618 AVEP liés à une gêne de circulation induite par le train origine Pontoise qui précède + interruption totale des circulations entre Ermont et Valmondois le mercredi 31 juillet après-midi en raison d’une fuite de gaz à St Leu).

    Et je vois que l’axe Pontoise-Creil progresse en ponctualité malgré le maintien en circulation des RIBs. C’est encourageant, mais j’espère que cela n’empêchera pas la direction de la ligne H de songer au remplacement du matériel roulant circulant sur cet axe.

  4. Bonjour Benjamin, je viens d’avoir un retour de la personne en charge de ce sujet à Transilien et voici les éléments qui m’ont été communiqués :

    – Quand un train est supprimé, les voyageurs prévus dans ce train sont comptés comme prenant le premier train après celui qui est supprimé. Si le train suivant les conduit à leur destination avec moins de 5 minutes de retard par rapport à l’horaire du train qu’ils devaient prendre, les clients sont comptés à l’heure. En revanche, si le train les conduit avec plus de 5 minutes à leur destination par rapport à l’horaire du train qu’ils devaient prendre ils sont comptés en retard.

    – La situation est la même quand il s’agit d’une suppression partielle à savoir: si un train terminus St Leu est rendu terminus Ermont : les clients pour Ermont Halte, Gros Noyer et St Leu sont comptés dans le train suivant et donc en retard.

    – Enfin quand un train est rendu direct, les clients qui devaient descendre dans les arrêts intermédiaires sont considérés comme reportés sur d’autres trains. Et comme dans le premier cas en fonction de l’horaire du train où ils sont reportés ils sont comptés à l’heure (moins de 5 min à l’arrivée par rapport à l’horaire du train qu’ils devaient prendre) ou en retard (si le train dans lequel ils se reportent les fait arriver en retard.

    Bonne journée

  5. Benjamin dit :

    Merci pour votre réponse Frédéric.
    Je pense que cela explique en partie l’écart qu’il peut y avoir entre les statistiques mensuelles de ponctualité et le ressenti des voyageurs sur la qualité de service sur leur ligne. En effet, si mon train est supprimé et que j’arrive à destination avec le train suivant une demi-heure plus tard, j’aurai donc une demie-heure de retard, dû au service perturbé. Pourtant, dans les statistiques, le train suivant étant à l’heure, il n’y aura pas de trace du retard que j’ai vécu.
    Peut-être faudrait-il créer des statistiques supplémentaires incluant les perturbations de ce type ? Même si j’ai conscience que le travail sur la ponctualité n’est pas systématiquement le même que celui sur la fiabilité du service.

  6. Benjamin dit :

    En fait je viens de relire votre message et j’avais mal compris. Mea culpa, et tant mieux ! 🙂

  7. NicolasFPasser au statut dit :

    la ponctualité en baisse ( pour changer ) sur les 2 axes Montsoult, allez encore un petit effort, et on serra le parent pauvre de la ligne H… plus sérieusement quel est l’impact de la journée du 30/07 sur la ponctualité ?

    • Bonjour Nicolas F,
      L’arrachement du pantographe du TER Beauvais le 30 juillet à Presles Courcelles a engendré le retard de 62 trains et la suppression de 23 trains. Cet incident a impacté environ 20000 clients. Des bus de substitution ont été mis en place entre Persan Beaumont et Montsoult Maffliers pour limiter ses conséquences pour nos clients.
      Bonne journée

    • NicolasFPasser au statut dit :

      donc cela justifie en grande partie la baisse de la ponctualité ?

    • Bonjour Nicolas F, tout à fait.
      Bonne journée

    • Al60Passer au statut dit :

      Je pense que Nicolas F. cherche à savoir combien cet incident a pesé exactement dans les statistiques. Pour cela il faudrait connaître combien de points de ponctualité ont été perdu suite à ces perturbations, mais je ne sais pas si ces données sont disponibles.
      Bonne journée.

    • NicolasFPasser au statut dit :

      pour tout vous dire à part cette journée je ne me souviens absolument pas de problème particulier donc je cherche à comprendre comment la ponctualité peut baissée autant alors qu’il n’y a eu comme d’habitude qu’une seule 1/2 journée à problème…

    • Bonjour Nicolas F, la baisse de la ponctualité est également due aux conséquences liées aux fortes chaleurs. Durant cette période, la circulation des trains fut fortement impactée par des limitations de vitesse cumulées à une panne survenue sur un train de Sarcelles St Brice le 12 juillet dernier.
      Bonne journée

    • NicolasFPasser au statut dit :

      Merci Monsieur Bellechasse pour votre réponse, j’avais oublié ces différents évènements

  8. Al60Passer au statut dit :

    Bonsoir M. Bellechasse,
    Ce soir vers 19h, la panne d’un train à Villaines a provoqué l’interruption des circulations sur Montsoult – Luzarches (encore une rame en déverminage ?).
    Selon Transilien.com, la reprise du trafic était estimée pour 20h mais il semblerait qu’aucune fin d’incident ni retour à la normale n’ait été annoncé. L’information a simplement été supprimée à 21h sans avoir été mise à jour, par conséquent sans alerte envoyée par l’application Transilien.
    Bref j’ai connu mieux en matière d’information à distance 😉
    Cordialement.

  9. Bonjour AI60,
    Je viens d’avoir un retour de notre service production et en fait le train a été victime d’un acte de malveillance. Concernant l’information voyageur, j’aviserai la personne en charge de Transilien.com et de l’appli transilien de ce dysfonctionnement.
    Merci de ce retour.

    • Al60Passer au statut dit :

      Bonjour M. Bellechasse,
      Merci mais s’il s’agissait d’un acte de malveillance pourquoi avoir simplement indiqué « panne d’un train » ?
      La SNCF deviendrait-elle mazochiste ?
      Cordialement.

    • Bonjour AI60,
      Au départ la communication faite à ce sujet parlait en effet de panne d’un train, cependant après vérification par nos services matériel, il s’avère qu’il s’agit bel et bien d’un acte de malveillance.
      J’en ai eu la confirmation ce matin.

  10. Sonia dit :

    Bonjour,

    J’utilise l’application SNCF transilien pour prendre la ligne H. En fonction de l’horaire je quitte mon domicile. Et de façon quasi systématique lorsque j’arrive sur le quai, le train est déjà parti. Il y a souvent 2 à 3 min de différence… Comment expliquez-vous cet écart entre l’heure indiquée et l’heure réelle (sachant que je regarde les horaires 10 min avant l’arrivée du train)?
    Merci

  11. Sonia dit :

    Bonjour,

    J’utilise l’application SNCF transilien pour savoir à quelle heure mon train sera en gare. Je regarde les horaires 10 min avant le depart du train. Cependant quasi systématiquement je constate 2 à 3 min de différence entre l’heure prévue et l’heure réelle. Lorsque j’arrive sur le quai le train est déjà parti. Comment expliquez-vous cela? Est-il prévu d’améliorer ce point?
    Merci

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Bonjour, Vous partez de quelle gare ?
      J’ai déjà eu le cas, à La Barre Ormesson, mais c’est vraiment très très rare.

    • Sonia dit :

      La gare de champ de course d’enghien. Et souvent arrêt plus long à Enghien-les-bains…

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Bonjour,
      Monsieur Bellechasse, j’ai rencontré le même souci ce matin.

      Pourtant rare, la coïncidence à fait que cela m’est arrivé ce matin. Et voici où se situe le problème.

      Les usagers qui prennent le train sont, en général, à une dizaine de minutes de la gare. C’est au moment de partir que je consulte les horaires sur SNCF Transilien, pour connaître l’heure de passage du train.

      Exemple concret de ce matin :
      Il est indiqué à 7h40 au départ, alors qu’il est précisément 7h32 au moment de la demande :
      http://snorky.net/ligneh/Screenshot_2013-08-20-07-32-44.png

      Sauf, que deux minutes plus tard, soit à 7h34, il est désormais affiché à 7h37 :
      http://snorky.net/ligneh/Screenshot_2013-08-20-07-34-49.png

      Cela est embêtant, dans le sens ou NOUS devons rattraper les 3 minutes à pieds, considérant que le train devait passer à 7h40, il faut du coup courir, ou louper son train.

      Pourtant, au moment de regarder les horaires, le train n’était qu’à à peine 2 kilomètres de la gare de La Barre Ormesson soit au départ de Champs de course d’Enghien.

      Je veux bien que le train soit puissant, mais il y a bien un souci au niveau de la mise à jour des horaires sur SNCF Transilien. Problème non répercuté sur les affichages en gare, il était bien affiché à 7h37.

      Merci de remonter le problème, qui peut être très embêtant pour le coup et qui explique pourquoi de temps en temps mon train arrive plus vite que prévu, et qui explique les propos de Sonia également.

    • Jérémie52 dit :

      Bonjour,

      Expérience faite en gare de Deuil Montmagny, le matin, que cela soit le train de 7h33 ou de 7h48 vers Paris, il est très souvent en avance (par exemple à 7h29 il est déjà « à l’approche », et parti de la gare à 7h32). Il faut donc prévoir quelques minutes d’avance sur les horaires théoriques (disons 5 minutes).

      Par contre, pour les horaires en temps réel, il ne faut pas trop s’y fier, car les trains sont souvent bien plus proches qu’annoncé. C’est très flagrant sur le RER D (un peu moins sur la H), car si un train est annoncé « retardé », et qu’ensuite un horaire réel est affiché, vous pouvez être sûr que le train va passer 5 minutes plus tôt !

    • NicolasFPasser au statut dit :

      dans l’appli, l’heure indiquée est l’heure de départ du train pas d’arrivée

    • Al60Passer au statut dit :

      Bonjour,
      De quel gare et quel train parlez vous ?
      Dans les gares d’Île de France, les horaires en « temps réel » (affichées sur les écrans Infogare ou les applications Transilien) sont des estimations qui tiennent compte des horaires de départ théoriques des trains, continuellement actualisées par leur position détectée en ligne, de leur temps de parcours et de stationnement théorique.
      Les trains sont « dasafichés » de l’application Transilien à partir du moment où le système les considère « à l’approche » de la gare.
      Divers éléments peuvent affecter la précision de ces estimations : retard d’un train à sa gare origine, circulation ralentie, rattrapage d’un retard en réduisant les temps d’arrêt, etc.

    • Bonjour Sonia,
      Je viens de remonter cette information à la personne en charge de ce sujet à Transilien et vous ferai un retour sur les éléments communiqués.

    • Sonia dit :

      Ok. Merci. Ce matin encore, 22 août le train de 7h34 champ de course est parti à 7h32 de champ de course. 30 min avant il etait prevu a 7h32 puis 15 min avant jusqu’à l’heure prévu il était prévu à 7h34, il est bien parti à 7h32…

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Sonia, oui toujours le même souci d’ailleurs j’étais dans la même train encore ce matin. Il est affiché au départ à 7h40 à La Barre Ormesson mais part finalement à 7h37.

    • SnorkYPasser au statut dit :

      Monsieur Bellechasse, pourriez-vous jeter un œil aux éléments envoyés ci-dessus svp ? J’ai fais des captures de l’appli SNCF Transilien, qui explicite bien le problème rencontré.

      Et bonnes vacances ! 😉

    • Sonia dit :

      Du nouveau M. Bellechasse ?

  12. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Mr Bellechasse,

    Je souhaiterais attirer votre attention sur le fait qu’à nouveau, ce matin, mon train 124618 AVEP a subi une gêne de circulation de la part du 123438 APOR en provenance de Pontoise (Omnibus jusqu’à Paris Nord), entrainant un retard de 5 minutes à l’arrivée à Paris Nord ; tout ceci au mépris des règles de priorité ferroviaire édictées par l’UIC, qui imposent de faire passer un train direct devant un train omnibus.

    Il se trouve que ce matin, le 123438 APOR s’est présenté en gare d’Ermont-Eaubonne à 08h04 précise alors que son horaire normal est 07h59. Mon train 124618 AVEP était alors déjà à quai dans cette gare, et s’apprêtait à partir. Il a quand même du marquer un arrêt en pleine voie entre Champ de Courses et Enghien et a été contraint de rouler à vitesse réduite jusqu’à St Denis, d’où le retard de 5 minutes à l’arrivée.

    Vous serait-il possible de faire un rappel à l’ordre au COT quant à l’obligation qui leur incombe de respecter les règles de priorité ferroviaire édictées par l’UIC, afin d’éviter des situations comme celle que j’ai subie ce matin (et qui n’est pas la première fois, je vous le rappelle… Ce problème est récurrent depuis le passage au service annuel 2012, et il est actuellement aggravé par le service allégé d’été — qui n’a plus lieu d’être ; Mr Marin avait pris l’engagement d’abolir cette pratique dès le service 2012 — , qui entraine la suppression de toutes les missions origine/terminus St Leu et le report des arrêts à Champs de Courses et La Barre Ormesson sur les missions origine/terminus Pontoise).

    • Bonjour M.BARO,

      Après vérification, il s’avère que pour le cas cité, le non respect des règles de priorité du réseau n’a pas été une décision prise par le COT mais fut l’objet d’une décision prise entre la personne en charge de la régulation des trains et la personne en charge du poste d’aiguillage. Il est vrai que dans votre cas ou dans le cas d’un d’un client en provenance de Valmondois, ce choix peut apparaître comme un mauvais choix. Mais, ce choix est en réalité justifié car il a permis aux deux trains d’arriver à Paris Nord avec une retard de 5 min et 4 min. Si les règles de priorité du réseau avaient été respectées, votre train aurait certes circulé à l’heure mais le 123438 aurait eu un retard non pas de 4 min mais de 10 min (entraînant également un retard sur la suite de son prochain parcours).
      Bonne journée

    • Elias dit :

      Monsieur Bellechasse : j’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi le Pontoise aurait eu +10′ si les dites de Baro sont vrais, c’est à dire que le Valmondois était prêt à partir …

    • baroPasser au statut dit :

      Je suis tout à fait d’accord. Si le 124618 était passé le premier comme je le réclame à chaque fois que ce type d’incident se produit, le 123438 aurait de toute façon pu rattraper en partie son retard grâce aux bonnes performances d’accélération et de freinage du Francilien. Au final, le 124618 serait arrivé à Paris Nord à l’heure, et le 123438 aurait subi un retard de 5 à 6 minutes tout au plus qui aurait été complètement résorbé lors du trajet en sens inverse .

      De plus, ce sont ici deux trains qui ont été retardés contre un seul si la régulation respectait les règles édictées par l’UIC, soit deux fois plus d’usagers pénalisés au final.

    • Bonjour Elias,
      Ce train avait déjà 06 min de retard à Ermont Eaubonne et si on l’avait fait circuler derrière le train de Valmondois, il aurait subi un retard supplémentaire de 4 min.

  13. Morticia dit :

    @Baro: les règles de priorité sont celles a appliquer entre deux entreprises ferroviaires différentes, non? Entre deux trains de la même ligne, les entreprises ont je crois la possibilité d’exprimer leur avis? Et la ligne du Valmondois n’est pas me semble t il une autre entreprise ferroviaire que la ligne de Pontoise.

    • baroPasser au statut dit :

      @Morticia:

      Ces règles de priorités s’appliquent aussi bien entre deux trains de la même ligne qu’entre deux trains dépendant de lignes différentes ou de compagnies ferroviaires différentes. La direction de la ligne H est tenue de les appliquer, comme toutes les lignes SNCF et comme tous les autres opérateurs ferroviaires.

      Pour info, il existe aussi deux autres règles de priorité ferroviaires, qui doivent également être appliquées par la SNCF :

      – Priorité d’un train assurant une mission avec voyageurs sur un train circulant à vide (Cette règle, comme celle de la priorité d’un direct/semi-direct sur un omnibus n’est également pas toujours respectée sur la ligne H)

      – Priorité d’un train de voyageurs sur un train de fret (Cette règle n’est pas souvent usitée sur la ligne H car il n’y a pratiquement plus de trains de fret sur cette ligne depuis que le transport du gypse en provenance des carrières de la Forêt de Montmorency a été transféré sur route, il y a une quinzaine d’années. Car il est vrai qu’à l’époque, le gypse était chargé dans un train de fret en gare de Bessancourt. La sortie de la carrière se trouvant aujourd’hui à Baillet en France, le gypse n’est plus transporté par train).

Les commentaires sont fermés.