MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les équipements de validation se modernisent

6
Publié le 19/04/2017

Transilien et le STIF étudient la mise en place d'un dispositif de contrôle automatique.

Rien de tel que de moderniser nos services pour rendre votre trajet le plus agréable possible. Dans cette logique, une étude est menée associant Transilien avec l’entreprise CONDUENT pour remplacer progressivement les 1800 tourniquets, permettant la validation de votre titre de transport. Cette initiative est entièrement financée par le STIF (Autorité Organisatrice des Transports en Ile-de-France).

De nouveaux portiques destinés à la lutte contre la fraude

Comme vous le savez, STIF et SNCF ont tous deux un but commun : lutter contre la fraude. Ce nouveau système a pour objectif de réduire par deux le nombre de clients Transilien qui ne passent pas par un portique de contrôle lors de leurs déplacements quotidiens.

  • c’est un engagement pris vis à vis du STIF lors de la signature du dernier contrat. La mise en place de ce système de contrôle s’inscrit dans la démarche commune STIF/SNCF de préserver les recettes en luttant contre la fraude ;
  • ils permettent de mieux connaitre les habitudes de déplacements grâce aux statistiques fournies par ces équipements, et ainsi, adapter l’offre de transport pour mieux la dimensionner à vos besoins.

Des études sont actuellement en cours dans différentes configurations, par exemple en heures de pointe du matin et du soir, lors de situations perturbées, etc. dans le but d’aboutir à un équipement innovant, fiable et capacitaire.

À la pointe de la technologie et l’arrivée de Smart Navigo

Il permet  également de préparer les futurs services innovants dans le domaine billettique, qui font l’objet du programme Smart Navigo (utilisation du Smart Phone, Post Paiement…) et qui simplifieront le quotidien des voyageurs réguliers et occasionnels.

Les nouveaux portiques vont faciliter vos déplacements au quotidien. Je vous laisse découvrir les nouveautés et améliorations apportées par ce projet :

  • Un fonctionnement sur le modèle des « portes pivotantes » qui s’ouvrent devant le client, pour un passage facilité et plus « naturel ».
  • Un nouveau système de détection pour proposer un débit de passage plus important que le modèle actuellement en fonctionnement. Il distingue le type de voyageurs. (adulte, un enfant, un bagage, etc.)
  • Les cas de fraude seront comptabilisés, pourront être suivis en temps réel et faire l’objet d’une alerte lumineuse (et/ou sonore).
  • L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est prise en compte grâce à des passages élargis.

En avant-première

Aujourd’hui, 19 avril, les nouveaux équipements de validation sont présentés en avant-première à un panel de clients et d’agents. Vous souhaitez donner votre avis ? Rendez-vous de 9h à 18h au 34 rue du Commandant Mouchotte – 75014 PARIS

 

 

 

6 commentaires pour “Les équipements de validation se modernisent”

  1. FripettePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je n’ai pas vu les nouveaux équipements, mais j’ai la nette impression que les fraudeurs trouveront toujours le moyen de passer à travers les machines…
    C’est agaçant de voir des gens escalader les machines, ou passer en se collant à quelqu’un, ou passer par les portiques à poussettes en évitant le détecteur (vous avez vu comme moi, n’est-ce pas? Ces gens ouvrent la portique, s’assoient sur la machine en levant les jambes, et appuient sur le bouton de l’autre porte pour sortir…). Désolée pour mon pessimisme, mais nouvelles machines=nouvelle technique de fraude.
    Je rêve d’un monde où il y aurait un contrôleur à chaque portique…
    Bonne journée.

  2. AlPasser en mode normal dit :

    La fonction première de ces « équipements de validation » est de laisser passer les usagers qui viennent de valider leur carte ou ticket. Ce que font très mal ceux de Paris Nord où ça m’est arrivé plusieurs fois d’avoir les portes qui se referment sous mon nez (et pas qu’à moi), obligeant à passer comme un fraudeur ou à attendre 8 minutes. J’espère que c’est un besoin qui sera pris en compte.

  3. CédricPasser au statut dit :

    Bonjour Fripette, Al,
    Comme vous, j’ai vu les pratiques de certaines personnes pour passer les portiques. Et la réponse à ces attitudes sont de nouveaux portiques plus hermétiques au passage lors d’une validation.
    @Al, j’ai pu constater que parfois lors du passage de son titre, que les portes des valideurs s’ouvraient et se refermaient rapidement. J’ai également détecté ce phénomène. Mise à part le « bug technique » dans l’interprétation du passage de la personne et de la temporisation d’ouverture de porte, ça peut venir de la détection de la personne lorsque vous passez votre titre et la machine identifie que vous être déjà passé. J’évoquerai le sujet avec des spécialistes pour en savoir un peu plus.
    Bonne journée.

    • AlPasser en mode normal dit :

      Un an après, je reviens sur ces portiques, et pour être honnête, je les trouve dangereux. Cela fait trois fois en trois jours que je vois quelqu’un se faire bloquer dont deux cas assez préoccupants

      Hier soir à Gare du Nord, une maman s’est fait bloquer après avoir laissé passer sa fille, fille qui était donc en panique. La maman a dû à la fois gérer sa fille et son ticket à elle qui ne passait plus. C’est un autre voyageur qui l’a fait passer avec elle sur le portique voisin.

      Ce matin à Ermont Eaubonne, un homme s’est retrouvé bloqué dans la gare, à essayer son ticket sur tous les portiques, sauf qu’il n’y avait pas d’autre voyageur derrière lui pour le faire passer….. Je lui ai passé mon passe Navigo à travers le portique pour qu’il puisse sortir, mais c’est anormal de se retrouver bloqué dans une gare quand on a payé son ticket…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Al,
      Dans votre commentaire, si je comprends bien vous faites référence aux portiques dont les portes sont vitrées et qui permettent d’accéder aux quais 30-36 ?
      Si ce sont bien ces portiques, ils détectent l’entrée et la sortie d’une personne grâce au capteur de présence sur les côtés. Lorsque une personne passe le portique, celui-ci détecte son entrée et la validation de son ticket/pass, l’automate ouvrira les portes et attendra la détection de sortie pour refermer l’accès.
      Donc une personne peut passer, théoriquement, avec un titre valide.
      Dans la situation que vous décrivez, la personne a fait passer sa fille avec un ticket puis le temps de passer avec sa poussette et son propre titre de transport valide, cela a dû avoir un moment stressant. Après c’est très honorable de faire passer la personne avec soit par un autre automate mais cela peut être associé à de la fraude, il est peut être possible de solliciter les agents présents dans le bureau devant les voies 30-32. Mais n’ayant pas assisté à ce moment, il est difficile de proposer des solutions.
      Dans votre deuxième témoignage, un personne est bloquée et ne peut pas sortir de la gare. Il est possible également de demander de l’aide à l’agent au guichet. Certes vous l’avez aidé à passer les automates mais avait-il un ticket valide ? Un agent aurait pu l’aider et lui proposer des solutions pour le mettre en validité. Il arrive que les ticket se démagnétisent et il faut alors régénérer la bande magnétique.
      Tous peuvent aider chaque personne au passage de l’automate, mais n’hésitez pas à vous rapprocher des agents présents et des bornes interphonies.
      Bonne journée.

  4. Paul95Passer au statut dit :

    Bonjour, je vois que la sncf dispose de moyens pour lutter contre la fraude. Quelle dommage que les caisses soient vide pour rénover la signalisation,…. En gros. Vous nous expliquez que vous investissez de l’argent pour vérifier que l’on paye un service que vous n’assurez pas ou très mal? C’est scandaleux mais bien-sûr vous allez censuré cet avis qui pourtant plus que justifié. Je vous malgré tout, une bonne journée.

Laisser un commentaire