MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause, les publications reprendront le 21 mars
S'informer

L’arrivée du Tram Express T11

4
Publié le 3/07/2017

Depuis le 1er juillet les villes d'Epinay-sur-Seine et le Bourget sont reliées par la ligne du T11 express.

Grande nouvelle sur l’une des gares de notre ligne H, la correspondance du T11 à Epinay-Villetaneuse a débarqué le 1er juillet !

Un projet à la hauteur de vos attentes

Dans le secteur ferroviaire, l’événement du mois c’est bien celui-là : le T11 a été mis en circulation le 1er juillet. Il représente 11km de ligne et desservira 7 gares entre Epinay-sur-seine et le Bourget.

Sa vitesse commerciale sera d’environ 50km/h. Soyez donc vigilant au passage de ce Tram qui, je vous rappelle, ne s’arrête pas instantanément même en cas d’urgence il existe une distance d’arrêt.

Vous évoquez souvent le fait que de prendre les transports en commun prend du temps… Grâce au nouveau tramway Epinay-sur-Seine et le Bourget sont reliés en 15 minutes seulement avec une fréquence de trains toutes les 5 minutes en heure de pointe. Au même titre que les autres lignes, il circulera de 5h00 à 1h00 et fera des arrêts toutes les 2 à 3 minutes entre chaque gare.

Des correspondances et des nouvelles dessertes

Ce Tramway facilitera la vie des voyageurs de plusieurs lignes car il y a des correspondances avec les lignes suivantes :  B, C, D, H et le T8. Vous n’aurez plus besoin de passer par Paris pour passer de banlieue à banlieue.

Des gares ont été bâties pour vous accueillir et des agents seront présents pour vous apporter les informations dont vous avez besoin. Les 7 gares desservies par le T11 :

Un atout pour les plus geek d’entre vous, toutes les gares de la ligne du T11 sont équipées connexion WiFi. J’ajoute que les 7 gares sont accessibles aux personnes à mobilités réduite pour permettre à tous de pouvoir se déplacer sur le réseau.

Des gares éco-responsables

En plus d’être modernes et accessibles à toutes et tous, les gares sont innovantes et éco-responsables. Les façades et planchers sont majoritairement en bois, issus de forêts gérées durablement. La toiture, en verrière, est en partie composée de panneaux photovoltaïques permettant de produire de l’énergie. Un système de récupération des eaux pluviales est prévu sur les bâtiments et sera utilisée pour l’entretien de la gare. Des poubelles Bi-Flux comprenant deux compartiments seront installées pour sensibiliser les voyageurs au tri sélectif. Une gestion intelligente de l’éclairage est mise en place et détecte les mouvements.

Quel titre de transport utiliser ?

 Sur ce blog, vous êtes une majorité à vous déplacer régulièrement sur la ligne H. Pour la plupart, vous disposez donc d’un pass Navigo, au mois ou à l’année, qui vous permettra d’emprunter le Tram 11 Express aussi souvent que vous le souhaitez.

Pour ceux qui se déplacent occasionnellement, il vous faudra vous munir d’un titre de transport origine <> destination. Le cout du ticket dépendra de votre trajet le maximum étant 2.50€ pour Epinay-sur-Seine<>Le Bourget.

Vos retours comptes

N’hésitez pas à me faire part de vos impressions en commentaire si vous tentez l’expérience Tram Express T11.

4 commentaires pour “L’arrivée du Tram Express T11”

  1. baroPasser au statut dit :

    J’ai eu l’occasion de tester cet après-midi le nouveau tram express T11, qui est enfin en service, après une gestation très longue (Le premier projet, qui prévoyait des débranchements vers Cergy et Roissy remonte à 1997). J’ai fait un aller-retour entre Epinay sur Seine et Le Bourget, et le T11 mérite bien son qualificatif de tram express car il ne faut que 15 minutes pour aller d’un bout à l’autre de la ligne. Autre point positif, le matériel roulant (Alstom Dualis) est spacieux et l’aménagement intérieur réussi. Je déplore juste l’absence de portes à l’extrémité des rames comme on en a habituellement sur les matériels roulants tramway (Je fais la comparaison avec les trams de la RATP, qui sont des trams urbains et non des trams-trains comme le T11). La signalétique est très claire, mais il y a un risque de confusion pour les usagers du fait que certains supports utilisent la nouvelle charte graphique que le STIF a créé sans concertation (Logo de mode rectangulaire avec le nom du mode écrit en toute lettre, et logo de ligne carré n’utilisant plus la typographie RATP), au lieu d’utiliser la charte graphique habituelle (Logos ronds et pictogrammes de mode bleu foncé qu’on doit au grand designer français Roger Tallon).

    J’ai malheureusement constaté quelques couacs pour ce premier jour d’exploitation. Les ascenseurs et les escalators dans les nouvelles stations étaient hors-service, ce qui interdit l’accès au tram pour les personnes à mobilité réduite. Dans les rames, l’information voyageur embarquée (annonces sonores et visuelles des arrêts) était réduite au strict minimum (Destination de la rame s’affichant lors des arrêts, sur les écrans placés sur les plate-formes). L’une des rames en circulation a eu un problème de porte lors de son stationnement à Epinay sur Seine, ce qui a retardé son départ de quelques minutes. Concernant le cadencement, le document horaire distribué en gare mentionne un tram toutes les 10 minutes le samedi après-midi, mais les trams étaient aujourd’hui cadencés au quart d’heure. Enfin, la SNCF n’a pas respecté la tradition qui est que la gratuité est appliquée le premier jour de service commercial.

    Donc en conclusion, c’est bien, mais il y a quand même des choses à améliorer.

  2. baroPasser au statut dit :

    « Sa vitesse commerciale sera d’environ 50km/h »

    Pour l’avoir testé ce week-end, je peux vous dire qu’il roule bien plus vite que ça (Autour de 100km/h, sachant que le Dualis d’Alstom peut monter jusqu’à 120km/h).

    • Vieux ratPasser au statut dit :

      Bonjour,
      par vitesse commerciale, il faut entendre vitesse moyenne, et non vitesse de pointe. Le terme un peu vague est en effet source de confusion.
      La ligne était en accès gratuit ce week-end, ainsi que tout le réseau francilien, avec un billet spécifique distribué pour l’inauguration de la ligne.

    • baroPasser au statut dit :

      Je n’ai vu de distribution de contremarques gratuites qu’à la station Epinay sur Seine. En ce qui me concerne, j’ai dû utiliser mon passe Navigo pour accéder aux quais.

      Pour moi, gratuité ça veut dire tourniquets ou portillons en position ouverte et pas besoin d’utiliser de titre de transport pour voyager (Un peu comme cela se faisait en cas de pic de pollution, avant que Mme Pécresse ne décide de remplacer la gratuité dans les transports par un forfait « pic de pollution » à 3,80€ destiné à ceux qui ne prennent habituellement jamais les transports en commun pour aller travailler).

Laisser un commentaire

Le blog est en pause, les publications reprendront le 21 mars