MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause, les publications reprendront le 21 mars
S'informer

Prenons la température de nos trains

4
Publié le 17/01/2018

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la climatisation, je vous invite à parcourir cet article.

« Trop chaud… Trop froid… », j’ai parfois des messages de votre part sur la température à bord des trains et j’aimerai regrouper l’ensemble de vos signalements sur ce billet.

Coup de chaud, coup de froid : dites-le nous !

Des actions de maintenance préventives et de maintenance curatives permettent de garantir le bon fonctionnement des installations. Mais, comme pour toutes les machines, il arrive parfois des dysfonctionnements.

Si vous constatez un problème concernant la climatisation dans votre train, l’outil de signalement est à votre disposition pour transmettre votre demande et remédier au problème le plus rapidement possible.

Je vous propose également de commenter ce billet en me mettant la gare et l’heure de départ de votre train et si possible votre position dans le train (étant donné que chaque voiture gère sa propre climatisation, votre positionnement permettra à nos équipes de maintenance d’être plus précis dans leur diagnostique de panne).

Comment fonctionne-t-elle ?

Dans un premier temps, sachez que les conducteurs n’ont pas la possibilité depuis leur cabine de conduite d’influer sur la climatisation, ils n’ont pas de thermostat disponible.

Une climatisation répartie et autonome

Chaque voiture composant le train est dotée d’une climatisation, celle-ci est indépendante et régule la température de la voiture en fonction de plusieurs critères dont la température extérieure et intérieure. L’air de la climatisation est aspiré à l’extérieur, réchauffé ou refroidi, puis diffusé dans le train afin de pouvoir se rapprocher au plus près d’une température de consigne.

La soufflerie de la climatisation se trouve au niveau de la plateforme à l’entrée d’une voiture et au niveau des vitres. Ce système réversible, et écologique permet de :

  • Sécher la buée qui pourrait s’installer sur les vitres du Francilien,
  • Limiter le transfert de température, par les vitres, entre l’air extérieur et celui de l’intérieur,
  • Réguler la température des baies vitrées du Francilien lorsque celui-ci est exposé en plein soleil.

 

 

4 commentaires pour “Prenons la température de nos trains”

  1. Thierrys95Passer au statut dit :

    Ce problème de climatisation des rames Bombardier n’est pas un nouveauté !! On en parle et on s’en plaint depuis 2014, date de mise en service des ces rames ! Il aura fallu attendre 3 ans pour l’évoquer ??
    C’est toute la conception du système qui est à revoir.
    – Absence de règlage possible de la part du conducteur, une abération.
    – Chaque voiture est indépendante, c’est totalement idiot, on peut ainsi passer dans un même train du plus chaud au plus froid, surtout en hiver, lorsque bon nombre de voitures continuent imperturbablement de souffler du froid !
    – Très mauvais positionnement des bouches de ventilation, justement près des vitres. Les places près de ces fenêtres sont quasiment inutilisables en été, sauf à attraper angines et otites en moins de 10 minutes ! Un vent glacial vous souffle directement sur la tête, ce n’est pas suportable.
    – Enfin, cette climatisation s’avère particulièrement bruyante, avec un bruit de fond permanent très peu agréable.

    Vous allez encore nous répondre que c’est du « ressenti » ??

  2. Thierrys95Passer au statut dit :

    Ce matin train de 7h06 à Taverny pour GDN (Passage avec 5′ de retard) dans la voiture de tête, souflerie « A fond » et très bruyante, pas loin de 30 degrés dans le wagon.
    A l’arrivée à GDN, souflerie toujours à fond et bruyante, mais elle nous « balançait » de l’air froid directement sur la tête depuis Epinay…………. Quid ??

  3. AgathePasser au statut dit :

    Autant d’agressivité dans les commentaires précédents tout ça pour une température, alors que justement la sncf essaie de prendre soin de ces usagés…
    Toute fois, il y a bien un petit problème avec la température dans le fancilien : je le prends presque quotidiennement depuis 2 ans et le constat est que l’été, la climatisation est excessive (il doit faire15-16 degrés tout au plus…) au point où l’ont voit les gens enfiler une veste et un foulard prévu exclusivement à cet effet puisqu’il fait plus de 30 degrés dehors. Au contraire, l’hiver le chauffage est excessivement haut et même en T-shirt on a vraiment très chaud ! Peut être serait-il plus judicieux de trouver un juste milieu, sans aller dans les extrêmes.
    En revanche, je n’ai jamais constaté de différences significatives de température d’une rame à une autre, d’un francilien à un autre.
    Merci de votre écoute.

  4. _illetalonPasser au statut dit :

    Bonjour, oui je suis d’accord avec Agathe la climatisation est bcp trop forte en été quand il fait presque 30 degrés dehors.

    En temps réel, il faut poster un message sur Twitter pour que le réglage se fasse quand le train rentrera au garage, si j’ai bien compris.

    Quel dommage que le conducteur ne puisse ajuster le thermostat.

    Pour de la modernité, voilà qui est très criticable.

Laisser un commentaire

Le blog est en pause, les publications reprendront le 21 mars