MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Comprendre les difficultés en période de neige

19
Publié le 7/02/2018

La baisse importante des températures et les fortes chutes de neige ont un impact important sur le trafic

Il est possible de faire circuler des trains mais la neige et le gel peuvent bloquer des équipements permettant l’aiguillage des trains sur toute la ligne.

Que faisons nous pour limiter cet impact

Des actions sur les voies

Nos équipes techniques ont sillonné l’ensemble de la ligne avec du matériel qui permet de déneiger et réchauffer les appareils de voie. Dotés d’un chalumeau, elles vont chauffer les aiguilles afin de permettre la modification de trajet d’un train.

Préparer et réparer les trains

Les blocs de neige se forment à la base des trains et peuvent se détacher, agir comme des
projectiles et créer des impacts sur les vitres. Cela n’a pas d’incidence pour la sécurité mais
des rames sont immobilisées le temps d’être réparées.

Nos agents en gare

La neige et/ou le verglas peuvent compliquer vos déplacements sur les quais.

Malgré le passage de nos agents, il peut y avoir des endroits encore bien encombrés par la neige. Pour votre sécurité, soyez vigilant et évitez de marcher, le plus possible, sur le bord du quai.

N’hésitez pas à me dire les gares ou vous avez eu des difficulté pour circuler, je transmettrai aux agents de gare afin qu’ils interviennent en mettant du sable sur les zones glissantes.

Annulation de nos travaux

Des travaux étaient prévus ce soir avec une substitution routière pour vous permettre de rentrer chez vous. Nous avons décider de ne pas maintenir les travaux et donc de ne pas mettre en place une substitution routière.

Malgré tout, les conditions peuvent toujours retarder et ralentir les circulations de nos trains. Je comprends que vous ne pouvez pas manquer vos obligations professionnelles et personnelles. Soyez assurés que l’ensemble des agents font leur maximum pour assurer vos déplacements.

19 commentaires pour “Comprendre les difficultés en période de neige”

  1. baroPasser au statut dit :

    Une question concernant les aiguillages : pourquoi la SNCF ne généralise t’elle pas à tous les aiguillages franciliens le système permettant de les réchauffer automatiquement, qui existe sur les lignes qui desservent les stations de sport d’hiver ?

    • AlPasser en mode normal dit :

      En fait, c’est assez faux. Rendre les trains omnibus diminue la charge des trains et diminue les retards légers.

      La charge est diminuée car la grille horaire peut être conçue avec des trains plus réguliers sur le tronçon commun (un toutes les 5 minutes au lieu d’intervalles de 3, 4 et 8 minutes actuellement), et que les usagers visent moins les trains directs puisque tous vont à la même vitesse. Du coup, une partie de la charge des semi directs se reporte sur l’omnibus qui est actuellement le train le moins chargé

      Les légers retards diminuent car un train direct n’a plus à subir les retards de l’omnibus devant lui. C’était d’ailleurs le sens du changement horaire qui supprimait les directs au profite de deux trains Ermont- direct la Barre – omnibus Paris et Ermont – omnibus La Barre – direct Paris : avoir moins de différence de temps de trajet entre deux trains (le dernier changement visant quant à lui à mieux desservir les gares très fréquentées de proche banlieue).

      Au final, avec les deux sauts de puce qui restent, ce n’est pas certain qu’on perdrait beaucoup de temps avec des tout omnibus, et par contre bien des problèmes seraient résolus.

  2. farlottoPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Les absences de dessertes de la gare du Champ de Courses ne peuvent nullement s’expliquer par les perturbations climatiques. Les usagers de cette gare sont non seulement pris pour des imbéciles, mais en plus mis en danger… ce matin, aucun train n’a marqué l’arrêt dans cette gare entre 7h et 8h, passant à une vitesse inapproprié, sans klaxonner, projetant de la poudre de neige aveuglante. Très agréable…et ce soir, depuis la gare du Nord, aucun train ne marquera cet arrêt entre 17h et 19h. Pouvez-vous nous dire combien de trains exactement ont marqué l’arrêt dans cette gare aujourd’hui ? Pourquoi rendre tous les trains omnibus un jour de galère pareil est-il impossible ? Demain matin, après une nuit de gel sur des trottoirs non déblayés de la journée ( Vive la France ! ), si aucun train ne circule dans cette gare, il sera très dangereux de se rendre à la gare d’Enghien ou d’Ermont à pied, les bus étant supprimés. Comment une personne éprouvant des difficultés à marcher peut-elle faire ? L’agent présent dans cette gare avait pourtant réclamé ce matin que les trains soient omnibus, comme quoi toutes les informations peuvent remonter. Sa demande n’a pas été prise en compte. Que comptez-vous faire d’ici à demain matin ?

    Cordialement

    • Thierrys95Passer au statut dit :

      Rien comme d’habitude !
      Ils n’ont rien fait………..

    • AlPasser en mode normal dit :

      C’est d’autant plus possible que mardi soir, les trains pour Valmondois se sont tous arrêtés à Champ de Courses, avec annonces au micro à Gare du Nord, annonces dans les trains… C’était très bien mardi soir, il y a aussi eu des arrêts supplémentaires mercredi matin, mais c’est dommage de ne pas avoir persévéré…

      C’est d’autant plus dommage que cette gare finit par avoir la réputation de ne pas être fiable et que les usagers qui habitent près de champ de courses préfèrent parfois marcher jusqu’à Ermont Eaubonne où ils ont moins de chance de se retrouver face à un trou de desserte de 30 minutes. J’ai plusieurs témoignages en ce sens dans mon entourage…

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Farlotto, Al,
      J’ai pu avoir quelques informations concernant la desserte Champ de courses pour la journée du 7 février. Effectivement entre 7 et 8h, il n’y a eu que le train venant de Pontoise qui a marqué l’arrêt à 7h46. Il faut comprendre que la journée du 7 février a été une journée éprouvante pour la personne en charge de la circulation des trains. Elle a dû, tôt le matin avant le départ du premier train, reconstruire le plan de transport de la journée qui a été modifié au fur a mesure. Nos agents, avant de se rendre en gare ou de prendre les commandes de leur train, sont comme vous , ils doivent se déplacer jusqu’à leur lieu de travail. Et, tout comme vous, ils ont subi les perturbations climatiques.
      Néanmoins, votre signalement a été transmis au centre opérationnel Transilien de la ligne H afin d’adapter sur les prochaines perturbations des arrêts supplémentaires en gare de Champ de courses. Cette gare étant desservie que par les omnibus St-Leu, il faut reprogrammer sur les trains venant de Valmondois/Persan et Pontoise un arrêt supplémentaire dans cette gare.
      Bonne journée à vous.

    • AlPasser en mode normal dit :

      La solution définitive à ce problème qui est tout de même récurrent, c’est de mettre un second arrêt au quart d’heure aux heures de pointe. Mais sur les Pontoise, sinon Baro va râler 😛

    • CédricPasser au statut dit :

      Effectivement nous pouvons ajouter un arrêt supplémentaire sur les trains venant de Pontoise, et pourquoi pas tous les trains omnibus sur toute la ligne ? Modifier les heures de passage impliquerait d’adapter les heures des trains de la ligne C, des trains de la ligne H venant de Persan/Valmondois, ainsi que l’ensemble des trains traversant la gare de Saint-Denis et l’arrivée/départ de Gare du Nord. Nous passerions donc sous la barre des 3 minutes entre chaque train qui est le temps minimum entre deux trains afin de garantir la régularité de la circulation. Nous pourrions diminuer le temps entre chaque train mais cela diminuerait sensiblement leur vitesse et donc cela augmenterait votre temps de déplacement. Ce n’est qu’une des contraintes de circulation de nos trains, nous pourrions imaginer un article vous présentant les contraintes et réglementations qui régissent la circulation des trains sur la ligne H.
      Bonne journée.

    • LPCTPasser au statut dit :

      Cédric, étant donné qu’en cas de perturbations les trains partant depuis saint leu sont généralement supprimés, cela « offre un créneau » et l’impact d’un arrêt supplémentaires est limité. Non ? 😉

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour LPCT,
      Oui cela « offre un créneau » pour un arrêt supplémentaire. Dans la conception et la modification en temps réel des trains de toute la ligne, cela fait que si la modification n’a pas été prévue et annoncée il ne peut pas y avoir de modification en cours de trajet. C’est pour cela que le signalement de @Farlotto a été transmis au COT de la ligne H pour qu’il puisse être informé et sensible sur le fait qu’un client puisse voir trois directs passer sans marquer l’arrêt et d’attendre un train venant de Pontoise modifié et s’arrêter pour embarquer les voyageurs en attente.
      Bonne journée.

    • baroPasser au statut dit :

      Je suis d’accord que la gare de Champs de Courses n’est pas très bien desservie, mais je désapprouve l’idée de rendre tous les trains omnibus. Ajouter des arrêts augmente le taux de remplissage des trains et dégrade nos conditions de transports. Je préfèrerais qu’on revienne, pour ce qui est de l’axe Ermont-Valmondois, à de vrais semi-directs comme on en avait autrefois (A l’époque, les trains ne desservaient qu’Enghien en heure de pointe, et certains trains étaient même directs entre Ermont et Paris Nord), mais en conservant l’arrêt à Epinay, qui est rendu nécessaire par la correspondance avec le tram T11 (qui n’existait pas à l’époque).

      D’autre part, je constate que beaucoup d’usagers empruntent la ligne H uniquement pour faire la navette entre St Denis et Paris Nord, et il serait souhaitable que la SNCF les réoriente vers le RER D, qui dispose de trains beaucoup plus capacitaires (ce que nous n’avons pas malheureusement sur la ligne H, à cause des mauvais choix effectués par la SNCF et Île de France Mobilités). Peut-être qu’un travail sur la signalétique et l’affichage des trains à Paris Nord et St Denis pourrait régler le problème, ou alors de faire comme à la gare de Versailles-Chantiers, sur la ligne N, où il est explicitement mentionné que les usagers ne doivent pas monter dans les trains directs pour faire la navette entre cette gare et Paris-Montparnasse.

    • LPCTPasser au statut dit :

      Baro, nous parlons en cas de perturbations pour les arrêts supplémentaires; j’espère que cela ne vous a pas échapper.
      Si vous étiez à champs de course, à quai à attendre pendant une heure un train, en ayant vu 3 ou 4 passés devant sans s’arrêter, vous seriez en train décrire ici 😉
      Mais c’est vrai que les semi-direct c’était bien pratique à l’époque.

  3. baroPasser au statut dit :

    Malheureusement, les problèmes continuent. Hier après-midi, impossible de trouver à Paris Nord un train en direction de Valmondois. Il fallait emprunter celui à destination de Pontoise et changer à Ermont-EaubonneK

    Ce matin, encore des retards liés à une gêne de circulation par les trains en provenance de Pontoise.

    Une chose qui me frappe dans tout ça, c’est l’absence d’anticipation de la part de la SNCF. Les épisodes neigeux comme celui qu’on subit actuellement ne sont pas exceptionnels, en Île de France : au cours des dix dernières années, on en a connu plusieurs, et j’ai aussi en mémoire l’hiver 1986 (Même si j’étais petit à l’époque, je m’en souviens encore très bien). Alors pourquoi la SNCF ne se prépare t’elle pas, sachant que ces épisodes sont annoncés longtemps à l’avance par Météo-France (Les prévisions météo vont jusqu’à 15 jours) ? Pourquoi, à chaque fois, devons nous subir une pagaille monstre, avec retards, suppressions de missions, quais transformés en patinoire, alors qu’il serait parfaitement possible d’éviter tout cela (Par exemple, prépositionner des conducteurs avant le début de l’épisode neigeux pour éviter que des trains soient supprimés faute de personnel, équiper tous les aiguillages de la ligne H d’un dispositif de réchauffage automatique, qui est un système qui pour l’heure n’existe que dans les zones montagneuses, et faire comme la RATP, qui a fait circuler ses trams toute la nuit pour éviter que les infrastructures et le matériel roulant ne gèlent) ?

  4. Mica_95Passer au statut dit :

    On voit que l’on nous deconsidérer complètement sur les gare de Deuil et Groslay, plusieurs suppressions de trains, exclusivement sur nos gares et même pas d’alerte, pour la SNCF tout est normal, j’aimerai tellement faire pareil au moment de vous payer chaque mois…

  5. christine95Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Y aura t-il des remboursements suite aux suppression de train ou retard ?

  6. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    Je vous fais part de mon vif mécontentement suite à la suppression successive des trains PERA de 16h23 et VERA de 16h38 au départ de Paris Nord. Ces suppressions sont encore une fois la preuve de la mauvaise gestion des circulations sur la ligne H. En effet, on m’a indiqué à l’aquarium d’information de la Gare du Nord que des difficultés de sortie du garage des rames devant assurer les trains concernés. Or, il se trouve que pendant le temps que j’attendais à Paris Nord, d’autres trains venant du garage ont pu être mis à quai pour assurer des missions en direction de Pontoise, St Leu, et Sarcelles.

    Je vous saurai gré de bien vouloir faire un rappel à l’ordre à vos collègues de la production afin que ce genre d’incident ne se produise plus. En effet, il est inacceptable que les usagers de l’axe Ermont-Valmondois soient systématiquement pénalisés par le COT de la ligne H. Je vous rappelle (pour la énième fois…) que contrairement aux usagers des branches Montsoult et Pontoise, nous ne disposons d’AUCUNE solution de rechange en cas de rupture de la continuité du service sur l’axe Ermont-Valmondois, et je vous demande, à vous et à vos collègues du COT, de tenir compte de ce paramètre lorsque vous organisez la circulation des trains et le roulement du matériel roulant et des conducteurs.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse, et je précise que cet incident sera remonté à Île de France Mobilité.

Laisser un commentaire