MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
En pause - Les publications sur le blog reprennent le 03 septembre
S'informer

La Saint-Valentin s’invite dans vos gares

22
Publié le 13/02/2018

Déposez en gare vos annonces pour la Saint-Valentin

En panne d’idées originales pour déclarer votre flamme à votre bien-aimé(e) ? Une initiative originale est menée par nos équipes pour vous faire vivre, lors de cette journée de Saint-Valentin le 14 février, un moment inoubliable bercé par les mots doux de celui ou celle que vous aimez.

Une annonce remplie d’amour

En cette journée de Saint-Valentin, nous continuerons à faire rouler vos trains… mais pas que ! Vous pourrez faire passer vos tendres messages à l’élu(e) de votre cœur via des annonces diffusées en gare. Je suis sûr que la plupart d’entre vous avez une imagination débordante et un tas d’idées pour transmettre des messages d’amour et de bienveillance. Votre annonce sera diffusée de manière à ce que le destinataire puisse l’entendre, le choix du train et de l’heure de sa présence en gare sont donc déterminants.

Comment faire ?

Pour avoir la chance de faire passer vos annonces, il vous reste quelques instants pour vous rendre en gare et laisser un message écrit sur des coupons prévus à cet effet. Il faudra bien évidemment nous fournir le maximum d’informations pour que la personne concernée puisse se reconnaître : son prénom et également son train (heure et gare de départ). Inutile de vous préciser que les messages devront être bienveillant et respecter l’intégrité de chacun.

Où déposer mon message ?

Vous avez peut-être déjà déposé vos messages mais pour ceux qui le souhaitent il est du temps afin de transmettre vos messages dans les gares suivantes :

  • Groslay,
  • Sarcelles Saint-Brice,
  • Écouen Ezanville,
  • Domont.

22 commentaires pour “La Saint-Valentin s’invite dans vos gares”

  1. baroPasser au statut dit :

    Pourquoi uniquement dans les gares de l’axe Montsoult??? Cédric, ne pourriez-vous pas faire profiter l’ensemble des axes de la ligne H de ce type d’animation ???

    J’ai de plus en plus le ressentiment comme quoi la direction de la ligne H fait comme si la ligne ne comportait que deux branches, celle de Pontoise et celle de Montsoult, et oublie que l’axe Ermont-Valmondois et ses 50000 usagers quotidiens existent.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Baro,
      Je pense qu’il ne faut pas associer « un désintéressement » de l’axe Ermont-Eaubonne/Valmondois dans chaque article, action ou évènement dont l’initiative émane des agents des gares.
      Pour le cas présenté dans ce billet, les agents du secteur des gares de Groslay, Sarcelles-Saint Brice, Ecouen-Ezanville, Domont ont proposé de diffuser des messages.
      Sur le secteur Saint-Leu-la-Forêt/Valmondois, les agents seront à bord des trains avec, pour avoir eu confirmation avec la responsable du secteur, une surprise à l’intention des voyageurs (je n’ai pas encore de confirmation car l’évènement est en cours de finalisation).
      De plus, la responsable me dit qu’elle missionne régulièrement ses agents à parcourir son secteur que ce soit en gare ou à bord pour être au plus près de vous (ce qui se fait en + de leurs missions quotidiennes) et pas plus tard qu’hier soir en gare de Saint-Leu la Foret une rencontre autour d’une distribution de café et de soupe chaude.
      Bonne journée.

  2. LPCTPasser au statut dit :

    Je confirme la présence d’équipe hier soir à Saint leu la foret, par contre je n’ai vu ni soupe, ni café mais la distribution de fiche concernant les travaux à venir.

  3. _illetalonPasser au statut dit :

    Bonsoir, le train de 20h11 n’est pas parti à l’heure, fautes de personnes sur les voies.

    Le conducteur a bien informé du problème les voyageurs.

    Mais, le train est parti bondé à 20h30..

    Question. Pourquoi ai-je la sensation désagréable que s’il y avait eu du personnel sur le quai, Il aurait été possible de préserver une contenance supportable à ce train? Et d’assurer des conditions de voyage correctes?
    Je note en effet, que bon nombre des passagers sont descendus à Saint Denis et à Epinay.

    Vu le retard conséquent (encore heureux ce n’est pas le soir de la Saint-Valentin) pourquoi le train n’a-t’il pas été rendu direct jusqu’à Enghien?

    Merci

    Autre question. Pourquoi on informe pas ceci de la possibilité d’emprunter un

  4. _illetalonPasser au statut dit :

    Suite de l’épisode, le train est encore bondé à Saint-Denis, le conducteur est obligé de faire une annonce pour que la fermeture des portes soit respectée.

    Les conditions de voyage sont exécrables.

    J’aurais pour le coup apprécié un semi-direct Ermont Eaubonne.

    Entassé comme du bétail pour rentrer chez soi.

    Désagréable

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour _illetalon,
      Je comprends que le voyage n’a pas été des plus agréable. Cette situation fait suite à des personnes se trouvant dans la zone de passage des trains.
      Je vais transmettre au correspondant des conducteurs le fait que vous ayez eu une annonce à bord et qu’elle a été bien perçue et les encourager à garder la dynamique de vous informer que ce soit en temps normal ou lors de situation difficile.
      Concernant la desserte en situation difficile dans l’éventualité, comme vous le suggérez, de mettre un train sans arrêt de Gare du Nord à Enghien-les-Bains ou Ermont-Eaubonne, comment aurez-vous géré les personnes souhaitant prendre le train en gare de Saint Denis, Epinay-Villetaneuse et les gares non desservies qui suivent pour se rendre dans une gare de la ligne H. Et comment auriez-vous apprécié, si vous vous trouviez sur le quai et qu’un train devant s’arrêter dans votre gare, passe rapidement et ne s’arrête pas.
      Oui parfois pour partir dans les temps, le conducteur dois préciser que le départ de son train se fera que si et seulement si les portes sont toutes fermées et qu’on ne bloque pas leur fermeture.
      Bonne journée.

  5. Thierrys95Passer au statut dit :

    Je ne peux qu’abonder dans le sens de Baro et de LPCT……………on ne voit jamais personne à quai ni à bord des trains sur notre branche de Valmondois. J’ignore ou ils sont « missionnés » ni à quelle fréquence, mais certainement pas aux « bonnes » heures. Et l’on n’a pas vu d’accueil en gare de Taverny ni de café ou quoi que ce soit depuis des lustres. On attend encore la « surprise » du jour………..sauf si l’on considère que la « surprise » du jour c’est un train à l’heure ce matin ! Exceptionnel………..

  6. _illetalonPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Hé bien, j’ai observé durant ces 19 minutes d’attente qu’aucun autre train n’a pu partir pour le même problème.

    Je ne sais, c’est à vous de me répondre. Vos équipes auraient-elles pu faire démarrer, avant le nôtre ou quelques temps après, un autre train pour vider un peu?

    J’ai juste envie que tout le monde puisse dans un tel moment avoir la possibilité de voyager correctement.

    Oui, bravo au conducteur, il a su à chaque fois et au bon moment nous tenir informés.

    Mais encore une fois, du personnel auraient pu éviter cet encombrement ? Ne pensez-vous pas?

    Merci.

    • CédricPasser au statut dit :

      C’est normal que les autres trains étaient également bloqués pour le même problème. Une alerte a été émise par un conducteur sur le fait que des personnes se trouvaient dans la zone dangereuse où circulent les train. Cette alerte interdit tout mouvement tant que la zone n’est pas sécurisée qu’aucun obstacle n’empêche la circulation des trains.
      De mon côté, je peux vous dire ce qu’il est fait et vous l’avez constaté puisque ça a été appliqué hier soir. Néanmoins, vous avez peut-être d’autres idées qui permettraient d’améliorer ou d’organiser un départ/desserte différent(e). Des besoins de desserte de le gare de Champ de Courses a été souligné sur le blog, pour en avoir parlé avec mes collègues c’est une étude a entreprendre pour les prochains services annuels.
      Pour l’avoir vécu également, le fait d’annoncer un train suivant moins chargé n’empêche pas l’affluence des voyageurs à monter à bord du train car eux aussi souhaitent se rendre dans d’autres gares de la ligne et malgré le fait de mettre du personnel supplémentaire en gare.
      Mes questions n’ont pas pour but de vous mettre en difficulté mais surtout de pouvoir argumenter auprès de mes collègues vos besoins en fonction de la situation.
      Merci de vos informations complémentaires.

  7. _illetalonPasser au statut dit :

    Oui Cédric, bien sûr que j’ai une idée.

    Je maintiens que du personnel à quai aurait pu indiquer à un moment de remplissage abusif qu’un autre train desservant ces mêmes gares partait dans les 5 minutes. Comprenez-vous qu’une réactivité sur ce type de problèmes pourrait nettement améliorer le ressenti des usagers? A la limite, une annonce aurait pu être faite…

    Il m’est moi aussi déjà arrivé de « forcer » mon entrée dans un train bondé, parce qu’en effet, à ces heures là, après le travail, ce que tout le monde veut c’est rentrer chez soi.

    Car sa famille nous attend, car la nounou nous attend, car on a un rendez-vous…

    Bref, en 19 minutes, il n’y a pas eu d’organisation capable de résoudre un problème récurrent d’engorgement des trains.

    Cela va se produire à nouveau, c’est sur.

    • CédricPasser au statut dit :

      Dans une gare il y a un agent, qui fait dans son temps de travail de la vente au guichet et qui fait également des tours de gare pour identifier les pannes sur les équipements de prise en charge et d’information voyageurs. Il est également là pour vous renseigner sur tous les sujets que vous souhaitez aborder avec lui.
      Dans une situation perturbée, le temps de missionner d’autres agents prendrait un temps supérieur à la remise en service des circulations. De plus, lors d’une perturbation, celle-ci ne touche pas une gare mais un groupement de gare. Il faudrait donc mobiliser des agents sur toutes les gares impactées par l’incident. Nous pouvons imaginer des régulateurs de flux qui vont stopper la montée lors de la fermeture des portes, mais ils ne contrôleront pas la capacité de remplissage d’un train.
      Je suis d’accord avec vous également, tous souhaitent rentrer chez eux le plus vite possible et ne pas attendre 15 minutes supplémentaires alors que nous sommes soumis au stress des obligations de début ou fin de journée. Ce qui implique, comme vous l’avez déjà fait, de « forcer » la montée dans le train et indirectement retarder son départ. Je ne vois pas de solution « miracle » mais on peut solliciter nos agents en centre opérationnel pour qu’ils soient plus sensible à l’affluence des voyageurs sur le premier train remis en circulation.

  8. AlPasser en mode normal dit :

    Je ne crois pas non plus qu’avec du personnel, ça changerait grand chose hélas… Les conducteurs font parfois des annonces du train suivant et ça ne dissuade pas grand monde de pousser…

    Si je pouvais proposer une solution « miracle », je dirais au contraire qu’après une perturbation à Gare du Nord, le premier train à partir devrait être limité à Epinay Villetaneuse, quitte à finir à vide jusqu’à Ermont ou Pontoise pour faire demi-tour, pour que les usagers se rendant à Epinay prennent le premier train et n’empêchent plus ceux se rendant à Luzarches de monter dans le désormais second, ce qui leur ferait perdre une heure… Le mieux serait de sacrifier un Pontoise pour ça car il y a l’alternative RER C à Ermont, mais là je deviens exigeant 🙂

    • baroPasser au statut dit :

      Plutôt que de limiter des trains à Epinay-Villetaneuse, ne serait-il pas plus judicieux d’inviter les usagers se rendant dans des gares de proche banlieue (St-Denis, Epinay), de se reporter sur d’autres moyens de transport afin d’éviter de surcharger la ligne H ? Saint-Denis et Epinay sont plutôt bien desservies, avec les trams T1, T5, T8, et T11, le métro ligne 13 (Et bientôt le Grand Paris Express, dont plusieurs lignes se rejoindront à St Denis), le RER D pour St Denis et le RER C pour Epinay, et un réseau de bus RATP très dense.

      Et bien entendu, il est indispensable qu’en cas de perturbation priorité soit donnée au maintien de la continuité du service sur l’axe Ermont-Valmondois, car les communes desservies par cet axe ne disposent de peu ou pas de desserte alternative (La seule alternative, c’est les bus des Cars Lacroix pour se reporter sur la branche Pontoise, mais certaines gares de l’axe Ermont-Valmondois sont mal desservies, voir pas du tout, comme la gare de Vaucelles).

    • AlPasser en mode normal dit :

      Le problème est que personne ne rejoint Epinay Villetaneuse via le RER B et le T11 de la même manière que depuis Gare du Nord personne ne rejoint Ermont Eaubonne via Saint Lazare : ça met 30 minutes de plus. Au contraire, on voit des usagers pousser pour rentrer dans un train bondé quand le conducteur annonce qu’un train suit à 3 minutes derrière, ou des personnes qui prennent l’omnibus St Leu puis changent à Ermont pour finir en RER C vers Pontoise, pour gagner 3 minutes au final (mais peut être 20 s’il y a un bus à l’arrivée).

      Sinon, à ce petit jeu, la branche Luzarches pourrait aussi demander à être desservie en priorité… Pourquoi pas… Même à Saint Denis on trouve des gens qui réclament plus de trains : http://www.amenagement-gare-saint-denis.fr/avis/100-darrets-transilien-h-en-hp/

    • baroPasser au statut dit :

      « la branche Luzarches pourrait aussi demander à être desservie en priorité »

      Je ne suis pas d’accord, car cette branche ne dessert que des petites communes rurales, alors que l’axe Ermont-Valmondois dessert la partie la plus densément urbanisée du Val d’Oise (Taverny, c’est plus de 26000 habitants, alors que la plupart des communes desservies par la branche Montsoult/Persan/Luzarches font moins de 10000 habitants. C’est justement le problème de la ligne H, c’est que l’offre en matière de desserte et les choix en matière de gestion de circulation faits par COT en cas de perturbation sont en totale contradiction avec la réalité démographique du Val d’Oise.).

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Al, Baro,
      Si personnellement, je pouvais avoir le choix sur le plan de transport , je serai favorable à une augmentation du nombre de train sur l’ensemble de la ligne, d’une voie supplémentaire sur l’axe Montsoult<>Luzarches, et j’irai plus loin, des passages de trains supplémentaires pour les gares entre Bruyeres sur Oise-Creil. Il faut pour cela prendre en compte la réglementation ferroviaire et ses contraintes, ainsi que le cout financier d’une augmentation du trafic. D’autant que le passage d’un train implique plus de trains, plus de maintenance, plus d’espace de garage de rames, je pense que j’oubli encore quelques éléments qui montrent qu’une augmentation de la fréquence impacterait toute notre (à nous tous) production ferroviaire.
      Bonne journée.

    • baroPasser au statut dit :

      @Cedric : Personnellement, je ne partage pas votre avis. Augmenter l’offre sur l’ensemble des branche de la ligne aurait certes l’avantage de satisfaire tout le monde, mais cela ne règlerait pas le problème du déséquilibre qui existe actuellement entre la branche Valmondois, sous-desservie et systématiquement délaissée par la SNCF et Ile de France Mobilités, et les deux autres branches qui sont au contraire sur-favorisées alors que d’un point de vue démographique, cela ne se justifie pas.

      D’autre part, il y a aussi le problème des choix du COT de la ligne H en cas de perturbation (CF. mon commentaire https://maligneh.transilien.com/2018/02/07/comprendre-difficultes-periode-de-neige/#comment-24274 auquel vous n’avez pas encore répondu) qui sont en totale inadéquation d’une part avec les possibilités d’itinéraire alternatif dont disposent les usagers sur chaque branche de la ligne H et pour lesquelles il y a une nette inégalité (Il y a plus de possibilités sur les branches Pontoise et Montsoult que sur la branche Valmondois) et d’autre part le fait qu’il vous est demandé par Île de France Mobilités d’assurer la continuité de service et de permettre aux usagers des gares les plus éloignées (Donc celles situées au-delà de St Leu pour l’axe Ermont-Valmondois) de pouvoir se rendre sur leur lieu de travail le matin et de pouvoir rentrer chez eux le soir. Et comme je l’ai déjà mentionné dans un récent commentaire (https://maligneh.transilien.com/2018/02/13/saint-valentin-sinvite-vos-gares/#comment-24277), les usagers de proche banlieue disposent également de nombreuses alternatives à la ligne H pour effectuer leur trajet domicile travail, ce que nous n’avons pas à Taverny.

    • baroPasser au statut dit :

      … Et j’oubliais aussi l’absence d’investissements de la part de la SNCF et d’IDF Mobilités pour améliorer nos conditions de transports. En témoigne le projet de schéma directeur voté en 2015, qui ne contient aucune mesure concernant l’axe Ermont-Valmondois. Où donc est passé le projet de création d’un croisement dénivelé entre Ermont-Eaubonne et Champ de Courses, qui était prévu pour 2009 dans le programme de restructuration du nœud ferroviaire d’Ermont-Eaubonne et qui n’a toujours pas été réalisé alors qu’il est nécessaire pour supprimer le cisaillement de circulations entre les trains venant de Valmondois et ceux venant de Pontoise ???

    • AlPasser en mode normal dit :

      À ma connaissance la phase 2 (le saut de mouton entre Ermont et Champ de Courses) a toujours été « ultérieure » donc jamais vraiment programmée et en plus les aiguillages ont été refaits en 2014 ce qui augure mal d’un changement… Cela dit il ne me semble pas que ce soit une cause majeure d’irrégularités en heures pleines et la grille horaire est faite pour que les trains addo/odda se croisent à Ermont, de même que les arep/fogi, apor/opoc, … de sorte que les trains ne se gênent pas beaucoup.

    • baroPasser au statut dit :

      En effet, le cisaillement des circulations à Ermont-Eaubonne ne pose pas de problèmes à l’heure actuelle. Mais la direction de la ligne H m’avait affirmé à l’époque que la réalisation phase 2 du réaménagement du nœud ferroviaire d’Ermont-Eaubonne était indispensable pour pouvoir faire circuler plus de trains dans ce secteur.

  9. _illetalonPasser au statut dit :

    Bonjour,

    J’ai vécu, croyez-moi, cette situation bien trop souvent pour ne plus la communiquer.

    Il y a forcément, en cas de reprise de trafic, une solution. Elle ne doit pas relever d’un miracle mais d’une organisation rigoureuse.

    Si deux trains pouvaient partir quasi-simunltanément une fois la reprise de circulation, il n’y auraient pas ces problèmes.

    Merci

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour _illetalon,
      La régulation ferroviaire ne permet pas de faire partir deux trains en même temps car il faut pour cela réorienter les aiguilles pour le passage des trains vu qu’ils ne sont pas stationnés au même endroit il faut pouvoir orienter chaque train dans la bonne direction. De plus la succession des trains est normalisée par un système de cantonnement et donc nous ne pouvons pas, comme sur la route, faire suivre deux trains dans une même zone. Il existe des cas particuliers que nous pourrions imaginer dans un article vous expliquant le cantonnement et la circulation des trains. Je verrai avec la communication s’il est possible de créer une infographie montrant dynamiquement l’organisation d’une journée de train sur la ligne H.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

En pause - Les publications sur le blog reprennent le 03 septembre