MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Le patinage : un sport d’automne ?

2
Publié le 25/09/2019

Il est là...les températures baissent, les feuilles jaunissent et tombent, le vent se lève et la pluie s'accroit de plus en plus, l'automne arrive et voilà pourquoi nous redoutons cette période.

Le patinage 

Lorsque la pluie humidifie les rails, les feuilles déposent une pellicule de cellulose sur la surface du rail, ce qui provoque une perte d’adhérence de la roue. Au démarrage et pendant l’accélération, le risque de patinage est très élevé.

 

En cas de freinage, les roues peuvent rester bloquées et glissent sur les rails pour certains types de matériel. La distance de freinage est donc rallongée, les roues s’usent et s’aplatissent, on parle alors de « roue carrée ». Pour faire face à cette situation dangereuse, le conducteur du train adapte sa vitesse, voilà pourquoi, parfois, le temps de parcours est plus long ! Sur Twitter, vous nous remontez votre incompréhension quand des TER Hauts de France passent devant votre quai bondé alors qu’il y a de fortes perturbations sur la ligne H. La principale difficulté, lorsque le rail est « gras », survient au démarrage et à l’arrêt du train, en effet il est difficile pour le conducteur de maîtriser précisément l’arrêt du train sur la longueur du quai. Il est donc parfois préférable de supprimer les arrêts de certaines gare plutôt que de risquer d’avoir des voitures hors quai. Parfois au démarrage, vous pouvez ressentir une sensation de patinage, comme en voiture, mais soyez rassurez  les conducteurs sont formés pour freiner et pour réagir en toute sécurité. Si vraiment la zone de patinage est trop importante, des mesures de sécurité pour limiter la vitesse voire supprimer des arrêts sont alors mises en place.

L’enrayage 

Des systèmes anti enrayages existent sur les trains de la ligne H pour éviter que les roues se bloquent et ainsi éviter l’allongement des distances d’arrêt.

En plus des feuilles, les rafales de vent peuvent engendrer d’autres incidents comme les chutes d’arbres, et dans ce cas, la circulation nécessite d’être interrompue le temps de dégager l’arbre. Les roues usées doivent être changées, le train est donc retenu au technicentre de Joncherolles.

 

La chute d’arbres

Pendant la période automnale, les fortes rafales sont courantes, les arbres et branches tombent sur les voies et peuvent interrompre le trafic.

 

 

Les actions préventives 

 

Nous nous assurons que tous les dispositifs soient mis en place pour votre sécurité ! Repérage des zones à risque, sable projeté sur les roues, vérification du système antiblocage des roues, nettoyage des voies, formation conduite en automne…

Les mesures préventives et correctives de nos trains marquent la fin de l’été. Les freins ainsi que les essieux sont davantage vérifiés.

De plus, des « wagons laveur » dégraissent les rails en projetant de l’eau à forte pression puis en passant sur les rails avec des brosses adaptées.

En cas d’extrême urgence, on procède à l’abattage de l’arbre  (sur les terrains SNCF ou chez les particuliers avec leur accord). Des campagnes d’élagage des arbres sont faites régulièrement par les équipes de SNCF réseau pour éviter les chutes d’arbre sur les voies.

J’espère que ces explications vous auront permis de mieux comprendre pourquoi les trains peuvent être ralentis pendant l’automne, malgré toutes les précautions prises.

Nous essayons de limiter au maximum l’impact que cela peut avoir sur vos voyages et je reste disponible si vous avez des questions.

2 commentaires pour “Le patinage : un sport d’automne ?”

  1. baroPasser au statut dit :

    Il n’est pas inutile de rappeler que le Francilien est équipé de l’ABS et de l’antipatinage qui permettent en principe d’éviter que les trains ne patinent (Ce qui n’était justement pas le cas sur les anciens matériels roulants qui circulaient jadis sur la ligne H). Donc il est totalement inutile de faire ralentir les trains pendant la période automnale.

  2. MRN95590Passer au statut dit :

    Comment se fait il qu’il y ait du patinage seulement en France ?
    ou des rails qui ont des problèmes en cas de chaleur, en Espagne, au Portugal… les températures sont bien plus élevées qu’en France, et pas de problème.. Etrange, non ?

Laisser un commentaire