MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Descente sur les voies, quels sont les risques ?

3
Publié le 18/11/2019

Mis à jour le 19 novembre 2019

Les dangers sur les voies ferroviaires sont réels et pourtant parfois trop sous-estimés ou pire ignorés.

Contourner les barrières d’un passage à niveau, marcher sur le bord des quais, traverser les voies, ou marcher le long d’une voie ferrée sont autant de gestes qui mettent votre vie en danger. Dans ce billet, vous saurez désormais pourquoi il n’est pas autorisé de descendre sur les voies.

Quels sont les risques auxquels vous pouvez être confrontés ?

Vous devez toujours emprunter les passerelles ou les passages souterrains pour rejoindre votre quai ou la sortie de la gare. Le passage d’un train peut, comme vous le savez, happer, écraser et souffler; des risques majeurs qui ne doivent pas être négligés. Au delà de ces dangers, il y a également un risque d’électrocution, parce que oui, de nombreuses installations électriques sont présentes sur les voies. D’autre part, lorsqu’ils vous voient, les agents de conduite, les agents en gare ou dans les postes d’aiguillage signalent votre présence. Une alerte radio est donc émise et la circulation dans le secteur concerné est donc interrompue avec comme motif : présence de personnes sur les voies,

Lorsqu’un train est immobilisé, l’évacuation de centaines, voire de milliers de voyageurs est un processus difficile qui nécessite du temps et j’en conviens, beaucoup de patience de votre part. Pour autant, il serait dommage de risquer votre vie pour gagner quelques minutes, n’est-ce pas ? Alors restez toujours éloigné du bord du quai en gardant la distance de sécurité.

 

Quelles sont les conséquences lorsque des voyageurs sont sur les voies ?

Au delà du risque vital, votre présence sur les voies est passible d’une amende. Nous sommes conscients des difficultés que vivent les voyageurs dans ces situations mais nos agents mettent tout en œuvre pour rétablir la circulation le plus rapidement possible.

Nous savons que chaque minute à attendre est une minute de trop mais n’oubliez pas que pendant ces longs moments d’attente pour vous, nos agents sont à pied d’oeuvre pour rétablir la situation le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.

 

 

Des conseils qui sauvent la vie

  • Ne vous fiez pas à votre oreille : un train arrive souvent très vite et lorsque vous l’entendez c’est déjà trop tard.
  • Choisissez le bon chemin : pour traverser la foie ferrée, empruntez uniquement les passages spécialement aménagés
  • Ne croyez pas connaitre les horaires de trains : des trains de fret circulent aussi sur les voies, leurs horaires ne figurent pas sur les fiches horaires distribuées aux voyageurs.
  • Ne sous-estimez pas la vitesse d’un train : les trains sont plus près et avancent plus vite qu’on ne le croit.

Cet article vous interpelle ? N’hésitez pas à nous partager des comportements dangereux dont vous êtes témoins, nous activerons alors des mesures de préventions pour éviter qu’un drame ne survienne.

Suite à vos commentaires sur le fil Twitter, je complète mon article à juste titre.  Si vous êtes témoin d’un comportement à risque, n’hésitez pas à alerter les agents présents en gare ou à composer le 3117. Si vous constatez des comportements dangereux régulièrement, n’hésitez pas à m’en faire part sur le blog, j’aviserai les équipes en charge de la prévention pour qu’il puisse se rendre dans la gare concernée.

3 commentaires pour “Descente sur les voies, quels sont les risques ?”

  1. baroPasser au statut dit :

    Juste pour info, il y a un site internet dédié mis en place par SNCF Réseau qui rappelle les règles de sécurité sur le domaine ferroviaire : https://www.prevention-ferroviaire.fr/ . Y figurent notamment les règles de sécurité concernant les passages à niveaux, qui sont malheureusement trop peu respectées, comme je le constate régulièrement à Vaucelles.

    • AnaïsPasser au statut dit :

      Merci Baro. Comme je le stipule dans mon article, n’hésitez pas à nous indiquer si vous constatez régulièrement ce genre de situations pour que nous puissions faire de la prévention en gare.

    • baroPasser au statut dit :

      Je ne manque jamais de vous faire remonter quand je constate des comportements dangereux au PN de Vaucelles, comme cela a été par exemple le cas la semaine dernière. Mais la prévention est loin d’être suffisante et il faut aussi penser à la sécurisation des passages à niveaux (Installation d’un radar de franchissement + présence dissuasive de la SUGE pour éviter que des piétons ne traversent les voies quand le PN est fermé). Le passage à niveau de Deuil-Montmagny, sur la branche Montsoult, est actuellement le seul PN de la ligne H a faire l’objet d’un programme de sécurisation/suppression, et il a fallu pour en arriver là qu’il y ait plusieurs accidents mortels. La branche Pontoise de la ligne H a vu tous ses PN supprimés lors du prolongement du RER C jusqu’à Pontoise (Les PN de Pierrelaye et de St-Ouen l’Aumône, puis celui de Franconville en 2006). Mais la quinzaine de PN de l’axe Ermont-Valmondois est ignorée par la SNCF, alors qu’ils sont tout aussi dangereux. Je pense bien entendu au PN de Vaucelles, mais aussi à celui sur la RD928 à Méry sur Oise, où il y a beaucoup de circulation (Un jour, j’ai constaté pas moins de trois infractions de franchissement pendant que le PN était en train de se fermer). Je ne souhaite pas qu’il y ait d’accident sur les PN de l’axe Ermont-Valmondois (Il y en a déjà eu un à St Leu au début de cette année), c’est pourquoi il est indispensable que SNCF Réseau traite ce problème rapidement.

Laisser un commentaire