MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

COVID-19 : INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR LES GARES

4
Publié le 18/03/2020

Suite au précédent billet dans lequel je faisais le point sur l’impact de la pandémie sur vos transports à bord de nos trains et RER, voici un point sur les gares.

L’intervention du Président de la République du 16 mars nous enjoignant de limiter nos déplacements au strict minimum indispensable dans le cadre de la propagation du COVID-19, nous conduit également à prendre de nouvelles mesures. Notre objectif : vous protéger et protéger nos agents. Pour cela nous renforçons l’application des gestes barrières, en supprimant notamment les situations de contact propices à la contagion du virus.

NOUS RÉDUISONS L’ACTIVITE DANS NOS GARES

Les agences Navigo et la plupart des guichets seront fermés. Ces espaces de vente n’assurent pas un strict respect des gestes barrière (pas d’espacement d’au moins un mètre, manipulation de monnaie…). Si vous êtes obligés de vous déplacer, vous pourrez acheter vos titres de transport sur les automates de ventes acceptant les cartes bancaires, ou recharger vos forfaits sur https://boutique.transilien.com. Nous maintenons les portes de validation en position ouverte afin de ne pas ajouter de barrière au passage.

Par mesure de sécurité, tous les ascenseurs seront à l’arrêt, les mesures de confinement ne permettant pas à nos prestataires de maintenance et nos agents d’intervenir rapidement en cas de panne, et de libérer des personnes qui seraient coincées à l’intérieur.

À noter également, nous ne sommes malheureusement plus en mesure d’assurer le service de réservation et d’assistance en gare aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite à compter d’aujourd’hui. En effet, dans le cadre de cette prise en charge, nos personnels ne sauraient respecter les gestes barrières, et notamment le maintien d’une distance suffisante. Soyez assurés que notre service sera rétabli dans les meilleurs délais dès que le stade 3 aura été levé.

QUELQUES RAPPELS SI VOUS DEVEZ IMPÉRATIVEMENT VOUS DÉPLACER

Comme je vous le disais dans mon premier billet, les processus de nettoyage de nos rames ont été augmentés dès le début de la crise, renforcés sur toutes les zones de préhension.

En matière de plan de transport, comptez actuellement sur 1 train sur 2 en moyenne. L’interconnexion des RER B et D est maintenue. Mais nous serons peut-être amenés à faire évoluer cette offre de train en fonction des circonstances. L’offre Noctilien reste elle identique. Si vous devez impérativement vous déplacer, l’information des trains et RER qui circulent le lendemain est toujours disponible chaque soir à 17h sur transilien.com et l’Assistant SNCF. Je vous conseille de vérifier l’horaire de votre train systématiquement avant de vous rendre en gare.

Encore une fois, je vous invite à prendre soin de vous et de vos proches. Ne sortez que si vous y êtes contraints, et cela en étant bien muni de l’attestation  et suivez les gestes de prévention : lavez-vous régulièrement les mains, toussez dans votre coude, utilisez des mouchoirs à usage unique et évitez les rassemblements et les contacts. Nous serons moins nombreux sur le terrain, mais nous restons tous mobilisés pour vous apporter le meilleur service dans les semaines à venir.

C’est ensemble qu’il faut lutter contre cette pandémie en respectant les gestes barrières et les consignes gouvernementales alors #RESTEZCHEZVOUS sauf si cela est vraiment nécessaire. Bon courage à tous !

4 commentaires pour “COVID-19 : INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR LES GARES”

  1. baroPasser au statut dit :

    J’espère que des mesures commerciales seront prévues pour indemniser les usagers. Non pas en raison du plan de transport réduit que vous assurez en ce moment, mais en raison du fait que, comme on nous demande de rester confinés chez nous et donc de ne pas utiliser les transports en commun, nous payons actuellement pour un abonnement Navigo que nous ne pouvons pas utiliser (En clair, il faudrait suspendre le prélèvement des mensualités d’abonnement Navigo pendant la durée du confinement, et aux dernières nouvelles celui-ci pourrait durer plus qu’un mois).

    • AnaïsPasser au statut dit :

      La suspension du Passe Navigo n’est techniquement pas possible car elle n’est pas compatible avec les consignes sanitaires de confinement qui limitent les déplacements au strict nécessaire indispensable. Or, même si la demande de suspension peut se faire en ligne, il faut ensuite passer sur un automate pour sa prise en compte. Sortir pour aller en gare finaliser le process de suspension de son forfait Navigo n’est pas considéré comme un déplacement indispensable. Nous réfléchissons à une solution alternative compatible avec les recommandations sanitaires. Dès qu’elle sera arrêtée, l’information sera communiquée.

    • baroPasser au statut dit :

      Je vous remercie pour votre réponse.

      J’ai lu ce matin dans le Parisien qu’Île de France Mobilités est en train de réfléchir à cette question, qui a été soulevée par des élus et discutée vendredi dernier lors de la réunion de leur conseil d’administration, avec deux possibilités : soit une mesure de gratuité pendant la période de confinement (Une solution préconisée par la FNAUT Île de France et déjà adoptée, par exemple, par le SYTRAL, qui gère le réseau de transports de l’agglomération lyonnaise.), soit d’adapter la procédure de suspension du Passe Navigo afin de la rendre compatible avec les mesures de confinement en place depuis la semaine dernière (Une procédure de suspension qui pourrait être effectuée sans avoir besoin de se déplacer en gare, mais qui nécessiterait des développements techniques et prendrait plus de temps à être mise en place, d’après IDF Mobilités), et ils devraient rendre leur décision d’ici à quelques jours.

  2. baroPasser au statut dit :

    Bonne nouvelle, je viens de lire dans le journal 20 minutes (https://www.20minutes.fr/societe/2750275-20200329-coronavirus-remboursement-abonnements-transport-avril-ile-france) qu’Île de France Mobilités penche pour un remboursement du passe Navigo pour le mois d’avril (La solution qui était préconisée par la FNAUT Île de France). La décision doit être entérinée dans les prochains jours par leur conseil d’administration, et d’après ce que j’ai lu, il faudra passer par un site internet dédié pour demander le remboursement, comme cela a été fait pour la grève de décembre/janvier (Pour laquelle la question d’un complément d’indemnisation pour le mois de janvier est toujours en discussion, aux dernières nouvelles).

Laisser un commentaire