Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Femme attendant son train sur le quai à Gare du Nord Sûreté

Violences faites aux femmes : journée de mobilisation dans nos gares

Vous avez peut-être déjà été témoin ou victime de harcèlement ou de violence à caractère sexiste dans les transports. Ces actes inacceptables ne sont pas inéluctables. Mobilisons-nous !

Le vendredi 25 novembre, c’est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Mise en place par l’ONU depuis 1999, cette journée de mobilisation est l’occasion d’aborder cet important sujet dans les médias, les entreprises ou encore les écoles, et de faire évoluer les mentalités !

La SNCF, en tant qu’entreprise publique, porte haut et fort les valeurs d’égalité, de mixité, et de défense des droits humains. La lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans les transports en commun fait donc partie intégrante de ses actions au quotidien.

A ce titre, les agents de la sûreté ferroviaire sont en première ligne et prêtent une attention particulière à la tranquillité des voyageuses et voyageurs, dans les gares et à bord des trains.

Ils sont sensibilisés à l’assistance aux victimes, y compris dans le cadre des atteintes sexistes et sexuelles.

A l’occasion de cette journée internationale de mobilisation, ils viendront à votre rencontre le vendredi 25 novembre 2022 en gare d’Ermont-Eaubonne à 14h et à Gare du Nord à 16h.
L’objectif : vous informer sur les moyens mis en œuvre par la SNCF pour assurer sa mission de lutte contre les violences sexuelles et sexistes, et échanger avec vous sur ce thème.

Agents de sûreté ferroviaire

Dans vos transports en commun d’Île-de-France (SNCF et RATP), c’est plus de 1000 personnels de sûreté supplémentaires qui ont été déployés ces cinq dernières années afin de garantir la sécurité de vos trajets, soit un total de plus de 4000 agents présents actuellement sur l’ensemble du réseau. Et d’ici 2027, ils seront 1000 de plus.

Victime, témoin : comment réagir ?

👉Composer le 3117

L’appel au 3117 vous met en relation, 24h/24 et 7j/7 avec un opérateur qui sera en mesure de retransmettre votre appel d’urgence aux forces de l’ordres les plus proches du lieu où vous vous trouvez : police, gendarmerie, sûreté ferroviaire SNCF ou RATP, mais aussi pompiers/SAMU en cas de malaise ou blessure.

Le sms au 31177 permet le même traitement, même si vous ne pouvez pas parler (handicap, peur d’être repéré par un agresseur…).

👉Utiliser le signal d’alarme du train afin d’être mis en relation avec le conducteur et lui faire part de l’évènement en cours nécessitant l’arrêt du train et l’intervention des secours (à ne tirer qu’en cas de situation d’urgence avérée car l’utilisation du signal d’alarme peut entrainer des retards en cascade sur plusieurs trains).

👉Déclencher un appel depuis une borne d’urgence sur le quai afin de communiquer par interphone avec un opérateur, dans les mêmes conditions que le 3117.

Assister la victime sans se mettre en danger

Lorsque nous sommes témoins d’une agression verbale ou de harcèlement, de comportements insistants envers une personne qui n’est pas intéressée et qui est gênée par cet état de fait, il est possible de réagir. Pour aider la personne importunée, même inconnue, lorsque celle-ci semble en difficulté, il existe la méthode des 5 D :

  • DISTRAIRE : Demander l’heure à la personne importunée en faisant mine de la connaître puis créer une « distraction » afin de ne pas la laisser seule face à la situation.
  • DÉLÉGUER : Trouver une personne à proximité qui représente une forme d’autorité et solliciter son aide pour intervenir.
  • DOCUMENTER : Recueillir des éléments et proposer à la victime de lui fournir le recueil de vos éléments et votre témoignage en plus de votre soutien.
  • DIRIGER : Demander au harceleur d’arrêter et solliciter de l’aide sans se confronter directement, puis rassurer la victime.
  • DIALOGUER : Réconforter la personne harcelée après coup, agir comme un(e) ami(e) et ne pas banaliser ni rendre acceptable la situation qui vient de se produire.

👮🏼Le dépôt de plainte
Déposer plainte, c’est permettre à la police de récupérer les images de vidéoprotection qui auraient pu être captées lors de l’agression à bord d’un train ou en gare. Sans dépôt de plainte, ces images sont automatiquement effacées dans un délai de 72h.

J’espère que cette rencontre en gare et ce petit récapitulatif de ce que vous pouvez faire en réaction à une agression sexiste ou sexuelle vous auront été utiles. N’hésitez pas à poser vos questions, je tenterais d’y répondre avec l’aide de mes collègues de la sûreté.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire

L'info trafic sur Twitter

🕘 22h00, cette session d'info trafic touche à sa fin.

👉 dans les transports, le port du masque est fortement recommandé pour la santé de toutes et tous.

Passez une excellente fin de soirée 🙂

Julien

#OnRecrute #ForumEmploi #JobDating

📅RDV le mardi 13 décembre à Gare du Nord

⌚De 7h30 à 11h30 et de 15h à 19h, venez nous rencontrer devant les voies 30-36

+ d'infos sur nos postes 👇
http://ow.ly/hGkg50LXaZg

✅ #InfoTrafic #LigneH

Le trafic se fluidifie entre Paris Gare du Nord et Persan Beaumont via Valmondois et Montsoult dans les 2 sens.

🔶#InfoTrafic #LigneH

Le trafic est ralenti entre Paris Gare du Nord et Persan Beaumont via Valmondois et Montsoult dans les 2 sens.

Il s'agit d'une panne sur les installations du gestionnaire de réseau. (défaut d'alimentation électrique entre Épinay - Villetaneuse et St Denis)

Bonjour à toutes et à tous, c’est un nouvelle journée dédiée à l’info trafic qui reprend ! 😊

Je suis à votre disposition si besoin ! 📲

Jean

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs