MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Une semaine à deux vitesses

20
Publié le 21/03/2016
Gilet SNCF assistance rouge sur un cintre, vue de dos

Il y a des jours où tout va pour le mieux et d’autres où rien ne se passe comme on le souhaiterait…

C’était le cas la semaine dernière sur la ligne H.

 

 

Vous le savez tous, un sportif de haut niveau peut briller lors d’une compétition et finir avec les lauriers de la victoire ou, parfois, ne pas être au rendez-vous alors qu’une performance remarquable était attendue par tout son public. De la même manière, la semaine précédente représente pour la ligne H ce que tous les sportifs ont vécu un jour : une performance de très haut niveau suivie d’un résultat très décevant.

100%, un objectif a portée de mains en début de semaine…

En effet, nous avons assisté à un début de semaine sur les « chapeaux de roues » ! Lundi, tour de chauffe : quelques problèmes de matériel mais, après un détour par les stands ou des remises en service directement en ligne, cette journée se termine par un joli score de 97,34% de ponctualité.

Mardi et mercredi, soleil au zénith sur la ligne, deux jours où le 100% est à portée de mains (99,32% et 99,47% de ponctualité). Le reste de la semaine s’annonce donc bien ….

Et pourtant, une fin de semaine difficile !

IMG_5786

Jeudi 17 mars est l’une de ces journées où l’on se dit : « la journée va être difficile ».

En effet, dès le démarrage de la ligne, alerte de la Sureté SNCF pour un jet de poubelle sur le passage à niveau à hauteur de Saint-Leu-la-Forêt…
Le couperet ne tarde pas à retomber en milieu d’après-midi : arrêt des circulations sur l’axe Persan-Beaumont <> Creil, suite à l’incendie d’un entrepôt proche des voies à Bernes-sur-Oise.
Un jeudi où l’on finit donc sous l’objectif fixé des 95%, avec une ponctualité de seulement 92.06% de ponctualité sur l’ensemble de la ligne. Cette incendie impactera également la ligne le lendemain (info trafic : Retour sur l’incident – 17 mars).

Vendredi 18 mars, nous avons donc toujours l’incendie de l’entrepôt de Bernes-sur-Oise qui empêche les circulations de reprendre sur l’axe Persan-Beaumont <> Creil.

A cela s’ajoute, à 7h40, un signal d’alarme tiré suite à une bagarre dans un train, en gare de Vaucelles… La sûreté ferroviaire est obligée d’intervenir.
Le tout ne s’arrête pas là ! En début d’après-midi, une voiture force le passage d’un passe à niveau sur l’axe Valmondois… Un signalement de bris de barrière est ainsi émis et il y a nécessité d’intervention des équipes de maintenance pour une remise en conformité.

Puis, aux alentours de 15h, une alerte est lancée pour un colis abandonné au millieu des quais 34/35. La police intervient, établit une zone de sécurité comprenant l’ensemble des quais 20/31 à 36, et interdit toute circulation au départ et à l’arrivée en Gare du Nord. Les démineurs arrivent, suite à la demande de la police, et détruisent le bagage.

Suite à ce temps d’immobilisation, certaines personnes ouvrent les portes d’un RER D qui était arrêté et quittent le train, descendant ainsi sur les voies aux alentours de la gare de Saint-Denis. Immédiatement, pour leur sécurité, un signal d’arrêt est envoyé à l’ensemble des trains des lignes H, B, D et grandes lignes.

La reprise des circulations, qui avait été donnée par la police à la fin de son intervention, a donc été retardée par ce sur-incident, les personnes ayant décidé de quitter leur train pour rejoindre leur destination à pieds.
Cette journée riche en événements a ainsi clôturé une semaine où notre ponctualité aurait pu surfer avec l’excellence par un score très difficile de 67% de ponctualité sur l’ensemble de la ligne. (info trafic : Retour sur les multiples incidents)

Ce que cet article essaie de vous montrer, même si je comprends entièrement que ce jeudi et ce vendredi aient été des notes très imparfaites et que cela ait pu vous décourager, c’est que le transport peut être excellent sur une bonne partie de la semaine puis, dans un second temps, il peut y avoir une succession d’incidents faisant chuter la qualité de transport au plus bas…

20 commentaires pour “Une semaine à deux vitesses”

  1. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    Je vous remercie pour ce retour sur les incidents de la semaine dernière. Un bémol cependant : vous dites que l’incendie à Boran sur Oise n’a impacté que la transversale, mais cela n’est pas exact, car l’axe Ermont-Valmondois a été également impacté, avec des trains retardés ou supprimés pendant une partie de la pointe de soirée. Avez-vous une explication à me donner à ce sujet ? Je vous en remercie d’avance.

    Quant à l’incident de vendredi à Paris Nord, je pense qu’il aurait pu être évité si la SNCF avait utilisé le dispositif qui permet de lever le doute sur un colis suspect sans avoir besoin de faire appel aux forces de l’ordre ; ce dispositif étant en expérimentation depuis plusieurs mois justement à Paris Nord.

    Cordialement,

    • cheminotPNO dit :

      bonjour Baro,
      justement, le dispositif dont vous parlé était en expérimentation.
      a se jour l’appareil a était rendu a la société fabricante.

  2. FABIENH dit :

    Merci pour ce retour, par contre il devuent urgent d’ameliorer votre gestion de crise, vous nous avez encore demontré ces jeudi et vendredi votre amateurisme indigne d’une entreprise nationale

  3. ulixPasser au statut dit :

    Effectivement une fin de semaine bien difficile. Pour vendredi soir, la gestion de crise à été catastrophique. Par 3 fois on nous a fait changer de train à gare du Nord pour des changements de mission à 5 minutes du départ. Même la personne aux annonces sonores s’y perdait…

  4. FABIENH dit :

    Et pensez a vous racheter des radios, votre personnel d’accueil en gare du nord etait en incapacité totale de fournir le moindre renseignement, c’etait vraiment HALLUCINANT. La prochaine fois avec mon smartphone j’enregistre et balance le tout sur les reseaux sociaux. Pour rappel : La vidéo mise en ligne mercredi 18 juin a fait l’effet d’une bombe. Elle montrait les agents d’un poste d’aiguillage de Paris-Ouest pris de boisson et à deux doigts de causer par négligence un accident ferroviaire qui aurait pu être meurtrier…

  5. matty95Passer au statut dit :

    Bonsoir,
    Effectivement, la gestion de crise est une catastrophe à Gare du Nord.
    Vendredi soir, j’arrive à Gare du Nord voie 36 pour le train de 17h38 bien sur supprimé.
    Je redescends pour aller voies 34 35, un train est à quai voie 35 omnibus Ermont Eaubonne, ce train est blindé et je ne peux pas monter. J’entends une annonce : un autre train omnibus pour Ermont Eaubonne partira de la voie 33. Je descends, remonte voie 33, et je m’installe dans le train. Celui-ci est parti à moitié vide 5 mn plus tard, alors que le train de la voie 35 restait à quai et les voyageurs très mécontents bien sur.
    Arrivé à la gare de Saint Denis, le conducteur annonce un changement de desserte, train semi direct et terminus Pontoise. Donc les personnes qui devaient descendre à La Barre-Ormesson et Champs de Course n’ont pas pu. Et arrivé à Ermont Eaubonne, le quai blindé, car pas de train depuis un moment pour Valmondois.
    J’ai la chance de pouvoir descendre à Montigny Beauchamp et prendre un bus pour Taverny. Paris Taverny : une grande aventure.
    Bonne soirée

  6. FABIENH dit :

    Pour en rajouter une petite couche, vu que hier soir mon train de 17h23 a ete supprimé (annonce faite 3 minutes avant le depart…) changez le titre de ce billet et mettez « Une SEMAINE ORDINAIRE A LA SNCF »

  7. Thierry95 dit :

    Dixit Mme SIBERT: « Je mesure pleinement les difficultés qui ont été les vôtres, mais je tenais à vous assurer de la mobilisation pleine et entière de mes équipes pour
    recouvrer un service normal dans les meilleurs délais. »

    Nous avons effectivement vécu l’apothéose de l’incapacité totale de la SNCF à gérer le moindre incident………..
    1) Concernant l’incendie de Bernes sur Oise, merci de nous expliquer comment un incendie à plus de 50KM de Paris (Et oui !!!!) peut générer un tel chaos durant des heures et des heures sur la totalité du réseau H !!!! Inacceptable et totalement incohérent. C’est du foutage de gueule !!

    2) Concernant l’énorme bazar de vendredi soir, c’est un véritable scandale. Tous les prétextes sont bons pour nous raconter n’importe quoi. Il existe effectivement des procédures pour les bagages abandonnés, qui évitent l’arrêt total de la circulation. La gestion de crise, une fois de plus, a été calamiteuse jusque très tard en soirée. AUCUNE annonce sonore en gare. Agents totalement absents des quais, n’ayant AUCUNE information fiable de la part des régulateurs. AUCUN affichage fiable à quai. On a « balancé » les clients en vrac dans des rames à quai, entassés comme des animaux, en les laissant ainsi parfois plus de 20′ pour leur dire ensuite de quitter le train, celui-ci partant en voie de garage !!!! (Exemples voies 30, 31……)

    Puis on nous a orientés voies 35 à 36 dans des rames …….. qui ne sont pas parties………..alors que celles d’en face (33 et 34) sont elles parties, sans aucune annonce ni même de destination affichée……..c’est le conducteur, qui une fois quitté la Gare du Nord nous a annoncé « Ce train va à Ermont Eaubonne et sera terminus »……………….

    Une fois encore, la SNCF à mis en danger la vie de ses clients en créant des bousculades insensées pour changer, en vain, de quai……………….

    Il est quand même inconcevable que la régulation soit dans l’incapacité de savoir, et d’annoncer, quel train part de quelle voie et ou il va !!!!! Ce n’est pas admissible ni digne d’une Entreprise comme la SNCF.
    De plus, vous nous avec fait le coup des changements de desserte en cours de route, puis des « Terminus ERMONT », puis ensuite « Terminus ST LEU »…………. et démerdez-vous pour aller au delà, après avoir changé fois de train. Sans tenir aucun compte du fait que les rames étaient bondées et sans aucune annonce de leur destination au départ de PARIS. Véritablement scandaleux et indigne d’un pays civilisé.

    Franchement, Mme SIBERT, changez de métier……….on ne vous demande pas de « mesurer nos difficultés » , mais d’être efficace, et si vous êtes incapable de faire circuler des trains correctement, faites donc circuler des Vélib par exemple………..vous seriez forcément plus performante. Et vous feriez bien aussi, en cas de crise, de faire en sorte que vos Agents soient capables de renseigner les clients efficacement, ce qui n’a pas été le cas, encore une fois.

    Vos équipes n’étaient pas mobilisées, elles étaient totalement absentes………….j’ai même entendu certains dire clairement qu’ils ne savaient rien, et envoyer promener vertement et de façon peu aimable, voire grossière, des gens qui cherchaient tout simplement à rentrer chez eux un vendredi soir, après une semaine de tavail, bloqués en gare depuis parfois le milieu de l’après midi.

    A chaque incident, malgré remarques, plaintes, interrogations, protestations, Etc…………aucune leçon n’est jamais retenue et ça recommence inlassablement……….

  8. SHEPHERDPasser au statut dit :

    Merci pour toutes ces explications, mais : d’après votre commentaire il n’y aurait eu que deux jours calamiteux. Vous parlez de Persan, de Creil, de Valmondois, de Saint Leu ; alors j’attire vortre attention sur le fait qu’il existe également un autre axe : celui de Pontoise. Et que sur cet axe, retards et/ou suppressions ont été le lot quotidien (je ne m’avancerai pas pour mardi, je n’ai pas travaillé) mais tous les jours de cette p…t.in de semaine il s’est passé quelque chose. Et ça, apparemment ne mérite pas que l’on en parle sur ce blog.
    Pendant que l’on y est : pour votre information cette semaine a commencé dans la même dynamique, à savoir train de 17h41 supprimé le lundi 21. Pourquoi ? Nous attendons toujours……

  9. stef95600Passer au statut dit :

    Oui et ce matin le RER C qui passe sur la même voie que la ligne H direction Gare du Nord alors encore du retard et hier soir le train de 17h23 supprimé et encore du retard…
    Enfin le bouquet c’était vendredi dernier…aucune information sonore : un train qui part à vide vers ermont et le notre qui part longtemps après avec pleins de monde entassé dedans !

  10. SHEPHERDPasser au statut dit :

    Alors si hier soir le 17h23 + le 17h41 ont été supprimés cela en fait donc deux de suite (sauf erreur de ma part…)
    Et toujours aucune explication.
    Est ce que l’axe Paris Nord Pontoise aurait disparu de vos écrans radar ?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour stef95600 et Shepherd,
      Concernant le train supprimé de 17h41 de lundi 21, c’est une conséquence de l’accident de personne sur le secteur de L’Isle-Adam – Parmain, bloquant ainsi le conducteur qui devait assurer le train de 17h41.
      Pour la suppression des trains d’hier, je n’ai pas eu encore l’information de leurs suppressions.
      Bonne journée.

    • SHEPHERDPasser au statut dit :

      D’accord, mais on occulte, encore une fois tous les retards et suppressions de la semaine dernière sur l’axe Pontoise.
      Ah oui, tiens : hier soir (mercredi) train de 17h41. Arrivée tardive. Direct Ermont (ce n’est pas pour me déplaire :))
      Une seule et pitoyable annonce sur le quai une fois installés dans le train ; inaudible et incompréhensible : on devine, on suppute, on espère…
      Ensuite le conducteur a pris la parole (merci à lui) pour confirmer que le train serait direct Ermont. Mais pas de chance la qualité sonore n’était pas non plus au rendez-vous 😉
      Bref : encore une fois tout va très bien sur l’axe Pontoise ; même pas la peine de prendre l’initiative d’en parler !

  11. vicoliji dit :

    tout à fait raison FABIEN SHEPHERD et THIERRY95 du grand n’importe quoi pour être poli, personne ne savait rien ! les gens étaient excédés. Mais mercredi 16 03 grande opération filet de pêche qui a rapporté gros! n’est ce pas l’essentiel pour eux ??? là ils savent gérer, anticiper et s’organiser.

  12. CédricPasser au statut dit :

    Bonjour à tous,

    Après lecture de vos nombreux commentaires, je vais essayer d’étayer un peu les informations du billet en y ajoutant ce que j’ai pu apprendre, avec l’appui de vos commentaires.

    Concernant l’incendie, l’épaisse fumée a empêché toute circulation sur l’axe Persan-Beaumont <> Creil. Comme l’explique Sébastien dans l’article « La Ligne H n’est pas une simple ligne droite », les conducteurs de la ligne ne sont pas affectés à un axe seul. Ils conduisent sur l’ensemble de la ligne. Une perturbation sur un axe a, dans tous les cas, un impact plus ou moins fort sur l’ensemble de la ligne.

    Concernant vendredi, Je comprends que l’information en gare n’a pas été optimale. J’étais également en gare et les agents que j’ai vu me faisait part de leurs difficultés à vous informer et à vous orienter vers le bon quai pour prendre le bon train. Je ferai remonter votre ressenti sur le manque d’information ainsi que ce qui m’a été confié par les agents en Gare du Nord.
    La procédure actuelle, mise en place en accord avec les Forces de l’Ordre, est qu’à partir du moment du signalement / constatation, nous avons un certain temps pour trouver le propriétaire du colis abandonné. Au bout du temps imparti, si le propriétaire ne s’est pas fait connaître auprès de SNCF, le colis abandonné devient un colis suspect. La gestion de l’incident est alors transférée aux forces de police et de déminage. SNCF n’est plus en charge de la gestion de ce colis suspect.
    Comme le soulève, @Baro, dans un commentaire ci-dessus, il existe un dispositif de « levée de doute ». ce dispositif est actuellement en test côté Grandes Lignes de la gare du Nord. Côtés Transilien, ce dispositif sera peut-être appliqué après l’étude du test.

  13. ulixPasser au statut dit :

    Bonjour
    Les semaines se suivent et se ressemblent. Nous commençons par une livraison tardive des travaux. Les panneaux d’affichage sont mis à jour à la dernière minute et quasi aucune annonce sonore. Comment expliquer une telle situation ?

    • baroPasser au statut dit :

      Idem sur l’axe Ermont-Valmondois. Le train de 7h53 pour Paris Nord annoncé supprimé en gare de Vaucelles ; je me rends donc à pied à la gare de St Leu pour avoir celui qui part à 08h02. Or, ce fameux train soit-disant supprimé a quand-même circulé et je l’ai vu passer alors que je n’étais pas encore arrivé en gare de St Leu. Résultat : 15 minutes de perdues + une gêne de circulation car ce retard du train de 7h53 s’est répercuté sur celui de 08h02.

  14. PERI dit :

    Bonsoir,

    Je lis votre poste sur la semaine passée  » une semaine difficile » mais j’ai bien peur que ce constat ne puisse être fait toutes les semaines sur la ligne H…
    Nous sommes le mardi 29 mars, et, comme pour tous les utilisateurs de la ligne H, ce fut une journée de galère. Ce matin, suite à un abstrus  » remise des travaux tardive » tous les trains étaient retardés. Plus d’une heure sur le quai de Deuil-Montmagny… et un hall de gare fermé sans explication.
    Ce soir, festival un accident voyageur, un train pas sorti suffisamment tôt et des voyageurs sur les rails.
    Il est vrai que notre ligne commence par un H… c’est bien vu… je crains que ce ne soit la ligne de la Honte pour la SNCF…
    et la semaine n’est pas finie, et la suivante ne sera pas meilleure…
    cordialement,

  15. vicoliji dit :

    Effectivement, ce matin galères pour aller bosser avec retard à la clé, et ce soir, de nouvelles galères pour rentrer (30mn à attendre le train de 18h40 qui est arrivé à quasi 19h !) on a eu droit à 5-6 fois l’annonce qui disait « suite à un incident voyageur… genre c’est la faute au voyageur, nous on y est pour rien, mais aucunes info sur l’heure du prochain train à venir. avec pour conclure, remerciement compréhension; quant on entend ce refrain à longueur de semaine, non, je vous assure on est plus compréhensif du tout, c’est du bla bla. Au final gros retard pour moi pour le RDV de remise des livrets au collège et un sentiment de colère sachant que la galère sera de nouveau au rdv jeudi, pour cause de grèves !!!!

  16. CédricPasser au statut dit :

    Bonjour à tous,
    Nous comprenons les difficultés que vous avez rencontrées lors de la journée du 29 mars et nous vous invitons à lire l’article « Retour sur les incidents du 29 mars 2016 » dans lequel Céline Sibert, Directrice de la Ligne H, expose les raisons de ces perturbations.
    Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.