MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Soyez sage au passage, vous vous souvenez ?

1
Publié le 10/07/2019

L'été est là, nous avons choisi de revenir sur les incidents courants qui impactent les circulations.

En 2016, Cédric, mon prédécesseur, vous avez parlé du projet « Soyez sage au passage » mené par six adolescents de Presles.

Aujourd’hui, j’aimerais également parler avec vous des passages à niveaux : à quoi servent-ils ? Que faire lorsque le processus d’abaissement se déclenche ? Que se passe-t-il de notre côté lorsqu’un dysfonctionnement est signalé ? Après ce billet, les passages à niveaux n’auront plus de secret pour vous !

Un passage à niveau se baisse : les bons réflexes !

 

 

Vous reconnaissez ce bruit ? C’est bien celui d’un passage à niveau qui s’apprête à se baisser pour bloquer la circulation des véhicules. En effet, lorsqu’un train s’apprête à franchir un passage à niveau, un signal sonore et/ou lumineux se déclenche et les barrières se baissent. À partir du déclenchement de ce processus, il est strictement interdit de passer sous les barrières de sécurité même si vous pensez avoir le temps nécessaire. Une fois le train passé, vous n’êtes toujours pas autorisé à traverser le passage à niveau ! Il est obligatoire d’attendre la fin du processus de relèvement car comme vous le savez, un train peut en cacher un autre…

Mais alors, que faire si nous sommes bloqués entre les deux barrières ? Et bien c’est simple ! Ne paniquez pas et accélérez, les barrières sont équipés pour être cassées facilement. Vous comprendrez mieux en visionnant cette vidéo.

Que se passe-t-il lorsqu’un dysfonctionnement d’un passage à niveau est signalé ?

Vous nous posez souvent cette question et c’est pourquoi il est important de ne rien vous cacher !

Lorsqu’un dysfonctionnement est signalé sur un passage à niveau, le poste d’aiguillage et le Centre Opérationnel Transilien sont aussitôt alertés et coupent immédiatement les circulations. Cette mesure préventive est indispensable pour éviter tout accident entre un train et une voiture, un piéton ou un cycliste. Des agents de service électrique sont dans le même temps dépêchés sur place pour analyser et régler le dysfonctionnement. Enfin, pour permettre une reprise des circulations plus rapide, un agent de la voie habilité au gardiennage est contacté afin de gérer manuellement le passage à niveau.

À quoi sert un passage à niveau ?

Le passage à niveau se situe au croisement entre une voie ferrée et une voie routière (ou piétonne). Il permet de réguler la circulation et de prévenir de l’arrivée d’un train pour éviter toute collision. Il est matérialisé par un panneau, un signal sonore et/ou lumineux et des barrières.

Un commentaire pour “Soyez sage au passage, vous vous souvenez ?”

  1. baroPasser au statut dit :

    C’est une bonne idée de rappeler les règles de sécurité sur les passages à niveaux. Mais ça n’enlève en rien au fait que la meilleure façon d’éviter qu’il n’y ait un accident est de supprimer les passages à niveaux lorsque cela est possible, où à défaut de les sécuriser afin d’empêcher tout franchissement non autorisé (Installation d’un radar de franchissement pour lutter contre les véhicules qui tentent de forcer le passage, dispositif de détection d’obstacle, présence de la SUGE).

    Sur l’axe Ermont-Valmondois, il y a 15 passages à niveau sur 15 kilomètres de voie ferrée, ce qui entraîne un taux élevé d’incidents qui nuit fortement à la ponctualité de cet axe. Au début de l’année, un adolescent a perdu la vie en tentant de traverser le PN de St Leu alors qu’il était fermé. Le PN de la gare de Vaucelles est l’un des plus dangereux de la ligne H, car du fait de son temps de fermeture important (Lorsque c’est le train en direction de Paris Nord qui passe, car le PN se ferme lorsque le train entre en gare de Taverny), de nombreux usagers le franchissent lorsqu’il est fermé. Il faudrait que la SNCF procède sans tarder à sa sécurisation, et peut-être également voir s’il est possible de retarder la fermeture des barrières lorsque c’est le train en direction de Paris Nord qui passe (Sauf si c’est un train sans arrêt), en utilisant un dispositif de rétention d’annonce qui existe sur d’autres PN (Par exemple sur celui de St Leu qui est conçu pour ne pas se fermer lorsque c’est l’omnibus qui se présente en gare de St Leu, pendant la pointe de soirée).

Laisser un commentaire