MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Mesdames et messieurs c’est le commandant de bord qui vous parle

2
Publié le 13/04/2021

Alors clairement non faut pas rêver, nous ne sommes pas partis pour un long courrier. On va juste vous parler aujourd'hui du fonctionnement des annonces en gare.

Souvent décriées par leurs absences, on va vous montrer qu’elles sont bien existantes et prêtes à tout pour vous informer !

QUI FAIT LES ANNONCES ?

Les annonces sont réalisées par les responsables locaux de l’information voyageurs (R’LIV) qui travaillent au sein du poste information voyageurs Île-de-France (PIVIF).

Ils sont présents dans trois gares : Ermont-Eaubonne, Pontoise et Persan Beaumont. Trois R’LIV présents au centre opérationnel transilien (COT) se répartissent par branches toutes les autres gares (hormis Gare du Nord) comme le R’LIV COT Symphorien dont je vous ai parlé la semaine dernière dans un autre billet.

L’information-voyageurs est transmise telle une chaîne avec plusieurs maillons. Le COT, premier maillon de la chaîne, est en charge de transmettre l’information (visuelle et/ou sonore) aux différents acteurs :

  • aux conducteurs afin qu’ils puissent faire des annonces sonores dans le train
  • au Point Information Voyageur Ile-de-France (PIVIF) , afin qu’il puisse réaliser des annonces sonores en gare (Ermont-Eaubonne, Persan-Beaumont et Pontoise)
  • au Centre Opérationnel d’Escale (COE) afin qu’il puisse réaliser des annonces sonores à la gare du Nord
  • aux agents en gare pour une prise en charge efficace des voyageurs
  • aux clients par l’intermédiaire de l’application Ile-de-France Mobilités,  Transilien.com , sur l’assistant SNCF et sur le fil twitter.

A CHAQUE SITUATION SON ANNONCE SONORE

Lorsque la situation est « normale », des annonces pré-enregistrées sont diffusées dans vos gares ; elles peuvent rappeler des règles de sécurité « éloignez-vous du quai au passage d’un train », de sûreté « 3117 », travaux « travaux sur votre axe, pour préparer votre voyage rendez-vous sur l’appli… »/ »pas de train sur cet axe à telle date » ou encore de type « commerciales » pour les rechargements Navigo en période de déconfinement par exemple.

Ces annonces sont généralement diffusée toutes les 30 minutes. Pourquoi ? Parce que nous pensons que limiter le nombre d’annonce en situation normale permet de rendre le message plus impactant pour nos voyageurs. Mais alors, vous allez me demander, comment cela se passe lorsque la situation est perturbée ? Tout d’abord, sachez qu’il existe deux types de situation perturbée : les situations prévues et les situations imprévues.

Situation perturbée prévue

Les situations perturbées prévues concernent notamment les grèves ou bien les travaux. Les annonces programmées à l’avance sont à vocation générique et permettent aux voyageurs de programmer leur voyage la veille à 17h pour les grèves. Pour les travaux, les annonces seront programmées 7 jours avant dans les gares concernées, jusqu’au jour J à la même plage horaire.

Il y a un renforcement des annonces sonores adaptées lors des événements exceptionnels tels que la grève interprofessionnelle de décembre 2019 ou des travaux de grande ampleur comme nous pouvons en avoir à St Denis par exemple.

Situation perturbée imprévue

Lorsqu’un incident se produit, l’information remonte auprès du régulateur qui en informe directement le Centre Opérationnel Transilien. Une première annonce indiquant qu’un incident a eu lieu doit être faite dans les trois minutes. Pendant ce laps de temps, le gestionnaire du plan transport et information voyageurs (GTI) adapte le plan de transports et en informe les R’LIV. Ces derniers vont communiquer régulièrement (toutes les 5 minutes environ) dans les gares de manières plus précises sur l’incident :

  • les impacts
  • les causes
  • les solutions
  • l’heure de reprise (elle est donnée uniquement s’il s’agit d’une interruption du trafic, et non si le trafic est ralenti ou fortement ralenti)
  • le report sur les applications

Les GTI sont tenus d’annoncer les prochains trains en localisant les trains sur un axe précis ou bien de donner des trajets de substitution, voir d’annoncer si des bus de substitution ont été mis en place.

J’espère que cet article vous a été utile pour comprendre le fonctionnement des annonces. Auriez-vous besoin de plus ou moins d’annonce ? La parole est à vous ! 

2 commentaires pour “Mesdames et messieurs c’est le commandant de bord qui vous parle”

  1. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Anaïs,

    J’ai deux remarques à propos de l’information voyageurs sur la ligne H :

    -En Gare du Nord, le volume des hauts-parleurs sur les quais dédiés aux lignes H et K est souvent trop élevé, donc agressif pour les oreilles des usagers (surtout les miennes, qui sont très sensibles). Serait-il possible d’effectuer un réglage afin de corriger ce problème ?

    -Concernant les annonces à bord des trains, j’ai remarqué qu’en cas d’arrêt en pleine voie, on nous sert systématiquement l’annonce automatique préenregistrée, qui ne nous renseigne pas du tout sur les causes de l’arrêt. Pourriez-vous SVP imposer aux conducteurs de la ligne H de prendre eux-mêmes la parole afin de nous faire une annonce personnalisée ; et également de nous tenir régulièrement informés si l’arrêt vient à se prolonger ?

    Je vous en remercie d’avance.

    Cordialement,

Laisser un commentaire