MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Portrait de Marc : pilote des opérations Vigirail en Ile de France

0
Publié le 28/05/2021

Après vous avoir emmené sur le chantier d'Epluches à travers quelques photos, la semaine dernière, j'ai eu envie de rencontré le pilote du chantier.

Je vous laisse découvrir le rôle de Marc sur ce chantier à travers quelques questions, cette fois, que nous lui avons posé. Vous pourrez voir en italique mes petits commentaires personnels.

Bonjour Marc, peux-tu nous expliquer ton rôle en tant pilote d’opérations sur le chantier de renouvellement des aiguillages à Epluches ?
En tant que pilote d’opération, je gère les différents contacts avec les parties prenantes : mairies, visiteurs et autre acteurs extérieurs au projet afin qu’elles n’interfèrent pas avec les acteurs propres de la réalisation du chantier. Je suis responsable de la sécurité sur le chantier, responsable du marché. j’ai en charge le suivi financier global du projet. pilote le chef de projet et l’aide en cas d’aléa, de difficultés particulières

Certains riverains se plaignent du bruit des klaxons qu’ils entendent émanant du chantier, peux-tu nous expliquer leur utilité et pourquoi on ne peut pas les supprimer ?

Les klaxons et autres avertisseurs sonores servent à alerter, les personnes présentes sur la zone de chantier, du passage d’un train sur la voie d’a coté ou le mouvement d’un engin de chantier, train travaux y compris. Pourquoi sonore et pas visuelle ? Les compagnons et autres personnes ont leur attention portée sur la tâche en cours de réalisation, les yeux dans une autre direction ou bien ils sont plongés dans une discussion d’avancement du chantier. L’effet sonore attire donc davantage l’attention pour dégager la zone . C’est donc pour la sécurité des personnes du chantier. Evidemment, on comprend que pour les riverains ce soit une vraie gène, c’est pourquoi SNCF Réseau regroupe les chantiers sur une même période.

Pourquoi attendre de changer 11 aiguillages d’un coup au lieu de le faire au fur et à mesure ?

Ces aiguillages font partie d’un nœud d’aiguillage, un ensemble de plusieurs aiguillages. Il est plus facile de remplacer le nœud complet que un aiguillage puis un autre, etc. De plus, l’usure des aiguillages est commune à tous. Nous réalisation des économie globales avec la  massification (terme un peu barbare pour dire qu’on en fait beaucoup d’un coup) des aiguillages à remplacer. Sans compter les difficultés à intercaler des projets sur la ligne complète. Un certain nombre de chantiers est présent et il n’est pas toujours évident de les réaliser les uns après les autre ou tous en même temps. Autre point : cela nous évite de revenir dans la zone plusieurs fois, étaler sur 4-5 ans et apporter durant tout ce temps certaines nuisances. C’est ce que je vous disais juste avant !

A quelle fréquence des travaux comme ceux-ci doivent être réalisés?

30 / 35 ans

Que vont apporter ces travaux aux clients de la ligne H ?

On vient moderniser la zone ce qui signifie que les éléments qui constituent la voie sont plus robustes et ont donc une durée de vie plus longue. En vieillissant, les bruits naissent dans les aiguillages pouvant gêner le confort des voyageurs. Une fois remplacés les défauts sont donc corrigés le voyageur récupère un certain confort de voyage. Vous nous direz si vous sentez une amélioration à bord ! Ca semble fou !

Comment est-il possible de faire des travaux tout en assurant la circulation des trains, la semaine, en journée ? Les trains circulent-ils sur les voies où sont réalisés les travaux ?

Les trains commerciaux roulent sur la zone du chantier. La vitesse des trains est diminuée sur cette zone pour assurer la circulation en toute sécurité. A chaque fin de séance de travail, un bilan qualité et technique est fait entre  SNCF et l’entreprise travaux afin de garantir que la voie est parfaitement circulable pour  les trains. Je ne sais pas vous, mais ça m’impressionne de voir l’état de la voie vidée de tous ces éléments dans l’article de la semaine dernière et se dire que le lendemain des trains circulent pour vous amener travailler ! C’est impressionnant, non ?

Pourquoi ne pas utiliser un train usine sur ce chantier, comme on a pu le voir entre Montsoult et Luzarches l’an dernier ?

Les aiguillages sont un point particulier de la voie ferrée. Il n’existe pas de train usine pour la réalisation de ce type de travaux. Nous utilisons des moyens industriel de transport et pose comme les wagon pupitre et les moyens type grue ferroviaire, train bigrue, …

Qui décide de réaliser ce chantier, à ce moment-là et pas un autre ?

Lorsque la maintenance n’arrive plus à maintenir l’aiguillage concerné ou quand les coûts de maintenance deviennent trop importants et qu’un renouvellement complet est plus rentable que de remplacer élément par élément. L’établissement concerné demande à la direction générale de la zone de production de l’île de France la naissance d’un projet de renouvellement. Cette demande est faite 5 ans avant le chantier. Et oui, tout est anticipé très longtemps à l’avance, comme on vous le disait dans cet article ! 

La petite question insolite qui nous a traversé l’esprit au moment de conclure  : combien pèse un aiguillage ?

Cela dépend si c’est sur des traverses en bois ou béton. 20 tonnes en moyenne ! Ah ouais quand même !!

Le chantier continue

Les travaux se poursuivent les 29 et 30 mai et enfin les 5 et 6 juin 2021 ainsi que pendant toutes les nuits du lundi au vendredi. 

Pour préparer votre trajet, je vous invite à vérifier les horaires de vos trains sur l’appli Ile-de-France-Mobilités, le site Transilien.com ou encore l’Assistant SNCF.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire