MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les circulations du 25 janvier

34
Publié le 26/01/2018

Ce 25 janvier a été  une matinée difficile pour vous avec des retards et des suppressions de train. Je vais essayer de vous décrire ce qui s'est passé et les décisions prises dans la matinée.

Je m’appuierai sur le mail reçu par @ThierryS95 et vos commentaires pour répondre à vos questions.

Malaises voyageurs, panne de train…

La matinée du 25 janvier a commencé par le signalement d’une panne sur un train au niveau de la gare de Bouffémont-Moisselles, à 7h00, suite à une perte de puissance au niveau des moteurs. Le conducteur a donc suivi son guide de dépannage pour remettre en service sa machine et procédé à une manipulation qui consiste à isoler les blocs moteur défectueux pour faire rouler le train avec les autres moteurs. Cette opération a donc allongé le temps de parcours de celui-ci de > 11 minutes et a impacté ses deux prochains voyages.

Tout savoir sur le train : une rame possède 4 blocs moteurs. Dans le cas de notre train, celui-ci était en Unité Multiple (UM : deux trains accrochés ensemble) et a donc utilisé les blocs moteurs restant pour répartir la puissance nécessaire et ainsi repartir.

Ensuite, un conducteur signale un malaise voyageur en gare d’Epinay-Villetaneuse à 7h25 (n° 124424). La personne a fait un malaise, et nous avons donc fait appel aux pompiers, comme le précise la procédure d’assistance médicale; en attendant la prise en charge et l’évacuation de la personne, nous avons dû maintenir à quai ce train à quai empêchant ainsi les trains suivants de circuler.

Les trains roulent les uns derrière les autres, mais il n’est pas possible de changer de voies et de « doubler » un train. Il faut que le premier train roule et qu’il soit à bonne distance pour que le second puisse rouler et ainsi de suite.

Pendant le maintien à quai, le retard s’accumule et les trajets que devaient assurer les trains maintenus à quai n’ont pu être assurés.

Puis nouvelle alerte d’un nouveau malaise voyageur sur un train n°124308; mais, à l’arrivée des agents d’accueil d’Ermont Eaubonne, aucune personne n’a été identifiée et aucune information sur la personne ayant tiré le signal d’alarme n’a pu être recueillie. Ce train a occupé une voie et accumule un retard de 16 minutes supplémentaires, le temps que les agents traversent l’ensemble du train. Il est donc reparti.

Enfin, en gare d’Enghien les Bain, nouvelle interruption suite à un signal d’alarme annonçant un malaise voyageur. Cette fois-ci, la demande de secours avec intervention des pompiers est émise car la personne est allongée dans le train.

Dans ce même train, un second malaise voyageur est déclaré avec une nouvelle demande d’intervention des pompiers.

Côté circulation, le train bloque toutes les circulations des branches Pontoise > Gare du Nord et Persan-Beaumont > Gare du Nord par Valmondois

La procédure est peut-être un peu lourde par rapport a ce qu’on imagine d’un malaise voyageur mais l’intervention des pompiers et du SAMU est indispensable car ils sont les seuls à pouvoir prendre la décision de déplacer une personne hors du train.

Pour revenir sur la circulation des trains, le temps que chaque personne ayant fait un malaise soit prise en charge, les circulations n’ont pu évoluer. Pour autant, ce n’est pas pour cela que nos agents sont inactifs: ils préparent déjà la reprise des circulations et ce n’est pas aussi simple de remettre tout le monde en mouvement.

Les heures de service des conducteurs ne sont plus en phase avec les trajets initiaux, les trains ne sont plus dans leurs heures de passage, ce qui implique des modifications manuelles de tracé au niveau des aiguilles et une redéfinition de la circulation totale de tous les trains. Ainsi, pour récupérer le temps d’immobilisation, il faut parfois rendre des trains direct vers leur destination « sans voyageurs » et aussi supprimer des missions pour réaffecter le matériel ou le conducteur.

Par exemple, il a été choisi de supprimer un Paris Nord > Saint Leu pour pouvoir « remonter » le train en gare de Persan-Beaumont le plus vite et ensuite assurer un trajet de Persan-Beaumont pour transporter les voyageurs du nord de la ligne n’ayant pas eu leur train.

Une difficulté à comprendre également, c’est que nous n’avons pas autant de place que l’on souhaite en gare du Nord. 3 quais sont disponibles pour faire arriver les trains de Pontoise, Persan-Beaumont par Valmondois et les trains de Saint-Leu-la Foret.
Le temps que le train puisse arriver, faire descendre chaque voyageur, que le conducteur ou celui qui le remplace puisse reprendre les commandes en tête de train et que le tracé au niveau des aiguilles soit programmé pour son départ fait que nous devons parfois maintenir à quai les trains dans les gares précédentes, avant leur arrivée en gare du Nord.

j’ai essayé de vous expliquer ce qui s’est passé lors de cette matinée, je n’ai pas fait référence au diagnostique d’un médecin pour le cas d’un des deux malaises à bord du 124308 parce que j’ai eu plusieurs versions différentes.

Répondre à vos interrogations

@ThierryS95 : « Pourquoi bloque-t-on toute la ligne y compris Persan et Pontoise, alors qu’il-y-a plusieurs voies pour passer « à côté » à Épinay-Villetaneuse ? »

En gare d’Epinay-Villetaneuse, il n’y a que 4 voies : deux pour les trains de Gare du Nord <> Persan-Beaumont / Luzarches par Montsoult-Maffliers et deux voies pour les trains de Gare du Nord<>Pontoise et Gare du Nord<>Persan-Beaumont par Valmondois. Il n’est donc pas possible de passer sur les voies à contre sens de circulation. La mise en place de ce type de mouvement prendrait énormément de temps d’un point de vue de la sécurité car l’infrastructure des signaux de circulation et des balises de contrôle n’est pas prévue pour faire circuler les trains dans les deux sens.

@Baro : Le train a subi plusieurs arrêts prolongés, dont un de 30 minutes en gare de Gros Noyer – Saint-Prix, alors qu’aucune signalisation n’imposait l’arrêt (A Gros-Noyer, j’ai en effet constaté que le signal en sortie de gare était au vert et l’est resté pendant toute la durée de l’arrêt),

Le signal « vert » qui peut être assimilé à un feu de route renseigne le conducteur sur le fait que le canton (portion de voies devant lui) est libre pour circuler. Dans notre cas, le train était en gare avec pour ordre de ne pas bouger afin d’éviter le plus possible l’arrêt d’un train hors quai. Cela permet donc, si une intervention quelconque devait se faire dans ce train, un accès plus facile aux secours et la possibilité aux passagers de quitter le train.

@Mica_95: « Incident déclaré avant t 8h,rétablissement prévu initialement à 9h,puis 10h,puis 11h, et à midi pas d’amélioration, la gestion en 2016,puis 2017 et maintenant 2018 n’a absolument pas évoluée »

Comme je vous l’avais déjà expliqué, la prévision d’un retour à la normale est une estimation. Les interventions des différents corps de métier, la gravité de la situation, la complexité de remise en service du matériel peut faire évoluer cette estimation; ce qui a été le cas ce matin avec une succession de malaises de voyageurs.

@Baro : Les annonces effectuées par le conducteur pendant l’arrêt à Gros Noyer St Prix étaient inaudibles, et elles ont, lors des arrêts suivants, été remplacées par le message standardisé préenregistré, alors que dans une telle situation, il est indispensable qu’il y ait des annonces adaptées et mentionnant explicitement le motif de l’arrêt et sa durée

Je suis bien d’accord, et je pense que le motif de l’arrêt a été donné. Peut-être pas par le conducteur mais sur les différents canaux d’informations, Twitter et application SNCF. Côté durée, comme je l’explique juste avant, ce temps évolue en fonction des incidents; ici, l’arrêt successif des trains pour la prise en charge des différents malaises, fait que ce temps de reprise a été décalé.

@Baro : A Epinay, le conducteur a fait une annonce pour demander aux usagers de se reporter sur le train arrivant voie 4 en provenance de la branche Montsoult, ce qui a eu pour effet de vider à moitié la rame et d’orienter les usagers vers un train déjà très rempli. D’autre part, le train AREV a prolongé son stationnement dans cette gare malgré l’ouverture du signal en sortie.

Je trouve que le conducteur du train que vous avez emprunté a été actif dans sa prise de parole. Il a bien fait de préciser qu’il était possible de prendre un train venant de l’axe Montsoult-Maffliers pour se rendre en Gare du Nord. Connaissant les difficultés pour faire accoster le train sur un quai libre, il a réorienté les personnes de son train vers une substitution possible.

Ensemble, proposons une information qui vous convienne

Pour revenir à la communication à bord, à quai ou à distance. J’ai besoin d’un peu plus de détail concernant ce que vous avez entendu. Pour pouvoir orienter nos chantiers d’amélioration, j’ai besoin de savoir si les informations que vous avez eu venaient de l’application SNCF, du compte Twitter de la ligne H, d’une annonce sur le quai ou à bord ou d’un affichage sur les écrans. Et quel est le message que vous avez perçu ? et aussi qu’attendiez-vous de recevoir en informations; si vous étiez au micro, qu’auriez vous dit et sous quelle forme ?

Je comprends bien que ce que vous percevez ne convient peut-être pas mais pour pouvoir travailler sur des messages compréhensibles, j’ai vraiment besoin, en toute bienveillance, que vous m’expliquiez votre attente.

 

 

34 commentaires pour “Les circulations du 25 janvier”

  1. _illetalonPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric, ce que j’attends en terme de communication est la pragmatique été réelle pour le passager.

    En gare de Cernay à 11h00, je n’avais pas d’annonce pour rejoindre Paris Nord. J’ai décidé d’avancer sur Ermont Eaubonne via un Rer C.

    Là l’affichage était correct. Et j’ai eu un train pour GDN.

    Autre chose, les personnels en gare sont insuffisants. Si la SNCF maintenait plus de présence humaine en gare, du personnel rapidement mobilisé ferait descendre le ou les malades et amoindrir les retards et suppressions.

    Twitter ne remplacerait jamais deux ou trois personnes supplémentaires dans les gares!

    Bonne journée

  2. _illetalonPasser au statut dit :

    Pragmaticité.

    Ce que je crains le plus, et qui m’est arrivé il y a longtemps est un malaise voyageur le soir.

    Les gares sont fermées.

    Et les passagers, qui travaillent pour la plupart sont impactés pour rentrer chez eux.
    Au niveau de l’affluence, vos dirigeants doivent comprendre qu’un malaise voyageur peut sans doute être mieux géré, si vos effectifs peuvent se mobiliser rapidement à toute heure. Pas que dans les trains et sur Twitter.

    Merci
    La solidarité on comprend, mais pas le manque d’efficacité.

  3. Thierrys95Passer au statut dit :

    @Cédric
    Concernant l’absence d’information pertinente, ni même cohérente, il me semble que j’ai été très précis dans nos différents échanges de mails, et vous avez accès à mes Tweets je suppose. Je n’y reviendrai pas ici, vous avez des éléments très précis. (A Ermont, puis à Enghien et sur la suite du parcours) Je reste cependant à votre écoute si ce n’est pas assez clair ! Je rajoute simplement que JAMAIS nous n’avons eu connaissance d’un éventuel malaise voyageur à Ermont, et que JAMAIS non plus il n’a été question dans aucune gare d’un signal d’alarme……… Quant-aux information via Tweeter, elles sont totalement inutiles, pré-écrites, et n’apportent pas grand chose sur l’évolution d’une situation à l’instant T. (« Malaise voyageur à… (On le sait on y est !) ……..circulations ralentie…… (Faux…….elle a été totalement interrompue) …..heure de reprise estimée à ….. (Toujours optimiste, est-il normal qu’un premier incident à 7h du matin ait encore des conséquences aussi lourdes passé 13 heures ???) Cdt.

  4. _illetalonPasser au statut dit :

    Excusez-moi, la réactivité. Il en va de même pour ce blog où finalement nous ne pouvons communiquer avec une rapidité acceptable pour certains événements. Alors oui je comprends, vous êtes peut-être seul à la modération, mais c’est un problème surtout lorsque vous êtes absent (normal) mais vous devriez être remplacé à ces moments là.
    Début Janvier, le blog est fermé alors que nous avons encore et toujours besoin d’information et de réactivité.

    Dans l’attente de réponse, je vous souhaite chaleureusement un bon week-end.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour _illetalon,
      Je vous confirme, derrière cet espace, il n’y a qu’une seule personne, moi. Je gère la modération et également regroupe toutes les informations pour être le plus précis possible dans mes réponses et dans mes articles publiés. Quand je ne suis pas devant la console d’administration, vos messages ne sont pas publiés.
      Je l’explique dans l’article : « https://maligneh.transilien.com/2017/12/26/vos-reseaux-sociaux-ligne-h/ »
      Le temps réel est traité sur un autre média distant : Twitter. Vous trouverez une personne présente de 6h à 21h en semaine et de 14h à 21h le weekend et jour férié.
      Le blog est vraiment pour la discussion sur des sujets passés ou à venir. Il a aussi un espace plus « grand » pour traiter un sujet particulier et suivre les commentaires constructifs des voyageurs et de la direction de ligne H.
      Ce système est présent sur l’ensemble des blogs des lignes Transilien.
      Je transmettrai à ma responsable votre souhait de continuité de cet espace lors de mes absences.
      Bonne journée.

  5. baroPasser au statut dit :

    En ce qui me concerne, je n’ai eu d’information que concernant le malaise voyageur à Epinay, via les annonces faites par le conducteur (Malgré le fait que les annonces étaient peu audibles, j’ai bien entendu les mots « Malaise » et « Epinay »). On n’a eu aucune mention des autres incidents que vous énoncez dans votre billet explicatif.

    Outre l’information voyageurs, je pense qu’il faudrait revoir la gestion des circulations et éviter de bloquer des trains dans des gares qui ont peu ou pas de possibilités de correspondances. En l’occurrence, la gare de Gros-Noyer St Prix ou mon train s’est retrouvé bloqué plus de 30 minutes ne dispose d’aucune possibilité d’itinéraire alternatif. Il aurait été plus opportun de faire avancer mon train jusqu’à Ermont-Eaubonne : de là, les usagers auraient pu se rabattre sur le RER C ou la ligne J pour rejoindre Paris et éviter ainsi une perte de temps faramineuse (Je vous renvoie au plan de bassin édité par Île de France Mobilités et accessible sur le site Vianavigo, qui montre bien la pauvreté de la desserte des gares de l’axe Ermont-Valmondois : https://www.vianavigo.com/stif_static/assets_vianavigo/pdf/plan_bassin/plan26.pdf ). Et il est également important que le COT de la ligne H respecte à la lettre les règles de gestion de circulation édictées par l’UIC et évite de faire passer un omnibus devant un semi-direct (Ce qui est précisément arrivé à mon train hier).

  6. CédricPasser au statut dit :

    Bonjour @tous,
    Je viens d’échanger avec la responsable Information Voyageurs de la ligne. Elle est très attentive à vos messages et aux détails concernant les messages entendus. Vos commentaires étayeront ses remarques et ses demandes. Et pour ceux qui ne le savent pas encore, sur panel.transilien.com, vous pouvez répondre à un questionnaire sur la prise de parole à bord. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour y répondre à chaque trajet fait à bord d’un train.
    Merci à vous.

  7. Thierrys95Passer au statut dit :

    On aurait aimé que la responsable Information voyageurs de la ligne H s’explique sur les questions suivantes:
    – J’étais Dans le 7h21 de Taverny. 1er blocage à Ermont. Info « malaise voyageur à EPINAY » au bout de 10’ « Seulement » par le conducteur. (A peine audible)
    – Ensuite (5’ après) 2 agents SNCF à quai on prétendu faire évacuer le train vers le quai 4. Les clients ont commencé à protester et à sortir, et là le train a « bipé », fermé ses portes est parti brusquement sans crier gare et sans aucune annonce, sous prétexte d’un Feu vert, alors même que les clients étaient en pleine évacuation de la rame, sur injonction d’agents à quai ! Résultat bousculade, on remonte, on blinde, et 2′ de plus pour réussir à fermer les portes. Toujours sans un mot du conducteur……. !!!! Nous n’avons JAMAIS vu un agent DANS le train (J’étais en tête juste derrière la cabine de conduite) et il n’a JAMAIS été évoqué un malaise voyageur à ERMONT ni le moindre signal d’alarme.
    – Suite logique de ce train bondé, 2 malaises à ENGHIEN !!! Près de 45′ immobilisés sans une seule annonce en rame, et aucune audible dans le train de ce qui éventuellement a pu être annoncé sur le quai. Absence de personnel à quai. Irresponsabilité du conducteur qui laisse les clients qui affluent à ENGHIEN (Gare effectivement très fréquentée) monter et se tasser dans la rame, alors que bien évidemment il-y-a de nombreux autres trains bloqués derrière nous, qui vont suivre de très près lorsque ça va repartir. Il ne pouvait pas le dire ??? Aucune annonce en rame. Rien d’audible depuis l’intérieur du train des éventuelles annonces à quai encore une fois.
    – J’ai Tweeté à plusieurs reprises pour expliquer la suite et en particulier le malaise voyageur dans mon train, je ne reviendrai pas sur ce point, à AUCUN moment le conducteur n’a pris la parole, à AUCUN moment non plus il n’a été évoqué un second malaise voyageur à ENGHIEN ni un signal d’alarme.
    – Le conducteur à laissé la rame se remplir comme un œuf, sans rien dire, il est reparti sans annonce, sans rien dire, sans annoncer de desserte, (Qui d’ailleurs a été modifiée sans annonce) alors qu’il y avait forcément lors de la reprise de nombreux trains derrière nous !! Ce qui aurait évité malaises, bousculades, wagon blindé…….
    – Je sais par des collègues que « derrière » mon train, ça été aussi le chaos, trains « vidés » plusieurs fois à ERMONT pour les mêmes clients, absence d’information, arrêt total de circulation sans aucune solution de repli ni annonce d’un délai raisonnable de reprise du trafic. Inacceptable pour, au départ, un simple malaise !
    – A quelle heure à EPINAY le premier malaise voyageur ? Pourquoi ? N’y avait-il pas déjà en cause des retards et suppressions et donc des rames déjà blindées « génératrices » de malaises ?
    – Enfin, il faudra aussi vous expliquer sur la durée d’interruption anormalement longue de circulation et les conséquences d’un simple incident vers 7h du matin, qui a provoqué chaos, désordre, suppressions et retards conséquents jusque vers 13h30 ! Ce n’est pas admissible, vous avez un vrai problème de procédures et de gestion de crise, ce qui est beaucoup plus grave qu’une information quasi inexistante.

  8. Thierrys95Passer au statut dit :

    Il-y-a aussi une question qu’il faut vraiment se poser, c’est « Pourquoi les rames Bombardier, pourtant très récentes, sont-elle aussi souvent en panne ? »
    Ces pannes (2 à 3 fois par semaine en moyenne) sont quand même très régulièrement à l’origine de retards et supressions engendrant inévitablement chaos et malaises voyageurs.
    Manque de fiabilité ou maintenante défectueuse ?

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Thierrys95,
      C’est vrai que nos trains ont toujours l’air de sortir du carton malgré qu’ils aient presque 10 ans de circulation.
      Pour votre information, la rame qui a le plus grand chiffre de km est la 01H avec 715 0077 km.
      Pour plus se représenter le nombre de parcours du train, la distance Paris – Valmondois Persan est de 40 km.
      Et pour que nous ayons toujours l’impression que nos trains soient neufs, les opérations de nettoyage, les passages en centre de maintenance sont très réguliers.
      Mais comme dans tout matériel, même avec des opérations préventives, des pannes peuvent survenir et nous suivons les pannes et faisons des diagnostiques sur l’ensemble des rames de la ligne.
      Bonne journée.

  9. Mica_95Passer au statut dit :

    Moi aussi je reviens avec ma marotte, mais pourquoi, sommes nous resté, à Deuil, sans train pendant 1h alors que certains directs pouvaient s’arrêter ? Comme dit de multiples fois, nous pouvons comprendre qu’il y ait des incidents, mais pourquoi ne pas mieux informé (et donc être transparent) et apporter des plans d’amélioration, la desserte des gares intermédiaires en est un.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Mica_95,
      Lors d’un incident ou d’une interruption de trafic, l‘organisation du transport est paralysé pendant le temps d’intervention. La reprise des circulations nous impose une adaptation de tous les trains allant vers paris et « remontant » vers Persan Beaumont. Cette adaptation a pour effet de rendre des trains direct Paris afin de réduire le retard cumulé lors de l’arrêt des trains. De plus, un train qui est en cours de trajet ne peut pas être modifié en cours de voyage.
      Concernant l’information donnée, je fais suivre votre mécontentement à la responsable de l’information. N’hésitez pas à utiliser nos médias distants, dont le fil Twitter avec lequel vous pouvez vous renseigner et poser vos questions, avec toute la bienveillance d’un échange.
      Bonne journée.

  10. Mica_95Passer au statut dit :

    Pourquoi ne suis je pas publié ? Ce matin les omnibus sont encore les plus impactés…

  11. H_arnePasser au statut dit :

    Quand on prend la gare de Sarcelles Saint Brice comme gare source dans l’application, seul les trains s’arrêtant à Groslay/Deuil-la-Barre sont supprimés, je suis à nouveau impacté par vos problèmes de services, j’ai lu un article de votre directeur qui annonce de sombres années, donc à priori aucune amélioration à attendre ?

  12. H_arnePasser au statut dit :

    Je me sens obligé de répondre à votre post de 14h12. Habitant à Groslay et prenant le train à Deuil-la-Barre ou Groslay, cela signifie que je ne disposerai donc jamais d’un service identique à celui des gares de Saint-Brice, Saint-Denis, etc..?
    Je ne sais pas quoi dire, à part que je comprends de plus en plus la révolte des clients de la ligne.

  13. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    Pourriez-vous SVP me donner une explication concernant le retard de mon train AREV prévu à l’arrivée à Paris Nord à 08h21 ? En effet, ce train a été retenu à quai en gare de Vaucelles en raison de la fermeture injustifiée du signal à l’entrée de la gare de St Leu, et a ensuite marqué un arrêt en pleine voie à mi-chemin entre ledit signal et la gare de St Leu, ce qui a occasionné un retard de 5 minutes à l’arrivée à Paris Nord.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    • CédricPasser au statut dit :

      Ce matin dans le secteur de St-Leu la Forêt, une branche d’arbre a ralenti les circulations des trains. Nos équipes sont intervenues afin de dégager la voie et d’assurer la sécurité des circulations. Cela a impacté le train AREV qui est arrivé en Gare du Nord non pas avec 5 minutes mais 7 minutes de retard ce qui a impacté vos déplacements ce matin.
      Bonne journée.

  14. Thierrys95Passer au statut dit :

    Bonjour Cédric.
    On est quand même étonnés que votre responsable de l’information voyageurs ne se soit pas exprimée, au bout d’une semaine, sur les nombreuses questions posées sur ce blog à propos des incidents du 25 janvier ! Ce n’est pas vraiment transparent…………

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Thierrys95,
      Comme je vous l’ai déjà expliqué, sur ce blog je porte vos commentaires à l’ensemble de la direction de la ligne.
      De plus, comme je vous l’ai écrit, l’information est en pleine transformation. Nous sommes actuellement en train de mettre en place de nouveaux systèmes de communication et donc une nouvelle organisation dans l’émission de l’information. Ce produit évolue également dans la cohérence de l’information sur les différents supports, la trame du message et sa diffusion. Et comme pour tout projet, sa mise en place ne se fait pas en une soirée. Je vous présenterai le projet final quand il sera diffusable.
      Bonne journée.

  15. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,

    J’ai à nouveau constaté cet après-midi un dysfonctionnement dans la gestion des circulations sur l’axe Ermont-Valmondois. Le train FOGI prévu au départ de Paris Nord pour St Leu à 16h15, à l’arrivée à St Leu, s’est retrouvé mis à quai voie 1 alors qu’habituellement il arrive voie M et repart à Paris Nord pour effectuer une autre mission omnibus vers St Leu. Ensuite, après avoir déposé ses voyageurs, il est reparti en direction de Valmondois, ce qui a occasionné une gêne de circulation pour le train PERA qui suivait, et un retard de 5 minutes à Vaucelles. Compte-tenu de la configuration de la gare de St Leu, il aurait été possible de permettre au train PERA de passer devant le train FOGI ayant terminé sa mission, et d’éviter le retard. Pourriez-vous me donner une explication concernant le dysfonctionnement, et le fait que le COT de la ligne H ne respecte pas les règles de priorité ferroviaire édictées par l’UIC, qui prévoient qu’un train qui circule à vide doit laisser le passage à un train qui effectue un service voyageurs ?

    Par ailleurs, je souhaiterais avoir une réponse de votre part concernant la modification inadéquate de l’aménagement intérieur que j’ai constaté samedi dernier sur l’élément 32H (CF. le dernier paragraphe de mon post https://maligneh.transilien.com/2018/01/29/travaux-week-end-3-4-fevrier/#comment-24204 )?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Baro,
      Je pourrai répondre à votre question quand j’aurai les informations que j’ai demandé aux équipes en charge du matériel.
      Bonne journée.

  16. Mica_95Passer au statut dit :

    Comme à chaque fois encore et toujours les trains de Deuil qui subissent les suppressions, et votre info ne sert à rien, avis contradictoires sur les causes et infos sur la circulation inexistante, où est la vraie info, hein ? Je prends plein d’autres RER et Transilien, je n’ai jamais vu une aussi piètre prise en main de l’info et des résolutions d’incidents… Continuez, vous êtes les meilleurs…

  17. Thierry@LigHPasser au statut dit :

    Bonsoir Cédric,
    Dans tous les incidents que nous subissons, le plus regrettable est selon moi le fait au’il n’y ait jamais aucune tentative de la SNCF pour améliorer les choses. Les conséquences sont toujours les mêmes malgré les remarques faites notamment sur votre blog Cédric la SNCF ne fait que se justifier par votre intermédiaire Cédric.
    Nous découvrons toujours la suppression des trains en arrivant sur le quai, l’application SNCF est utile que lorsque tout va bien. Dés qu’il y a un incident l’application n’est plus fiable, c’est un comble non?
    À chaque fois on nous indique perturbation jusqu’à tel heure, lorsque l’heure fatidique arrive, une fois sur le quai on découvre que le délais à été prolongé.
    Lorsque (comme ce soir, il est 20h37 Gare du Nord et je suis dans le train de 20h26 ) on nous indique de ‘Rester attentif à l’affichage en gare et aux annonces sonores’, mais l’affichage indique départ à 20h26 et l’annonce sonore ne fait que dire qu’il faut être attentif à l’annonce sonore et rien d’autre. J’apprends d’ailleurs par le conducteur que c’est en faite un rail cassé, alors que l’annonce sonore indique un problème de signalisation.
    Le problème Cédric c’est la communication et la gestion des incidents. Si nous sommes informés en heure et en temps (avec des informations exactes) nous pouvons tenter de nous organiser. Mais non il faut être sur le quai pour être informé. C’est déplorable de ne pas être capable de mettre un vrai plan d’informations basé en priorité sur les moyens modernes de communication et non sur le porte voix?
    Pourquoi n’avons nous aucune analyse sur les conséquences des Incidents, par exemple après un incident un rapport public indiquant la durée nécessaire au retour à la normal? Le nombre de train touchés? Une estimation du nombre de voyageurs? Cela permettrait de visualiser les conséquences et peut être d’ailleurs de pouvoir évaluer les améliorations de gestion des incidents et de nous prouver que les choses s’améliorent. Aujourd’hui la SNCF ne cherche qu’à justifier les incidents elle ne cherche pas à tirer profit des incidents pour en améliorer le traitement.
    Qu’en pensez vous Cédric?
    Cordialement
    Thierry

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour Thierry@LigH
      Il est possible de laisser un message et d’être lu sans pour cela utiliser à de nombreuses reprises mon prénom.
      Concernant l’heure prévisionnelle de reprise, elle est calculée en fonction des premiers éléments techniques que nous recevons des équipes sur place. Donc oui, elle évolue en fonction de la maintenance et de l’intervention de nos équipes.
      Ensuite le plan pour ce genre d’intervention est simple mais impose une coupure des circulations : faire intervenir une équipe sur la voie, réparer la voie et reprendre une circulation. Et la reprise des circulations ne se fait pas d’un claquement de doigt mais se réalise au train par train en essayant de distribuer aussi bien l’axe Valmondois que Pontoise.
      Ensuite, nos incidents sont tous analysés et des pistes d’amélioration sont engagées en fonction des moyens humains, techniques et surtout en respectant les normes de sécurité ferroviaire. Certes nos rapports ne sont pas consultables en libre accès mais ils ont permis entre autre d’avoir des trains plus performants. Actuellement nous travaillons sur un écosystème de communication d’information voyageur plus performant. Mais je vous en dirai plus dans un prochain billet.
      Bonne journée.

    • baroPasser au statut dit :

      « nos incidents sont tous analysés et des pistes d’amélioration sont engagées »

      Personnellement, j’ai le ressentiment que rien n’est fait pour réduire le taux d’incidents sur l’axe Ermont-Valmondois, et éviter que les usagers de cet axe soient inutilement pénalisés, comme cela a été justement le cas hier pour mon train PERA, qui a été gêné par un train vide. J’ai à de nombreuses reprises soulevé sur le blog le problème de la gestion des circulations sur la ligne H, et le fait que les décisions prises par le COT ne sont pas toujours adéquates, comme justement de bloquer un train rempli de voyageurs pour faire passer devant lui un train circulant à vide, ou de bloquer un semi-direct pour faire passer un omnibus, ou encore de refuser en cas de suppression d’un semi-direct Valmondois/Persan, de prolonger l’omnibus St Leu pour nous éviter d’attendre un quart d’heure, mais manifestement, rien ne bouge de ce côté là.

      Je pense qu’il serait indispensable que la direction de la ligne H travaille sur ce sujet, car c’est justement ça qui explique, au moins en partie, la plus forte récurrence des incidents sur l’axe Ermont-Valmondois par rapport aux autres axes de la ligne H.

    • LPCTPasser au statut dit :

      Cédric, 2017 était deja placé sous le signe de la communication , non ? Force est de constater que l’année passée a ete un echec niveau communication, la ponctualité a ete bien en deça de ce qui est recommandée (dailleurs j’attends toujours le taux sur l’année), et un constat général sur ce blog appuie le manque d’information. Vous pouvez démultiplier les supports (appli, blog, twitter, site, …) pour la diffuser mais l’information principale a donner est en gare et dans le train où sont les usagers/clients. C’est bien la qu’il manque principalement les informations en cas de perturbations. Et bien sur en plus de l’info, il faut une cohérence dans ce qui est diffusé.

  18. baroPasser au statut dit :

    Et pour couronner le tout, ce matin, trafic totalement désorganisé sur la ligne H, tout ça pour quelques centimètres de neige. Les trains roulaient au ralenti ; les écrans Infogare de la gare de Vaucelles ne fonctionnaient pas, et impossible d’obtenir des infos sur internet car le blog de la ligne H et le site internet Transilien étaient hors-service à 7 heures du matin. Et il faut ajouter aussi la rupture d’interconnexion injustifiée sur le RER B, qui a eu des répercussions sur la ligne H, car le RER B utilise dans ce cas les voies 32 et 33 de la plate-forme de surface.

  19. CédricPasser au statut dit :

    Bonjour à tous,
    Hier, vous avez pu rencontrer des difficultés pour rentrer chez vous. Une équipe de maintenance de la voie a dû se rendre rapidement en gare d’Epinay Villetaneuse pour effectuer une maintenance sur la voie desservant les axes Valmondois et Pontoise. Pendant le temps d’intervention, nous ne pouvions plus faire circuler des trains sur cette voie. Après avoir réalisé la maintenance, les circulations ont pu reprendre avec des retards, jusqu’au dernier train.
    En même temps, toutes nos équipes étaient sur le ballast effectuant un travail de déneigement sur l’ensemble des appareils de voies de toute la ligne. Chaque équipement doit être déneigé et dégelé et, comme vous avez pu le constater en arrivant en gare du Nord et en regardant par la fenêtre du train, il y a beaucoup d’appareil d’aiguillage dans ce secteur. Ces opérations ont fortement ralenti le transport de ce matin.
    Je comprends que vous souhaitez vous déplacer sur Paris et je vous assure que toutes nos équipes font tout ce qui est possible de faire pour faciliter vos déplacements.
    Bonne journée.

  20. Thierry@LigHPasser au statut dit :

    Bonsoir Cédric,
    Ce soir encore une soirée pourrie par la SNCF, ce soir c’est à cause des conditions climatiques. Étrangement il etait possible de venir à Paris ce matin, mais impossible de repartir ce soir alors qu’il n’a pas neigé aujourd’hui.
    Pour rappel en cas de neige le seul moyen sûre de se déplacer reste le train. Donc sans train comment rentrons nous chez nous!!!!!!!!!
    Ce soir sur les panneaux d’informations rien pour Saint-Leu-la-Forêt. Il est 19h36 et aucun train d’indiqué et pas un agent sur le quai, comme d’habitude une application SNCF qui me dit qu’un train partira à 19h38.
    Y’en a marre Cédric, c’est qui cette société de transport incapable de nous informer autrement qu’au porte voix sur le quai, il fait froid, je veux rentrer chez moi comment je fais!!!!!!!
    Y’en a marre!!!!!!

  21. LPCTPasser au statut dit :

    Bonjour Cédric,
    comme Thierry, hier matin, l’application indiquait des trains partant depuis st leu, les écrans en gare également, sauf que en réalité aucun train ne partait depuis St leu.
    Ce n’est pas la première fois que je le fais remarquer ici qu’en cas de perturbations, les indications de l’appli sont erronées pour la gare de saint leu.
    Merci de transmettre ce message Cédric, qui ne sera sans doute jamais lu ou d’où on ne tiendra pas compte. Et je referais le même message d’ici quelques semaines …

    • CédricPasser au statut dit :

      Bonjour LPCT,
      Je vous rassure que vos messages sont pris en compte. Concernant l’information en temps réel sur l’application SNCF je sais que des mises à jour sont prévues et des améliorations vont avoir lieu.
      La dernière mise à jour qui sera déployée sera la possibilité d’émettre un signalement d’incohérence entre les informations de l’application et votre réalité du terrain.
      Néanmoins ce qu’il faut prendre en compte c’est que les modifications et les mises à jour d’application prennent un certain temps.
      Ça peut être des modifications du code source, ou de la structure de base de données ou directement le développement d’un calculateur d’itinéraire.
      Je comprends qu’en tant qu’usager, votre besoin est une information en temps réel et sur une application stable.
      Bonne journée.

  22. Thierrys95Passer au statut dit :

    Bonjour à tous, Cadric, Baro, Thierry, LPCT……….
    « Je vous rassure vos message sont pris en compte ».
    On peut tous comprendre que la neige et le gel puissent perturber la circulation des trains, encore que ce soir je ne vois pas ce qui justifierait encore 3 trains sur 4 alors qu’il ne gèle même plus !
    Une fois de plus, c’est un problème récurrent d’information lamentale que nous dénonçons tous.
    – Sur Tweetter inutile de mettre en boucle un message annonçant 3 trains sur 4 ! Ce n’est pas le sujet………..c’est imprécis et c’est totalement optimiste.
    Vous ne donnez aucune information sur les trains qui circulent réellement, ni sur leur horaire de passage réel, ni sur ceux qui sont supprimés, c’est lamentable.
    Il faut arrêter de nous renvoyer systématiquement sur le lien d’un applicatif qui n’apporte aucune information en temps réel. Vous chercher juste à vous dédouanner ou quoi ?
    – Parlons-en de cet applicatif: nul, aucun intérêt, se contente d’afficher les horaires « normaux » de chaque gare et un rappel du puissant message qui n’intéresse plus personne « 3 trains sur 4 en moyenne ».
    Pour rappel en cas de neige le seul moyen de se déplacer reste le train, puique les préfectures nous conseillent de ne pas utiliser nos voitures ! Nous avons donc besoin d’une information fiable et en temps réel de ce qui va circuler réellement, et à quelle heure, et pas de vagues messages généralistes répétés en boucle. Ni Twitter, qui reste totalement muet lorsque l’on pose une question, ni l’applicatif n’apportent de solution fiable.
    – Affichage en gare: Non pertinent, « train annoncé dans XX minutes »………. et qui ne passe jamais !!
    – Annonce en gare: Totalement inexistantes depuis + de 48 heures.
    Je rejoins complètement mon homonyme lorsqu’il dit; je cite « Y’en a marre Cédric, c’est qui cette société de transport incapable de nous informer autrement qu’au porte voix sur le quai ».
    Qu’en pensent vos responsables de l’information voyageurs de la ligne H ? Ca fait des mois et des mois que l’on se plaint d’une absence totale d’information pertinente en cas de galère, rien ne bouge.
    C’est lassant.

  23. H_arnePasser au statut dit :

    Vous avez en boucle diffusé un message sur Twitter annonçant 3 trains sur 4,deja quel intérêt ?
    Non seulement, aucune précision sur les horaires, mais l’information était fausse, j’ai eu aucun train pendant 1 heure soit moins d’un train sur 4 sur Deuil. Pourquoi continuer dans la voie de mauvaises informations ?
    Les trains non partis peuvent être retirés de l’application, pourquoi ne les mettre supprimés qu’une fois l’heure d’arrivée théorique atteinte, il vous reste énormément de progrès à faire sur l’information. Des plans de remédiation doivent également être mis en place, qu’attendez vous pour travailler dessus ?

  24. Thierrys95Passer au statut dit :

    Et on attend toujours les explications de votre responsable de l’information voyageurs ligne H sur les carences constatées, les questions posées, l’analyse des faits, les améliorations proposées………Cf mon post du 2 février.

Laisser un commentaire