Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Interview métier

Partons à la rencontre d’Arnaud, conducteur de train

Dans les prochaines semaines, je souhaite vous faire entrer dans nos coulisses au travers d'interviews/portraits d'agents de la ligne H. Pour ce premier billet découvrez Arnaud, conducteur de trains.

Tous ces agents, avec qui vous êtes en contact, ou pas, concourent tous à faire rouler vos trains.

J’ai choisi de vous présenter ces métiers sous forme d’interview/portrait car, pour ces agents, leur métier est une fierté mais aussi une passion. Et quand on cherche, par tous les moyens, à bien faire son métier pour rendre service au plus grand nombre, on ne peut pas se contenter de décrire les missions de notre fiche de poste !

Le premier qui a bien voulu se plier à cet exercice est Arnaud, conducteur sur nos belles lignes H et K ! Mais certains d’entre vous le connaissent peut-être. En effet il est parfois amené à vous répondre sur le groupe Facebook « les usagers de la ligne H ».

Bonjour Arnaud, peux-tu te présenter aux voyageurs de la ligne ?

Bonjour à tous, je suis Arnaud, j’ai 28 ans, je suis à la SNCF depuis 2013 et à la conduite depuis 2019.

Comment es-tu devenu conducteur ?

J’ai toujours voulu être conducteur de train. J’ai d’abord obtenu un bac en électrotechnique, puis je suis rentré à la SNCF en 2013 en tant que chef de service à la Gare du Nord. J’ai ensuite effectué une demande de mutation pour entrer dans la conduite. Après plusieurs mois de formation à l’école et sur le terrain avec mon moniteur, des examens validés avec succès, je suis devenu conducteur de la ligne H puis de la ligne K.

Peux-tu nous raconter ton quotidien ?

Notre journée commence bien avant la conduite des trains. Nous passons tout d’abord par le dépôt : nous allons voir le gestionnaire de moyen, autrement dit, la personne qui s’occupe de s’assurer des plannings de train et des conducteurs, pour lui demander si notre journée est conforme, s’il n’y a pas eu de modifications. Nous avons des « points 5 minutes » c’est-à-dire un point depuis un tableau où l’on va retrouver les remontées du terrain, les REX (retours d’expériences), des informations sur les évènements qui ont pu avoir lieu, sur les chiffres de régularité de la ligne, des éléments importants pour notre conduite (du style absence de caméra à telle gare, un quai qui n’est plus à hauteur du train le temps des travaux, patinage à tel endroit, des gestes métiers pour des situations précises), etc. à chaque début de service. Tout cela est important, il est nécessaire de les consulter.

On récupère soit les trains en gare, soit au garage, ce qui nécessite dans ce dernier cas, de faire un check up du train à partir d’une liste pour vérifier qu’il n’y ait pas d’anomalies. On prépare ensuite la rame, c’est à dire que l’on fait tous les essais pour s’assurer que le train va pouvoir rouler en toute sécurité : essais de freins, des appareils de sécurité, de radio, une vérification du carnet de bord, etc.

Une fois notre trajet terminé, nous ramenons le train en gare ou au garage. Nous rendons ensuite un bulletin de service, où l’on note tout ce qu’il s’est passé, tous les retards et incidents, ainsi que leurs causes.

Je suppose que tu travailles à des horaires décalés, comment le vis-tu ?

Personnellement je le vis bien, nous avons tous les jours des horaires différents. Ça me permet d’avoir du temps libre et de faire des choses en semaine, qui sont compliquées à faire le week-end. Les horaires de bureau ne sont pas faits pour moi.

Pourquoi as-tu choisi ce métier ?

Ce qui me plait c’est l’autonomie, les horaires et faire du transport de personnes qui fait que je me sente utile dans mon travail.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir conducteur de train ?

Déjà il faut être consciencieux, appliqué, rigoureux. Il faut savoir se gérer, surtout au niveau du stress, car parfois nous faisons face à des situations compliquées. Il faut également avoir une bonne hygiène de vie aussi, nous avons quand même la responsabilité des voyageurs entre les mains.

Qu’est-ce que tu aimes le moins, rencontres-tu des difficultés ?

Le plus difficile pour moi ce sont les extrêmes matinées, c’est-à-dire des prises de service à 3h/4h/5h du matin pour assurer les premiers trains. Après cela dépend bien sûr de chacun, suivant son caractère et son mode de vie, il y a des personnes qui au contraire vont préférer. Même pour gérer les incidents je ne rencontre pas vraiment de difficultés particulières liées au métier en lui-même, même si je suis plutôt chat noir car je me retrouve parfois à gérer pas mal d’incidents.

As-tu une routine dans ton travail ? Ne trouves-tu pas ça trop monotone ?

On a la chance, sur la ligne H, d’avoir plusieurs axes donc ça permet de diversifier une petit peu nos trajets. Même si ça reste toujours la même chose, c’est une force car nous connaissons bien notre ligne, on sait ce qu’on va voir à tel endroit, etc. Le fait que l’on change aussi d’horaires nous permet de ne pas toujours faire le même train. Être seul c’est parfois compliqué mais c’est bien aussi.

Un train met du temps à s’arrêter ?

En gare on arrive à 60 km/h à peu près, en tête de quai, sans faire de freinage brusque. Certaines circonstances comme les conditions météorologiques ou bien les feuilles mortes qui produisent une couche de gras sur les rails, font glisser le train et ainsi rendent la réduction de vitesse plus compliquée. C’est une horreur ! Pour le freinage en urgence, ça va dépendre de la vitesse, à 100 km/h on va mettre à peu près 400 ou 500 mètres avant de s’arrêter, tout dépend des conditions climatiques. ON ne le fait que dans des situations très particluières, et cela n’arrive pas souvent.

Comment gères-tu les incidents ?

Ces derniers temps on a eu beaucoup d’incidents, notamment liés à des personnes dans les voies, où beaucoup de personnes ne comprenaient pas pourquoi c’était aussi long. Par exemple, il y a quelques mois, l’incident avec la bâche bloquée dans les caténaires, c’était moi ! J’ai pu expliquer sur le groupe Facebook l’incident et j’ai pu avoir un retour des voyageurs. En ce moment je remarque qu’il y a de plus en plus de personnes dans les voies notamment à Saint Denis, il y a sûrement de l’or là-bas je ne vois pas d’autres explications ! Sans rire, je n’ai pas d’explications, peut-être le temps qui influe sur le comportement des voyageurs, mais il y a eu une période où il y en a eu beaucoup.

Quelles sont les procédures à mettre en place ?

Si je prends l’exemple des personnes dans les voies, dès que nous en voyons dans les emprises ferroviaires, on émet une alerte radio. Si elle est en zone dangereuse, par exemple à proximité de notre train, on s’arrête d’urgence, puis on rentre en communication avec les postes* et la régulation*. Souvent c’est la régulation qui prend la main en nous demandant de lui expliquer ce qu’il se passe. Elle va ensuite prendre les mesures nécessaires comme par exemple l’arrêt de la circulation. Dans les nouvelles procédures, on fait un freinage d’urgence, mais nous ne sommes plus obligés de faire un arrêt d’urgence. S’il n’y a pas de danger immédiat, nous allons rouler en marche à vue, c’est à dire sans dépasser 30KM/H. Ensuite tout va déprendre de la situation, admettons la personne s’en va, les mesures vont être levées petit à petit. Soit la personne reste, comme cela arrive souvent, et là il faut faire intervenir la SUGE, la police, ou alors les pompiers.

Nous avons un manuel avec toutes nos procédures dedans. La sécurité est notre maitre mot.

* Le poste, c’est là où se trouve les agents de circulation, c’est-à-dire ceux qui aiguillent et forment les itinéraires des trains, ils nous font changer de voies ! C’est eux qui ouvrent certains signaux aussi pour que nous puissions partir ! Nous sommes en contact avec eux via la radio ou des téléphones qu’il y’a au niveau des voies. D’ailleurs une chose importante pour les voyageurs quand ils constatent un problème sur un passage à niveau : il y’a toujours un téléphone qui leur permettra de rentrer en contact avec eux afin de lancer les procédures d’urgence plus rapidement et éviter qu’un train arrive sur l’incident.

* La régulation c’est comme le chef d’orchestre. Il surveille les trains via des graphiques sur ordinateur, il voit grâce à un code couleur si nous sommes à l’heure ou non, c’est lui qui prend les décisions quand il y’a des incidents ou des retards sur quel train doit partir avant, quel train va être limité. Par exemple un train en retard pourrait en retarder 3 ou 4 qui eux étaient à l’heure donc il regarde où cela pourrait coincer et prend une décision (le supprimer, le rendre direct, le faire dépasser par un autre train quand c’est possible et qu’il y’a des voies de dépassement).

Souvent les clients nous demandent sur Twitter à ce que tu règles la climatisation/le chauffage, mais la plupart ne savent pas que ça n’est pas toi qui t’en occupes, peux-tu nous expliquer ?

Alors nous, nous n’avons pas la main dessus, ça se met automatiquement suivant la température extérieure, c’est le train qui se gère. Ce que les voyageurs peuvent faire, c’est le signaler sur les QR codes présents dans le train, ou bien même venir nous voir et nous demander de transmettre le message, ensuite nous pouvons appeler les personnes qu’il faut.

As-tu un souvenir ou une anecdote à nous raconter ?

Oui, une fois j’ai trouvé un dentier sur le siège juste derrière ma cabine, ce jour-là j’ai bien rigolé.

Est-ce que des voyageurs de la ligne sont déjà venus à ta rencontre et pour quel motif ? (pour te saluer, te poser des questions sur leur trajet, lors d’un incident..) ?

Oui ça arrive. La plupart du temps c’est pour me demander de l’information, par exemple : à quelle heure est tel train, ou me saluer. Plus rarement, on vient pour me signaler ce qu’il y a dans le train, par exemple un sac oublié. Et sinon, on vient aussi pour des demandes de renseignements sur les incidents en cours.

Malgré le fait que tu ne sois pas en contact direct avec les clients, apprécies-tu les messages sur les réseaux que peuvent laisser certains voyageurs ?

Oui, c’est très plaisant, je me dis que j’ai servi à quelque chose. J’aime bien écrire des petits mots pour les prévenir quand il y a des incidents sur d’autres lignes, et avoir des retours ça fait toujours plaisir.

Explication d’Arnaud sur le Facebook « Les usagers de la ligne H » suite à un incident

As-tu un dernier mot à dire aux voyageurs de la ligne ?

La traction recrute 😂(vous pouvez avoir plus d’infos ici). Et au quotidien, si vous êtes témoin d’une situation anormale, surtout n’hésitez pas à venir à notre rencontre, nous sommes des humains, nous pouvons totalement échanger ensemble.

Merci beaucoup Arnaud pour ton temps et tes réponses. Retrouvez-le dès à présent sur votre ligne H !

Si vous avez des questions à poser à Arnaud, ou si vous souhaitez que l’on échange sur son métier, n’hésitez pas à écrire dans l’espace commentaires, je me ferais une joie de lui transmettre et de vous répondre.

Faites-moi également part de vos suggestions sur les métiers que vous aimeriez découvrir au travers de ces billets-portraits.

4 commentaires pour “Partons à la rencontre d’Arnaud, conducteur de train”

  1. JuelPasser au statut dit :

    Bonjour Arnaud. Tout d’abord je tiens à vous vous dire que vous faites un magnifique métier et qu’on met peu en avant selon moi (je ne sais pas ce que vous en pensez). Ma question est : est ce que dans l’avenir dans votre carrière vous aimeriez devenir conducteur de TGV ou ce n’est pas dans vos projets ?

    • FannyPasser au statut dit :

      Bonjour Juel,
      Voici la réponse d’Arnaud : « Effectivement c’est un métier qui peut paraitre assez mystérieux pour beaucoup car peu montré, souvent les gens se demandent ce qu’il se passe vraiment devant.
      Concernent le TGV : Oui c’est dans mes projets d’y partir mais il faut d’abord conduire plusieurs années sur des lignes classiques (en moyenne 10 ans mais tout dépend de la liste d’attente) puis passer une formation complémentaire d’une durée de 3 à 4 mois qui est spécifique au TGV car la conduite n’est pas tout à fait la même sur les lignes grandes vitesses. »
      Bonne journée.

  2. baroPasser au statut dit :

    Bonjour Fanny,

    J’ai constaté ce matin en arrivant à la gare de Vaucelles que tous les écrans Infogare de cette gare étaient en panne, ainsi que les valideurs. La conséquence, c’est aucune information sur la circulation des trains et des usagers qui se retrouvent en situation irrégulière de la responsabilité de la SNCF, faute de pouvoir valider leur titre de transport.

    Pourriez-vous SVP faire le nécessaire pour rétablir dans les plus brefs délais un fonctionnement normal de ces équipements ? Je vous en remercie d’avance.

    Cordialement,

    • FannyPasser au statut dit :

      Bonjour Baro,
      Merci pour votre remontée. Je l’envoie aux équipes en charge de l’équipement en gare de ce secteur.
      Bonne journée,
      Fanny

Laisser un commentaire

L'info trafic sur Twitter

⚠️ Mouvement social local: Jeudi 7 juillet :

Le trafic est perturbé sur l'ensemble de la ligne. Prévoir 2 trains sur 3.

🕑 Bonjour à toutes et à tous !

L'info trafic démarre sur le fil de votre #LigneH ! N'hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions 😊

Jean

🕙 Fin de cette journée sur le fil de votre ligne.
Passez une bonne soirée et une bonne nuit 🌃

On se retrouve demain à 06h pour une nouvelle journée d'#InfoTrafic 👋

✅#InfoTrafic #LigneH
Le trafic est de nouveau fluide sur votre ligne.
Je reste disponible si besoin.

⚠️ Mouvement social local: Jeudi 7 juillet :

Le trafic sera perturbé sur l'ensemble de la ligne. Prévoir 2 trains sur 3.

🔶#Infotrafic #LigneH

Le trafic est ralenti entre Paris Gare du Nord et Persan Beaumont dans les 2 sens via Montsoult - Maffliers.

Des affaires ont été oubliées en gare de Sarcelles-St-Brice.

Je reste disponible si besoin.

⚠️ Mouvement social national : Mercredi 6 juillet :

Le trafic de la ligne est très fortement perturbé sur l'ensemble de la ligne. Prévoir 1 train sur 3.

Dans la mesure du possible, nous vous recommandons de limiter vos déplacements.

1/2

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs