MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Les agents de la Ligne H au cœur de votre quotidien

10
Publié le 1/10/2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Les agents commerciaux de la gare de DOMONT souhaitent développer et formaliser « un service de coopération intermétiers » avec les contrôleurs et les acteurs de l’information voyageurs opérant au Centre d’Information Voyageurs pour répondre au mieux à vos attentes.

Cette démarche a pour objectif de :

  • Vous garantir une meilleure qualité de service,
  • Venir à votre rencontre pour échanger avec vous sur les sujets qui vous intéressent et votre actualité,
  • Favoriser la coopération et une meilleure cohésion entre les équipes de la ligne H,
  • Aborder les missions de chacun des acteurs SNCF de manière pédagogique.

C’est pourquoi, l’ensemble tous ces acteurs SNCF mobilisés autour du service client, vous donnent rendez-vous le mardi 30 octobre de 07h00 à 09h00 en gare de Domont.

 Nous espérons que vous viendrez nombreux pour échanger avec nos équipes le 30 octobre prochain. N’hésitez pas à exposer votre ressenti vis-à vis de cette démarche.

10 commentaires pour “Les agents de la Ligne H au cœur de votre quotidien”

  1. Hallucinant dit :

    Encore une fois les usagers prenant le train avant 6h00 sont oubliés !

  2. Walid dit :

    Bonjour monsieur Bellechasse,
    je profite de ce post qui parle entre autres des contrôleurs pour faire part de ma mésaventure qui s’est passée au mois de septembre.

    Lors d’un contrôle, mon pass navigo n’a pu être lu par le lecteur du contrôleur. Or jusqu’à ce jour je n’ai jamais eu de problèmes et mon passe fonctionnait parfaitement aux péages puisque je l’utilise tous les jours sans aucun problème.
    Pour prouver ma bonne foi au contrôleur je lui présente le reçu que je conserve toujours sur moi qui prouve ce que contient mon passe navigo. Le contrôleur, qui m’avait déjà condamné et j’étais donc coupable pour lui, regarde le coupon puis mon passe navigo et me dit que le numéro du coupon que je lui présente ne correspond pas au numéro de mon passe. Sur le coup je n’ai pas compris mais ce sur quoi se basait le contrôleur était mon numéro d’abonné alors que sur le coupon figure le numéro du passe qui se trouve au dos. C’est donc sur cette base que le contrôleur a dit que j’étais coupable de fraude et a donc dressé un PV. Je ne me suis pas laissé faire, étant en règle, je lui dit que je lui prouverais à l’arrivée de mon innocence. Chose faite à gare du nord lorsque je suis passé sans problèmes au péage.
    Tout ça pour dire que je trouve très grave qu’un contrôleur ne sache même pas où se trouve le numéro du passe navigo et que de part son ignorance je sois obligé de me débattre comme un fou pour prouver de ma bonne foi. Il serait bon de revoir cette pseudo règle qu’il m’a énoncé selon laquelle la présomption d’innocence n’existait pas lors d’un contrôle SNCF.
    J’espère que ces informations remonteront auprès de la direction de Paris Nord, toujours est-il que cela fait maintenant 8 ans que je prend les transports en communs tous les jours, je n’ai jamais eu d’excuses lors de graves défaillances de la SNCF, par contre lorsque je suis susceptible d’être à l’origine d’un dysfonctionnement (j’utilise le conditionnel car rien ne me dit que le lecteur du contrôleur fonctionnai correctement), la je suis le coupable idéal. Vos clients (ou usagers?!) méritent eux aussi un minimum de respect.

    Je vous remercie du temps que vous aurez pris pour lire ce commentaire.
    Bien cordialement

    • Vanessa dit :

      Hallucinant !!!
      Vous avez payé le PV ???

    • Hallucinant dit :

      Moi payer un PV ? Pourquoi ?

    • Hallucinant dit :

      Je ne suis pas bien réveillé ce matin. J’ai compris ce que vous avez voulu dire Vanessa. J’hallucine en lisant le commentaire de Walid. Alors comme ça la présomption d’innocence n’existait pas lors d’un contrôle sncf monsieur Bellechasse ? Est ce bien vrai ? J’espère que non car la c’est de la dictature. Monsieur Bellechasse vous multipliez les rencontres entre les agents sncf et les voyageurs et je trouve ça très bien. Mais de l’autre côté quand je vois des contrôleurs qui dérapent, des chefs de régulation qui font n’importe quoi, des conducteurs qui abusent de la grève, et tout ça en toute impunité ça me dépasse. Ces gens donnent une mauvaise image de la sncf.

    • Vanessa dit :

      😀

    • baroPasser au statut dit :

      Je connais une personne qui a eu une mésaventure similaire avec un contrôleur RATP, qui lui a indûment infligé un PV. Sur mon conseil, cette personne a fait une réclamation écrite au service clientèle de la RATP. Et non-seulement la RATP lui a remboursé le PV, mais de plus le contrôleur indélicat a fait l’objet de sanctions disciplinaires.

      Le gros problème à la SNCF comme à la RATP, c’est que les contrôleurs ont la tentation de faire du zèle et de mettre des PVs même quand cela n’est pas justifié, pour la simple raison que lorsqu’ils mettent un PV, il y a un certain pourcentage du montant de l’amende qui va dans leur poche, en plus de leur rémunération mensuelle. Je pense que la seule solution est que la SNCF et la RATP abolissent cette pratique, et que les contrôleurs ne touchent plus un seul centime du montant des amendes qu’ils mettent aux usagers en situation irrégulière.

    • Hallucinant dit :

      Ca c’est inadmissible ! Et bien moi ça sera tolérance zéro envers les contrôleurs zélés.

    • Roger dit :

      Monsieur Baro, c’est quand même aller vite en besogne que d’accuser les agents SNCF de racket. Restons courtois.

      Cordialement

    • Bonjour Walid,

      Afin que je puisse transférer votre remontée à la personne en charge des contrôleurs, il me faudrait plus de détails sur votre mésaventure : Quel jour, à quelle heure, sur quel train….
      Cela nous permettra de voir ce qu’il en est auprès des équipes concernées.
      Merci d’avance

Les commentaires sont fermés.