MaligneH.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Votre avis se digitalise

5
Publié le 6/02/2017

Un nouveau canal vient de voir le jour dans l’univers digital de SNCF Transilien. Sur le site panel.transilien.com vous allez pouvoir répondre à des sondages concernant votre ligne. Sur le site, ces questionnaires seront soit ponctuels, soit permanents. Je vous invite à les découvrir et à vous inscrire en tant que panéliste.

Pourquoi panel.transilien.com ?

Vous êtes nombreux à voyager sur la ligne H et pour certain d’entre vous, vos voyages vous amènent à utiliser plusieurs lignes. Vous souhaitez donner un avis sur un élément précis, prendre le temps du voyage pour répondre à un sondage, le site panel.transilien.com vous permettra de consulter et participer à tous les sondages disponibles temporairement ou en permanence.

Un questionnaire est déjà en ligne, correspondant au sujet que nous échangeons régulièrement sur le blog. D’autres viendront compléter la liste de nos sondages comme : le confort à bord, la propreté, les nouveaux services ou encore les dispositifs de vente….

Un site ergonomique

Pour y accéder, un compte de connexion est a créer. Ce compte vous permettra d’avoir un accès rapide à tous les sondages et questionnaires en fonction du choix de vos lignes. Un mail vous informera d’un nouveau questionnaire et également des résultats des questionnaires précédents.

Panel.transilien.com sera accessible depuis le site www.transilien.com et par l’application SNCF sur vos smartphones.

Que ferons-nous des résultats ?

En vous inscrivant sur panel.transilien.com, vous serez informés de la parution de nouveaux questionnaires, des résultats des questionnaires terminés et des actions mises en œuvre.

Actuellement sur l’espace panel.transilien.com, vous y trouverez un questionnaire faisant référence à l’information voyageurs à bord des trains. Je vous avais proposé dans un article un questionnaire équivalent (L’information voyageur les prémices d’un chantier). Les données des deux questionnaires seront mutualisées.

Alors venez découvrir ce nouvel espace et dans les commentaire de ce billet, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de notre démarche de sondage.

Bon clic à tous

5 commentaires pour “Votre avis se digitalise”

  1. baroPasser au statut dit :

    C’est une bonne initiative. Reste à savoir si la SNCF tiendra compte des avis formulés par les usagers. J’ai le souvenir d’une enquête satisfaction lancée en 1997 en Île de France à la demande du PDG de la SNCF de l’époque, Loïk Le Floch-Prigent. Si l’enquête a eu certains effets positifs, en particulier la création de la marque Transilien et le lancement du programme de rénovation des gares, en revanche, la SNCF n’a pas tenu compte des retours négatifs formulés par les usagers concernant la qualité de service, et notamment en ce qui concerne la ponctualité, et, à l’époque, le matériel roulant vétuste. Le résultat, c’est que sur la ligne H, on a du supporter une quinzaine d’années supplémentaires les « petits gris », qui ne répondaient à l’époque déjà plus aux normes de sécurité et de confort (Et notamment la sécurité car à l’époque il était possible d’ouvrir les portes en marche, ce qui était très dangereux et a été corrigé par la suite par la SNCF). Il est vrai que le STIF était également responsable de la situation pour avoir favorisé d’abord le RER C (qui a reçu les Z20900 alors qu’elles nous étaient initialement toutes destinées) puis les réseaux St Lazare et Montparnasse (qui ont eu le droit à des locomotives neuves pour tracter leurs rames VB2N, alors que nous avons conservé jusqu’au bout les vieilles BB 17000).

    Il est très important que les usagers soient impliqués dans la prise de décision aussi bien de la part de la SNCF que du STIF. Pour ma part, je serais même favorable à ce qu’ils soient directement représentés au sein du Conseil d’Administration du STIF, et non par des élus qui n’utilisent jamais les transports en commun de la région. Il est également important que tous les usagers soient entendus par la SNCF et le STIF et pas seulement ceux des lignes hyperfavorisées comme les RER C et D ou la ligne N, ou comme au sein de la ligne H, la branche Montsoult. Je pense en particulier aux usagers de l’axe Ermont-Valmondois qui sont totalement ignorés aussi bien par le STIF que la SNCF alors qu’ils souffrent d’une offre largement insuffisante en regard de la fréquentation de la ligne, et d’une situation qui risque de s’aggraver dans les prochaines années compte-tenu de l’urbanisation importante mise en place par les municipalités des communes desservies par cet axe.

    En conclusion : chaque voix, chaque avis compte et pas seulement ceux que les décideurs choisissent d’entendre.

    • z20944 dit :

      C’est une directive Européenne qui a imposée qu’en 2004, l’ensemble du matériel roulant devait circuler avec les portes verrouillées en marche.
      Cela n’a jamais été dangereux pour ceux qui savent voyager correctement, et cela permettait même le luxe, de les entrouvrir en marche en été pour s’offrir un courant d’air.

      Malheureusement certains ont compris que quelques secondes après le départ, les portes étaient déverrouillées. Du coup ils ne se gênaient pas pour monter sur le marche pied lorsque le train est en mouvement, plutôt que d’attendre le train suivant.

      C’est également à cause de comportements stupides que les fenêtres qui s’ouvraient en grand, ont vu leur ouverture réduite sur les matériels plus récent, et que les conditions de transports sont devenues difficiles l’été avant l’arrivée du matériel réfrigéré.

      Les Z20900 ont fait l’objets de 3 commandes, 32 12 et 10 unités. Autant pour la première était peut être prévue pour la ligne H, autant les autres sont été commandées directement pour la ligne C. Finalement avec le Francilien on a pas perdu au change, et cela permet d’avoir un matériel unique qui offre une grande souplesse d’exploitation,

      Lors que les BB27300 ont été commandées (issues d’une commande imposée par l’état pour sauver alstom de 400 machines fret ), elles n’ont pas connues la ligne H car toute simplement les VB2N étaient amenées à quitter la ligne rapidement, il était logique de fournir ces locomotives à des lignes en souffrance, qui doivent aujourd’hui encore faire avec une matériel ancien.

      Je suis parfaitement d’accord avec vous , il faudrait les voyageurs soient représentés au conseil d’administration.

      .

    • baroPasser au statut dit :

      @Z20944 Il y avait eu un engagement en 2001 de la part du directeur Transilien de l’époque, Mr Dartigues, et du directeur du réseau Nord (On ne parlait pas encore de la ligne H à l’époque : la nomenclature actuelle date de 2004, après un premier essai en 2001 avec des logos ronds jugés trop proches de ceux des lignes de RER), d’une commande de rames neuves à 2 niveaux (donc les Z20900) destinée à remplacer la totalité des « petits gris ». Cet engagement avait été pris lors d’une réunion avec le maire de Taverny. C’est le STIF qui a pris la décision d’affecter la totalité des Z20900 au RER C ; certains éléments ayant ensuite ultérieurement détachés sur la ligne H pour remplacer la première sous-série des « petits gris » (Les éléments 26101 – Z6120, qui avaient des baies vitrées groupées par 3 dans un encadrement inox, tandis que la seconde sous-série avait des fenêtres à encadrement individuel), qui a été retirée du service au début des années 2000 et n’a donc pas été concernée par la mise en conformité des portes.

      On a effectivement pu bénéficier, avec le Francilien, d’un matériel roulant plus moderne, mais le problème, c’est d’une part sa capacité insuffisante en matière de places assises et d’autre part le fait qu’il n’est pas adapté à la hauteur des quais des gares de la ligne, sauf pour celles où des travaux de rehaussement ont été effectués. Tout ça parce-que les usagers n’ont pas été écoutés lors de la définition de son cahier des charges par la SNCF et le STIF.

  2. Carl2017Passer au statut dit :

    « Pour ma part, je serais même favorable à ce qu’ils soient directement représentés au sein du Conseil d’Administration du STIF, et non par des élus qui n’utilisent jamais les transports en commun de la région. »

    Tout à fait d’accord. Le hic, ce que les élus ne veulent pas « lâcher » leurs postes de peur de perdre leur privilèges. C’est tout le drame de notre république.

Laisser un commentaire